L’évaluation du pied et de la cheville

Éditeur original Ewa Jaraczewska d’après le cours présenté par Helene Simpson

Principaux contributeursEwa Jaraczewska, Kim Jackson, Jess Bell, Lucinda hampton, Nupur Smit Shah, Robin Leigh Tacchetti et Robin Tacchetti

Objectif de l’évaluation( éditer | source d’édition )

Cheville

L’objectif de l’évaluation est de :

  • Déterminer l’étendue de la blessure
  • Identifier ce qui a été blessé
  • Établir un cadre qui peut être négocié avec le patient concernant :
    • Le temps de traitement
    • Les possibilités de références externes
    • Le plan de traitement
    • La stratégie de traitement

Subjectif(edit | edit source)

Accueil des patients ( modifier | source d’édition )

La collecte d’informations au cours de l’anamnèse fournit au clinicien des indices sur la ou les structures probablement affectées, ce qui oriente l’examen physique. Par exemple, le mécanisme de la blessure est important car il fournit des informations sur les forces qui ont traversé quelle structure, et dans quelle direction. Cela fournira des informations supplémentaires sur les tissus et/ou les structures qui sont probablement étirés ou endommagés.

Exemple: une force en valgus peut indiquer une entorse du ligament deltoïde, tandis qu’une force en varus peut être le signe d’une lésion du ligament talo-fibulaire antérieur (LTFA) et/ou du ligament calcanéo-fibulaire (LCF).

L’anamnèse du patient doit inclure des questions relatives à :

  • le moment de la blessure (aiguë, subaiguë ou chronique)
  • Le mécanisme de la blessure et les forces impliquées dans celle-ci (position libre vs position verrouillée)
  • L’activité à l’origine de la blessure (événement sportif, activité récréative ou activité de la vie quotidienne)
  • Les facteurs contributifs (chaussures, terrain, antécédents médicaux, médicaments, état de santé général)
  • L’historique d’entraînement
  • Les traitements antérieurs (réussites et échecs)

Les résultats de l’entretien devraient aider à établir les facteurs de risque et les précautions à prendre lors de l’évaluation objective.

« À la fin de l’entretien avec le patient, le physiothérapeute doit avoir une bonne idée de ce qui doit être examiné objectivement. Le clinicien doit ensuite déterminer si les résultats de l’évaluation correspondent aux signes et symptômes subjectifs dont s’est plaint le patient. »
Helene Simpson

Questions spéciales ( éditer | source d’édition )

Les drapeaux rouges sont des signes et des symptômes constatés lors de l’anamnèse et de l’examen clinique du patient qui peuvent être évocateurs d’une pathologie grave. Si l’on soupçonne une pathologie grave, la référence immédiatement vers un médecin est indiquée et les préoccupations du physiothérapeute devraient être notées.

Les drapeaux rouges spécifiques à l’évaluation du pied et de la cheville :

  • Incapacité de mise en charge : exclure une fracture (règles d’Ottawa).
  • Picotements ou engourdissements bilatéraux dans les membres inférieurs.
  • Dysfonctionnement des intestins et de la vessie (c’est-à-dire que le patient est incapable de se sentir évacuer)
  • Incontinence urinaire
  • Paresthésie dans la région de l’aine
  • Perte de pouls dans la jambe inférieure (vascularisation compromise)
  • Déformation évidente
  • Dislocation de l’articulation
  • Signe de Babinski positif
  • Impossibilité de se lever sur le bout des pieds : exclure une rupture du tendon d’Achille.

Les drapeaux jaunes spécifiques à l’évaluation du pied et de la cheville :

  • La gravité des symptômes ne correspond pas aux informations subjectives → plus de tests
  • Douleur empêchant une évaluation objective → évaluation détaillée retardée

Objectif(edit | edit source)

Observations(edit | edit source)

  • Observations
    • À effectuer avec le patient en position couchée, assise ou debout.
    • Surveillez la présence d’un gonflement
    • Évaluer la couleur de la peau
    • Vérifiez la température de la peau
    • Observez tout signe de fonte musculaire
    • Remarquez les déformations des pieds et des orteils : oignons, orteils en marteau, orteils en griffe, callosités.
  • Évaluez la posture
    • Si le patient est capable de se tenir debout : observez en position debout calme et évaluez la répartition de la mise en charge; faites attention aux arches des pieds; observer la marche avec ou sans appareil d’assistance: observez toute déformation du dos : scoliose, lordose, cyphose; observez toute pathologie de la démarche, par exemple, le Trendelenburg; remarquez tout changement dans l’alignement des jambes inférieures : valgus ou varus du genou, pronation ou supination du pied ; observez le cycle de la marche: frappe du talon, décollement des orteils.
    • Si le patient est incapable de se lever : observez-le en position assise, les pieds à plat sur le sol, évaluez la répartition du poids et la capacité du patient à supporter une mise en charge en préparant une transition assis-debout.

