Proprioception de la cheville

Éditeur original Ewa Jaraczewska d’après le cours de Helene Simpson

Contributeurs principauxEwa Jaraczewska, Jess Bell et Kim Jackson

Introduction(edit | edit source)

Les récepteurs sensoriels de la peau et les récepteurs musculosquelettiques, y compris le fuseau neuromusculaire et l’organe tendineux de Golgi (OTG), sont les principaux capteurs qui contrôlent la position relative des parties du corps et l’activité musculaire.(1) Ils réagissent au toucher, à la vibration, à la pression et à l’étirement de la peau, en modifiant la longueur du muscle et l’activité de la force musculaire. La longueur et la tension des muscles squelettiques sont contrôlées par la proprioception afin de coordonner le contrôle moteur. (2) Cet article se concentrera sur la proprioception de la cheville et la façon dont elle peut être utilisée dans la rééadaptation des blessures à la cheville.

Récepteurs sensoriels

Voies nerveuses

Qu’est-ce que la proprioception ? ( éditer | éditer la source )

La proprioception est une « variation spécialisée de la modalité sensorielle du toucher qui englobe la sensation du mouvement des articulations (kinesthésie) et de leur position (sens de la position des articulations) ».(3) Lorsqu’une déformation des tissus se produit, les récepteurs sensoriels de la peau, des muscles, des articulations, des ligaments et des tendons fournissent un retour proprioceptif au système nerveux central (SNC) par le biais de diverses voies anatomiques. Le choix de la voie dépend du type de signal transporté. Les informations tactiles et proprioceptives atteignent le SNC par la voie lemniscale médiale de la colonne postérieure. Les voies spinothalamiques transportent les informations relatives à la douleur et à la température. De plus, les centres visuels et vestibulaires fournissent des informations afférentes au système nerveux central sur la position et l’équilibre du corps.(3)

La proprioception est guidée par les récepteurs du corps.(4) Grâce à sa connexion directe avec le cerveau par le biais du système nerveux, un individu privé de la vue est conscient des activités de son corps.(4) Lorsque des changements se produisent dans la longueur des muscles de la cheville, la position de l’articulation ou la vitesse du mouvement, le SNC utilise ces informations pour planifier un mouvement et exécuter la marche.(4)

Les mécanorécepteurs, les thermorécepteurs et les nocicepteurs sont tous des récepteurs sensoriels de la peau. Il existe six mécanorécepteurs cutanés : les disques de Merkel, les corpuscules de Meissner, les corpuscules de Pacini, les terminaisons de Ruffini et les mécanorécepteurs à bas seuil (MBS) de la fibre C. Les follicules pileux appartiennent également à ce groupe et sont responsables de la détection de la sensation de toucher léger. Les corpuscules de Meissner sont situés dans les papilles dermiques et détectent le toucher fin et les vibrations. Les vibrations à haute fréquence et le toucher sont également le fait des corpuscules de Pacini situés dans le derme. Les corpuscules de Ruffini sont capables de détecter la pression par l’étirement de la peau. L’épiderme basal abrite les disques de Merkel, qui sont chargés de détecter la structure et la texture. Enfin, les MBS de la fibres C détectent les sensations de toucher léger.(5)

Les informations proprioceptives fortes sont reçues par le cerveau par l’intermédiaire des récepteurs situés dans le muscle. Ces récepteurs sont appelés fuseaux neuromusculaires. (6) Les fuseaux neuromusculaires sont considérés comme les plus importants propriocepteurs. Ils sont activés par l’étirement du muscle et présentent une grande sensibilité aux petits et rapides changements de longueur du muscle. Cette sensation d’étirement mécanique est transportée vers la moelle épinière par les ganglions de la racine dorsale et le SNC reçoit cette information par l’intermédiaire de fibres nerveuses afférentes.(1)

La proprioception et le vieillissement ( éditer | source d’édition )

Plusieurs études ont montré que le vieillissement affecte négativement les fuseaux neuromusculaires et leurs voies neurales, ce qui entraîne une diminution de la sensibilité et de l’acuité.(4)

Dans une étude menée par Skinner et al., (7) il a été constaté que les sujets âgés avaient la plus mauvaise proprioception en réponse à un mouvement passif par rapport au groupe plus jeune.(7) Kaplan et ses collègues (8) ont étudié les changements de la proprioception liés à l’âge et ont confirmé une diminution de la proprioception chez les personnes âgées par rapport aux personnes plus jeunes.