(1)

Test de compression

Test de rotation externe

Test du tiroir antérieur

Tests fonctionnels ( éditer | modifier la source )

Le choix des tests fonctionnels est basé sur les signes et symptômes du patient et sur la liste initiale des pathologies suspectées par le physiothérapeute. Il peut inclure :

  • De la position assise à la position debout
  • Squat : définit l’intégrité de l’articulation de la syndesmose.
  • Accroupissement profond
  • Position debout en tandem
  • Mouvement de fentes
  • Pas en avant et en arrière : transfert de poids
  • Position sur une jambe: évaluation du contrôle postural et de l’équilibre
  • Step-up (monter une marche)
  • Step down (descendre une marche) + step overs (passer par dessus un obstacle)
  • Test du genou au mur – le genou tendu pourrait se rapporter davantage à l’amplitude de la dorsiflexion dans la marche : aide à évaluer l’amplitude de la dorsiflexion de la cheville.
  • Test de compression: aide à diagnostiquer l’entorse syndesmotique de la cheville.
  • Test de rotation externe (Test de provocation en rotation latérale) : évalue l’intégrité ligamentaire de la syndesmose.
  • Test du tiroir antérieur: définit l’instabilité mécanique de la cheville

Pour les athlètes de haut niveau, des tests supplémentaires peuvent inclure un saut ou un bond.

Vous trouverez des détails supplémentaires sur la page consacrée à l’évaluation du pied et de la cheville – Investigations et tests.

L’évaluation de l’équilibre ( edit | edit source )

Les résultats de l’évaluation de l’équilibre dans le cadre d’une blessure au pied ou à la cheville permettent d’élaborer un programme de réadaptation ciblé sur le plan sensoriel, qui stimule les récepteurs sensoriels. (2) Voici des exemples de tests d’équilibre :

  • Contrôle postural statique :

(3)

Palpation(edit | edit source)

La palpation peut être effectuée en position couchée sur le dos, sur le ventre ou en position assise. Le clinicien recherche des points de sensibilité :

  • Sur la partie médiale, latérale, postérieure et antérieure de la jambe et sur le pourtour du calcanéum.
  • Le long des lignes articulaires
  • Au niveau des attaches des ligaments en médial et en latéral
  • Au niveau du tendon d’Achille, du péronier et d’autres muscles extrinsèques

(4)

Évaluation neurologique ( éditer | source d’édition )

L’évaluation neurologique peut aider le clinicien à identifier une étiologie neurologique potentielle pour une pathologie observée à la cheville ou au pied. Cela inclut la neuropathie périphérique ou l’atteinte du système nerveux central. (5)

L’examen neurologique complet doit inclure :

Cette vidéo présente l’anatomie des dermatomes des membres inférieurs. Le test sensoriel doit être effectué lorsqu’une pathologie ou une douleur référée de la colonne lombaire est suspectée :

(6)

Évaluation vasculaire ( éditer | source d’édition )

Si une circulation compromise est suspectée, le clinicien doit palper pour évaluer les pouls de l’artère dorsale du pied. L’état du système vasculaire peut également être évalué par la réponse des symptômes aux positions de dépendance et d’élévation des membres inférieurs.

(7)

Test de la mobilité ( éditer | source d’édition )

  • Lors de l’évaluation de l’amplitude des mouvements actifs (AROM) et passifs (PROM) de la cheville et du pied, toutes les positions de test doivent être confortables pour le patient. Par exemple, la dorsiflexion et la flexion plantaire de la cheville sont évaluées lorsque le patient est couché sur le ventre. Si le patient ne parvient pas à se mettre dans la position souhaitée, le clinicien peut modifier la position et le documenter pour ses tests futurs. Lorsqu’une fracture de la cheville est exclue, mais que le patient ne peut pas participer pleinement à l’évaluation de l’amplitude des mouvements en raison de la douleur, la meilleure option est d’immobiliser l’articulation de la cheville et de reporter l’examen de quelques jours jusqu’à ce que la douleur disparaisse.
  • Voici les tests d’amplitude de mouvement de base pour les blessures du pied et de la cheville :
    • Flexion plantaire / dorsiflexion
    • Extension / flexion des orteils
    • Pronation / supination
    • Extension / flexion du gros orteil

Cette vidéo montre une évaluation complète de la mobilité du pied et de la cheville :

(8)

  • Mobilité articulaire : testez chaque articulation individuelle avec un glissement et comparez avec le côté controlatéral et les valeurs normales.

Ces vidéos présentent des évaluations spécifiques de la mobilité des articulations :

Cette vidéo présente les tests de force musculaire manuels au membre inférieur :

(14)

Évaluation biomécanique ( éditer | source d’édition )

L’évaluation du pied permet de classer le type de pied, ainsi que d’identifier les facteurs étiologiques possibles liés à la blessure, afin de prescrire correctement les interventions thérapeutiques.

Vous trouverez des détails sur la page consacrée à l’évaluation biomécanique du pied et de la cheville.

Tests supplémentaires ( edit | edit source )

Résultats rapportés par les patients ( edit | edit source )

Les mesures des résultats rapportés par les patients permettent aux cliniciens de donner la priorité aux résultats les plus importants pour les patients. Dans l’évaluation du pied et de la cheville, il a été déterminé que la performance physique et l’interférence de la douleur étaient en tête des priorités pour les patients lorsqu’ils évaluaient leur satisfaction à l’égard du traitement. (15) (16)

Patient Reported Outcome Measure: Pain Interference (Mesure des résultats rapportés par les patients : Interférence de la douleur)

Patient-Reported Outcomes Measurement Information System Pain Interference (PROMIS PI) (Le système d’information sur la mesure des résultats rapportés par les patients – Interférence de la douleur ( modifier | source d’édition )

L’un des résultats rapportés par les patients est le Patient-Reported Outcomes Measurement Information System (PROMIS), qui prend des informations dans plusieurs domaines pour évaluer les résultats rapportés par les patients. La douleur et la fonction sont deux domaines mesurés par PROMIS PI, un instrument de mesure des résultats rapportés par les patients qui définit la satisfaction des patients à l’égard des traitements au niveau du pied et de la cheville en fonction de l’amélioration de ces deux domaines. PROMIS PI détecte la douleur à des niveaux inférieurs par rapport à l’échelle visuelle analogique, une échelle de douleur standardisée rapportée par le patient. (17) (15)

Échelle visuelle analogique (EVA) ( éditer | source d’édition )

L’échelle visuelle analogique (EVA) est une échelle générique de la douleur rapportée par le patient qui est utilisée pour évaluer uniquement la perception de la douleur par le patient. L’échelle peut ne pas être fiable dans l’évaluation d’une population âgée présentant des déficits cognitifs légers ou qui montre des difficultés à comprendre les instructions de l’EVA.(18)

Évaluation des capacités fonctionnelles du pied et de la cheville (FAAM en anglais)( éditer | source d’édition )

L’Évaluation des capacités fonctionnelles du pied et de la cheville (FAAM – Foot and Ankle Ability Measure) est un instrument d’auto-évaluation développé pour évaluer la fonction physique des personnes souffrant de handicaps liés aux pieds et aux chevilles. Cet instrument d’auto-évaluation est disponible en anglais, allemand, français et persan. L’Évaluation des capacités fonctionnelles du pied et de la cheville est un questionnaire de 29 items divisé en deux sous-échelles : L’Évaluation des capacités fonctionnelles du pied et de la cheville, sous-échelle des activités de la vie quotidienne de 21 items et L’Évaluation des capacités fonctionnelles du pied et de la cheville, sous-échelle des sports de 8 items.

Des informations détaillées sont disponibles sur la page Mesure de l’aptitude du pied et de la cheville.

Conclusion(edit | edit source)

Quoi → alors quoi → maintenant quoi ( éditer | modifier la source )

A la fin de l’examen, le clinicien doit revenir à la liste initiale des problèmes potentiels/diagnostics supposés et choisir les trois diagnostics les plus probables.

L’évaluation du pied et de la cheville est terminée lorsque le clinicien est en mesure de fournir une réponse aux questions suivantes :

  • Que s’est-il passé ?
  • Quelles ont été les conséquences de l’incident ?
  • Comment les conséquences de l’incident vont-elles être traitées ?
    • Quel est le plan de traitement ?
    • Quelle est la stratégie de traitement ?
    • Quels sont les objectifs à court et à long terme ?
    • Quel est le délai d’achèvement des objectifs ?
Telehealth icon.png

Évaluation virtuelle du pied et de la cheville ( edit | edit source )

La télésanté est une alternative aux visites en personne bien établie en réponse à la pandémie COVID et au-delà.(19) Le développement d’outils d’évaluation objectifs pour la télésanté est une priorité afin de bien pouvoir démontrer les résultats des traitements fournis par le biais de la télésanté.

Des évaluations virtuelles pour les pathologies du pied et de la cheville ont été développées et testées. (19) Voici les lignes directrices de l’examen virtuel.

Pré-visite(edit | edit source)

Avant la visite virtuelle, le patient doit obtenir un formulaire de pré-visite et des informations concernant les attentes en matière d’habillement et d’installation de la caméra à utiliser pendant l’examen. Un formulaire de pré-visite doit être rempli par le patient ou l’aidant et il comprend des questions concernant : (19)

  • Principale plainte du patient et motif de la visite
  • Les antécédents médicaux et chirurgicaux passés et présents du patient
  • Médication et allergies
  • Histoire sociale

Les informations supplémentaires peuvent inclure des données biométriques (taille et poids) et des signes vitaux (fréquence cardiaque, pression sanguine, température corporelle).