Au niveau périphérique, le déclin de la proprioception lié au vieillissement implique des modifications du fuseau neuromusculaire et de sa fonction, ainsi que des déficits dans le traitement des entrées sensorielles.(9) Les modifications du fuseau neuromusculaire comprennent une diminution du nombre total de fibres musculaires intrafusales et de fibres de chaîne nucléaire par fuseau et une augmentation de l’épaisseur de la capsule du fuseau.(9) Le déficit de traitement se caractérise par des anomalies de la myéline, une atrophie axonale et une diminution de la vitesse de conduction nerveuse.(9) Les changements suivants qui se produisent dans le système nerveux central sont responsables d’un déclin de la proprioception :

  • Perte progressive du système de dendrites dans le cortex moteur (9)
  • Perte du nombre de neurones et de récepteurs (9)
  • Changements neurochimiques dans le cerveau (9)

Muscles intrinsèques du pied

La proprioception et les muscles du pied ( éditer | source d’édition )

La théorie de la stabilité centrale a été proposée pour la première fois par Panjabi. (10) Elle décrit l’interdépendance fonctionnelle entre les sous-systèmes passifs (structures osseuses et articulaires), actifs (muscles et tendons) et neuraux (récepteurs sensoriels) qui sont responsables de la mobilité et de la stabilité de la colonne vertébrale. Le même concept appliqué à la cheville et au pied a été introduit par McKeon en 2013. (11) L’idée de centre du pied, « foot core », explique le rôle des muscles du pied. Il est constitué des muscles intrinsèques plantaires ayant un lien fonctionnel avec les deux arches du pied. (11)

Le sous-système actif du pied :

  • Offre un soutien dynamique local
  • Détecte la position du pied
  • Assure le contrôle postural
  • Contrôle activement l’équilibre en position debout
  • Contrôle la position du pied sur un terrain irrégulier
  • Facilite un recrutement plus important des muscles lorsqu’une charge supplémentaire est appliquée (4)

Les chercheurs continuent d’étudier le rôle des muscles intrinsèques du pied dans la proprioception. Il est suggéré que les muscles intrinsèques fournissent des informations sensorielles immédiates lorsque des changements dans l’alignement du pied se produisent.(11) De plus, il a été conclu que ces muscles répondent bien à l’entraînement et que leur sensibilité à la déformation peut être modifiée.(11) Les muscles intrinsèques sont sensibles à la fatigue et, selon Hiemstra et al, (12) la fatigue musculaire peut affecter négativement la perception de la position articulaire dans différentes zones des membres inférieurs.(12)

La proprioception et les systèmes visuel et vestibulaire ( éditer | source d’édition )

« Le système vestibulaire est un système sensoriel essentiel qui fourni des contributions importantes à notre sens subjectif du mouvement et de l’orientation dans l’espace. » (13)

La vision joue un rôle essentiel dans la capacité à percevoir son corps dans l’espace. Cela est crucial pour la précision des mouvements, (14) mais n’est pas nécessaire pour qu’une personne comprenne son appartenance à son corps. (4) Le système vestibulaire est responsable de la détection des mouvements de la tête. (13) C’est un aspect important du système sensoriel car :

  • La position de la tête a un effet important sur le corps humain. (4) De petits mouvements de la tête peuvent entraîner une instabilité posturale et de perception. (13)
  • Les résultats de la recherche montrent qu’une position anormale de la tête modifie l’activité musculaire et la proprioception.(4)
  • L’accélération de la tête avec un mouvement oculaire compensatoire contribue à la proprioception et à la posture.(4)

La proprioception et les blessure à la cheville ( éditer | source d’édition )

Lorsqu’un traumatisme se produit au niveau des tissus, il peut entraîner l’interruption de la connexion afférente des cellules nerveuses qui relaient les informations sensorielles de cette partie du corps vers le cerveau. Cela peut entraîner des déficits proprioceptifs. (15) Plusieurs études ont examiné la relation entre la proprioception de la cheville et les blessures à la cheville :

  • Payne et al. (16) ont découvert que la proprioception de la cheville pouvait prédire les blessures à la cheville chez les joueurs de basket-ball universitaire.
  • Fu et ses collègues (17) ont observé qu’un groupe de basketteurs ayant une mauvaise proprioception de la cheville présentait des schémas différents de recrutement musculaire et un risque plus élevé de blessure à la cheville pendant les activités sportives.
  • Une revue systématique réalisée par Witchalls et al. (18) a montré que la proprioception de la cheville est associée aux blessures à la cheville.
  • Dans une revue systématique et une méta-analyse, Xhu et al. (19) ont constaté que les patients souffrant d’instabilité chronique de la cheville présentaient des troubles de la kinesthésie et de la perception de la position articulaire par rapport aux personnes en bonne santé.
  • Des études sur l’instabilité chronique de la cheville ont montré une augmentation des seuils des mécanorécepteurs et une diminution de l’acuité proprioceptive.(4)

Les personnes souffrant d’instabilité chronique de la cheville présentent des déficiences sensorielles caractérisées par une augmentation des seuils des mécanorécepteurs et une diminution de l’acuité proprioceptive. (4) Il est suggéré que le traitement de ces déficiences devrait inclure les voies sensorielles.

Réentraînement de la proprioception ( éditer | source d’édition )

Lorsqu’une blessure survient, elle n’affecte pas seulement les tissus. Les effets résiduels d’une blessure incluent une altération de la proprioception avec perte de l’équilibre, une altération du contrôle postural et de la perception de la position des articulations, et une altération de l’activité du fuseau neuromusculaire. (20) Ces modifications de la proprioception doivent faire l’objet d’une réadaptation par :

  • Manipulation externe
  • Une variété de thérapies d’intégration sensorielle ciblant l’apport proprioceptif (4)

Les principes de base du réentraînement de la proprioception sont les suivants :

  • Commencer simplement et lentement
  • Donner de bonnes instructions
  • Ne pas menacer le patient
  • Les tâches ne doivent pas induire une douleur plus que minimale
  • Offrir une récompense (4)

Exercices des muscles intrinsèques du pied

Exercices des muscles intrinsèques du pied

Les exercices Short Foot (Short Foot Exercises) ( éditer | modifier la source )

La stabilité centrale du pied est essentielle au bon fonctionnement biomécanique du système musculosquelettique de l’extrémité inférieure. (21) L’entraînement à l’équilibre visant à améliorer la proprioception de la cheville et à augmenter la force des muscles intrinsèques du pied est appelé « Short Foot Exercise » (SFE) L’objectif final des SFE est l’amélioration de l’équilibre dynamique debout. (22) L’entraînement en SFE inclut des exercices qui tirent la tête du premier métatarsien vers le calcanéum. Les orteils ne doivent pas être recourbés. (23)

Les avantages de l’inclusion d’exercices short foot dans les premières étapes de l’entraînement proprioceptif après une blessure à la cheville sont les suivants :

  • Stimulation du neurocircuit de la plante du pied
  • Amélioration de la stabilité posturale et centrale
  • Amélioration de la proprioception

Selon Lee et al, (23) l’entraînement aux SFE chez des personnes souffrant d’instabilité chronique de la cheville entraîne une amélioration de la proprioception et de l’équilibre dynamique. Ils ont constaté que ce type d’entraînement était plus efficace qu’un entraînement standard d’exercices sensoriels proprioceptifs. Les auteurs ont également conclu que les SFE pourrait faciliter un retour plus rapide aux activités de la vie quotidienne et aux sports lorsqu’ils sont commencée tôt.(23)

Voici les lignes directrices en ce qui concerne les SFE :

  • Semaines 1 à 4 : position assise avec les deux pieds sur le stabilisateur, hanches, genoux et chevilles à 90º de flexion pour stabiliser le corps (23)
  • Semaines 5 à 8 : se tenir debout sur 2 pieds
  • Semaines 5 à 9 : se tenir debout sur une jambe
  • Les SFE sont maintenus pendant 5 secondes et sont éxécutés à raison de 12 répétitions par session d’entraînement, avec une période de repos de 2 minutes entre les blocs (23)
  • Effectuer trois séries, 3 fois par semaine

Pour en savoir plus sur un protocole de renforcement des muscles intrinsèques du pied, cliquez ici.

Massage du pied

Stratégies de réadaptation de la cheville à visée sensoriel( éditer | source d’édition )

Les Sensory targeted ankle rehabilitation strategies (STARS) (stratégies de réadaptation de la cheville à visée sensorielle) consistent en trois interventions : mobilisation articulaire, massage plantaire et étirement du triceps sural. (24) Le protocole de traitement inclut six traitements de cinq minutes pour chaque composante des STARS, sur une période de deux semaines. La recherche montre que le massage plantaire et la mobilisation articulaire offrent les meilleurs résultats en matière de fonction sensorimotrice chez les personnes souffrant d’instabilité chronique à la cheville. (24) Feldbrugge et ses collègues (25) suggèrent que la mobilisation des articulations et l’étirement des mollets peuvent améliorer la dorsiflexion de la cheville et la performance fonctionnelle autodéclarée chez les personnes souffrant d’instabilité chronique à la cheville..(25)

Mobilisation des articulations

(26)

Massage plantaire

  • Consiste en une combinaison de pétrissage et d’effleurage de l’ensemble de la face plantaire du pied (4)
  • Non spécifique au temps passé à utiliser l’une ou l’autre des techniques ou à l’endroit du massage (4)
  • Une étude a révélé une amélioration de 30 % des résultats du traitement en effectuant un massage plantaire avant de réaliser des exercices de réadaptation (4)

Étirement du triceps sural (muscles du mollet)

(29)

Surface texturée

Dispositifs externes ( edit | modifier la source )

Les méthodes et dispositifs suivants peuvent être utilisés pour stimuler les signaux proprioceptifs cutanés :

  • Semelles intérieures texturées :
    • Selon Corbin et al, (30) les semelles texturées fournissent des informations afférentes accrues au système nerveux central, ce qui entraîne une amélioration du contrôle postural en station debout sur deux pieds.
    • Steinberg et al. (31) ont constaté que l’utilisation de semelles texturées chez les danseurs masculins améliorait leur équilibre postural dynamique, démontrant ainsi son effet bénéfique sur la proprioception du pied.
  • Méthode de taping Kinesio :
    • Une étude de Halseth et al. (32) a révélé que la méthode de taping Kinesio ne semble pas améliorer la proprioception chez les individus en bonne santé.
    • Une revue systématique par Wilson et Bialocerkowski (33) fournit des recommandations pour l’utilisation de la méthode de taping Kinesio dans la pratique clinique pour prévenir les blessures latérales de la cheville en raison de ses effets positifs sur la proprioception, l’endurance musculaire et la performance des activités.
  • Surfaces d’entraînement utilisées dans la pratique clinique – demi-balle d’équilibre, planche d’équilibre, entraînement multi-stations sur 12 surfaces différentes, BOSU, Swiss ball : (34)
    • Aucune amélioration de la fonction / stabilité de la cheville (4)
    • Il peut être nécessaire de commencer plus tard dans le processus de réadaptation (4)
    • Elle peut faire figer le patient parce que la compétence requise est trop exigeante (4)
    • Selon Donovan et al, (35) les dispositifs de déstabilisation introduits dans un programme de réadaptation de 4 semaines ont amélioré la dorsiflexion pendant la phase d’appui de la marche, mais n’ont eu aucun effet sur l’amélioration du mouvement dans le plan frontal.

Supports externes ( éditer | modifier la source )

Les supports externes ne sont pas supérieurs à la réadaptation en tant que traitement autonome. Un programme de réadaptation ultime doit comprendre les éléments suivants :

  • Une combinaison de la réadaptation dynamique en chaîne fermée (4)
  • Pieds placés sur une surface texturée, ferme et stable, avec des indices verbaux, par un thérapeute superviseur (4)
  • Un retour visuel (miroir) et un support externe (4)

Une méta-analyse en réseau réalisée par Tsikopoulos et al. (36) a conclu que les soutiens externes (bandages, attelles, semelles, combinaison de semelles et d’attelles) ne permettaient pas d’améliorer le contrôle postural dynamique chez les personnes souffrant d’une entorse de la cheville. Les auteurs suggèrent que l’utilisation de supports externes en tant qu’option indépendante dans la réadaptation de l’instabilité de la cheville ne conduit pas à un meilleur résultat et qu’une combinaison de réadaptation et de supports externes pourraient être plus efficaces.(36)

Tests de proprioception ( éditer | éditer la source )

(37)

  • Le Test d’équilibre à excursion en étoile
    • Mesure fiable et valide en tant que test dynamique pour prédire le risque de blessure aux membres inférieurs (4)
    • Utilisé pour identifier les déficits d’équilibre dynamique chez les patients (4)
    • Répond aux programmes d’entraînement tant chez les personnes en bonne santé que chez les personnes souffrant de blessures aux membres inférieurs (4)

(38)

Ressources(edit | edit source)

Références(edit | edit source)

  1. 1.0 1.1 Blecher R, Heinemann-Yerushalmi L, Assaraf E, Konstantin N, Chapman JR, Cope TC, Bewick GS, Banks RW, Zelzer E. New functions for the proprioceptive system in skeletal biology. Philos Trans R Soc Lond B Biol Sci. 2018 Sep 24;373(1759):20170327.
  2. Kahn J, Shwartz Y, Blitz E, Krief S, Sharir A, Breitel DA, Rattenbach R, Relaix F, Maire P, Rountree RB, Kingsley DM, Zelzer E. Muscle contraction is necessary to maintain joint progenitor cell fate. Dev Cell. 2009 May;16(5):734-43.
  3. 3.0 3.1 Grigg PW. Peripheral Neural Mechanisms in Proprioception. Journal of Sport Rehabilitation,1994;3: 2-17.
  4. 4.00 4.01 4.02 4.03 4.04 4.05 4.06 4.07 4.08 4.09 4.10 4.11 4.12 4.13 4.14 4.15 4.16 4.17 4.18 4.19 4.20 4.21 4.22 4.23 4.24 Simpson H. Understanding the ankle-Proprioception of the ankle Course. Plus2022
  5. Marzvanyan A, Alhawaj AF. Physiology, Sensory Receptors. (Updated 2021 Aug 27). In: StatPearls (Internet). Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2022 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK539861/
  6. Macefield VG.The roles of mechanoreceptors in muscle and skin in human proprioception. Current Opinion in Physiology, 2021; 21:48-56.
  7. 7.0 7.1 Skinner HB, Barrack RL, Cook SD. Age-related decline in proprioception. Clin Orthop Relat Res. 1984 Apr;(184):208-11.
  8. Kaplan FS, Nixon JE, Reitz M, Rindfleish L, Tucker J. Age-related changes in proprioception and sensation of joint position. Acta Orthop Scand. 1985 Feb;56(1):72-4.
  9. 9.0 9.1 9.2 9.3 9.4 9.5 Ribeiro F, Oliveira J. Aging effects on joint proprioception: the role of physical activity in proprioception preservation. Eur Rev Aging Phys, 2007; Act 4: 71–76.
  10. Panjabi MM. The stabilizing system of the spine. Part I. Function, dysfunction, adaptation, and enhancement. J Spinal Disord. 1992 Dec;5(4):383-9; discussion 397.
  11. 11.0 11.1 11.2 11.3 McKeon PO, Hertel J, Bramble D, Davis I. The foot core system: a new paradigm for understanding intrinsic foot muscle function. Br J Sports Med. 2015 Mar;49(5):290
  12. 12.0 12.1 Hiemstra LA, Lo IK, Fowler PJ. Effect of fatigue on knee proprioception: implications for dynamic stabilization. J Orthop Sports Phys Ther 2001;31:598–605.
  13. 13.0 13.1 13.2 Cullen KE, Zobeiri OA. Proprioception and the predictive sensing of active self-motion. Current Opinion in Physiology 2021; 20: 29-38.
  14. Goodman R, Tremblay L. Using proprioception to control ongoing actions: the dominance of vision or altered proprioceptive weighing?. Exp Brain Res. 2018; 236: 1897–1910.
  15. Lephart SM, Pincivero DM, Giraido JL, Fu FH. The role of proprioception in the management and rehabilitation of athletic injuries. The American journal of sports medicine. 1997 Jan;25(1):130-7.
  16. Payne KA, Berg K, Latin RW. Ankle injuries and ankle strength, flexibility, and proprioception in college basketball players. Journal of Athletic Training.1997; 32(3): 221–225.
  17. Fu SN, Hui-Chan CWY. Are there any relationships among ankle proprioception acuity, pre-landing ankle muscle responses, and landing impact in a man? Neuroscience Letters. 2007; 417(2):123–127.
  18. Witchalls J, Blanch P, Waddington G, Adams R. Intrinsic functional deficits associated with increased risk of ankle injuries: a systematic review with meta-analysis. British Journal of Sports Medicine. 2012; 46(7): 515–523.
  19. Xue X, Ma T, Li Q, Song Y, Hua Y. Chronic ankle instability is associated with proprioception deficits: A systematic review and meta-analysis. J Sport Health Sci. 2021 Mar;10(2):182-191.
  20. Kwok SE, Bird L. Injury Consequences. Available from https://www.scape.sg/wp-content/uploads/2020/09/28-Sept_How-do-we-know-when-we-are-ready-to-return-to-dance-after-an-injury-1.pdf (last accessed 13.05.2022)
  21. Sulowska I, Mika A, Oleksy Ł, Stolarczyk A. The influence of plantar short foot muscle exercises on the lower extremity muscle strength and power in proximal segments of the kinematic chain in long-distance runners. BioMed research international. 2019 Jan 2;2019.
  22. Moon DC, Kim K, Lee SK. Immediate Effect of Short-foot Exercise on Dynamic Balance of Subjects with Excessively Pronated Feet. J Phys Ther Sci. 2014 Jan;26(1):117-9.
  23. 23.0 23.1 23.2 23.3 23.4 Lee E, Cho J, Lee S. Short-Foot Exercise Promotes Quantitative Somatosensory Function in Ankle Instability: A Randomized Controlled Trial. Med Sci Monit. 2019 Jan 21;25:618-626.
  24. 24.0 24.1 McKeon PO, Wikstrom EA. Sensory-Targeted Ankle Rehabilitation Strategies for Chronic Ankle Instability. Med Sci Sports Exerc. 2016 May;48(5):776-84.
  25. 25.0 25.1 Feldbrugge CM, Pathoomvanh MM, Powden CJ, Hoch MC. Joint mobilization and static stretching for individuals with chronic ankle instability – A pilot study. J Bodyw Mov Ther. 2019 Jan;23(1):194-201.
  26. Motion Guidance. Lateral Ankle Sprain Mobilization with Movement. 2017. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=oSQK6Z6i0nI (last accessed 14/5/2022)
  27. Massage Therapeutics. How to apply Effleurage and Petrissage massage techniques. 2021. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=WkhPPr-MmSg(last accessed 14/5/2022)
  28. Core Elements Training. Introduction to Massage of the Foot from Prone position – Level 3 Sports Massage Techniques. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=2TPVQO_7H3w (last accessed 9/11/2022)
  29. ReActive SORC. The Tricep Surae, Calf Muscle Stretch and Strengthen. 2020. Available from:https://www.youtube.com/watch?v=nCCkSUHgwGQ(last accessed 14/5/2022)
  30. Corbin DM, Hart JM, McKeon PO, Ingersoll CD, Hertel J. The effect of textured insoles on postural control in double and single-limb stance. J Sport Rehabil. 2007 Nov;16(4):363-72.
  31. Steinberg N, Waddington G, Adams R, Karin J, Tirosh O. Use of a Textured Insole to Improve the Association Between Postural Balance and Ankle Discrimination in Young Male and Female Dancers. Med Probl Perform Art. 2015 Dec;30(4):217-23.
  32. Halseth T, McChesney JW, Debeliso M, Vaughn R, Lien J. The effects of kinesio™ taping on proprioception at the ankle. J Sports Sci Med. 2004 Mar 1;3(1):1-7. PMID: 24497814; PMCID: PMC3896108.
  33. Wilson B, Bialocerkowski A. The Effects of Kinesiotape Applied to the Lateral Aspect of the Ankle: Relevance to Ankle Sprains–A Systematic Review. PLoS One. 2015 Jun 23;10(6):e0124214.
  34. Federici A, Zumbo F, Lucertini F, Marini CF. Proprioceptive training and sports performance. Journal of Human Sport and Exercise, 2020; 15(4proc): S1160-S1168.
  35. Donovan L, Hart JM, Saliba S, Park J, Feger MA, Herb CC, Hertel J. Effects of ankle destabilization devices and rehabilitation on gait biomechanics in chronic ankle instability patients: A randomized controlled trial. Phys Ther Sport. 2016 Sep;21:46-56.
  36. 36.0 36.1 Tsikopoulos K, Sidiropoulos K, Kitridis D, Cain Atc SM, Metaxiotis D, Ali A. Do External Supports Improve Dynamic Balance in Patients with Chronic Ankle Instability? A Network Meta-analysis. Clin Orthop Relat Res. 2020 Feb;478(2):359-377.
  37. RCcedseminars. Balance Error Scoring System (BESS) Test. 2018. Available from:https://www.youtube.com/watch?v=vCLjgBxBcd0(last accessed 14/5/2022)
  38. MAT. Why you should be using the Star Excursion Balance Test (SEBT) with your patients. 2015. Available from:https://www.youtube.com/watch?v=zSGX7ZRXmx0(last accessed 14/5/2022)


Développement professionnel dans votre langue

Rejoignez notre communauté internationale et participez à des cours en ligne pour tous les professionnels en réadaptation.

Voir les cours disponibles