Évaluation virtuelle ( modifier | modifier la source )

L’examen du pied et de la cheville inclut :

  1. L’inspection
    • Patient en position debout et assise
    • Caméra installée pour fournir une vue frontale, latérale et arrière du pied et de la cheville
    • Les éléments d’inspection sont les suivants : alignement, atrophie musculaire, déformation articulaire, incisions, cicatrices, éruption, gonflement, ecchymose, érythème. En outre, la face plantaire du pied doit être examinée à la recherche d’ulcères, d’abrasions et de lésions cutanées.
  2. Palpation
    • Le patient utilise un doigt pour pointer la zone de douleur ou d’inconfort maximale
  3. Test de l’amplitude de mouvement
    • Utiliser un goniomètre en ligne (20)
    • Effectué de manière active (force musculaire du patient) et passive (un membre de la famille manipule l’articulation)
  4. Test de la force musculaire
    • Assisté par le membre de la famille
    • Examen effectué sur les deux côtés en même temps et différences rapportées
  5. Évaluation fonctionnelle
    • Observation de la démarche
  6. Évaluation neurovasculaire
    • Le patient touche la peau des deux côtés et signale des différences, mais le retour sensoriel des doigts du patient touchant la peau est limité.

Des tests supplémentaires pour le pied plat, le pied cavovarus, l’hallux rigidus et la rupture d’Achille peuvent être ajoutés si la pathologie est suspectée.(19)

Ressources(edit | edit source)

Références(edit | edit source)

  1. Complete Musculoskeletal Exam of the Foot and Ankle. 2013. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=QnX5J-j79qQ (last accessed 4/01/2022)
  2. 2.0 2.1 Wikstrom EA, McKeon PO. Predicting balance improvements following STARS treatments in chronic ankle instability participants. J Sci Med Sport. 2017 Apr;20(4):356-361. doi: 10.1016/j.jsams.2016.09.003. Epub 2016 Sep 20.
  3. Doctors of Physical Therapy. Airplane Test. 2019. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=WysXgJNVOnk (last accessed 18/01/2022)
  4. Ascension Via Christi. Musculoskeletal Physical Exam: Ankle. 2011. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=QiSm8rz2cmo&t=270 (last accessed 4/01/2022)
  5. Akoh CC, Phisitkul P. Clinical examination and radiographic assessment of the cavus foot. Foot Ankle Clin. 2019 Jun 1;24(2):183-93.
  6. Anatomy – Dermatomes of the Lower Extremity. 2017. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=jpcuPz9y7f4 (last accessed 5/01/2022)
  7. Vascular assessment of the lower limb and clinical diagnostics. 2011. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=nhmBL3N_igg&t=136s (last accessed 5/01/2022)
  8. Foot & Ankle: Overview of ROM Assessment. 2020. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=XkZp15vYNT0 (last accessed 5/01/2022)
  9. Kris Porter DPT.Ankle Exam and Manual Therapy. 2016. https://www.youtube.com/watch?v=VN55vtFJOgc(last accessed 7/01/2022)
  10. Kris Porter DPT. Sub-Talar Exam and Manual Therapy. 2016. Available from:https://www.youtube.com/watch?v=_cRTUWlX-Tk (last accessed 7/01/2022)
  11. Kris Porter DPT.Mid-Foot (mid-tarsal) Examination. 2016. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=qv62Qhn7DN8 (last accessed 7/01/2022)
  12. Kris Porter DPT. Hallux (Great Toe) Examination (1st MTP). 2016. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=tH5gZ3My5Q0 (last accessed 7/01/2022)
  13. Nery C, Raduan FC, Catena F, Mann TS, de Andrade MA, Baumfeld D. Plantar plate radiofrequency and Weil osteotomy for subtle metatarsophalangeal joint instablity. J Orthop Surg Res. 2015 Nov 19;10:180. doi: 10.1186/s13018-015-0318-1.
  14. Manual Muscle Testing of the Lower Extremities. 2015. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=_DK0KupWCyc(last accessed 5/01/2022)
  15. 15.0 15.1 Bernstein DN, Kelly M, Houck JR, Ketz JP, Flemister AS, DiGiovanni BF, Baumhauer JF, Oh I. PROMIS pain interference is superior vs numeric pain rating scale for pain assessment in foot and ankle patients. Foot & ankle international. 2019 Feb;40(2):139-44.
  16. Promis. Northwestern University 2022. Health Measures (Internet). Available fromhttps://www.healthmeasures.net/explore-measurement-systems/promis. Last access 6/01/2022
  17. Kendall R, Wagner B, Brodke D, Bounsanga J, Voss M, MS, Gu Y, Spiker R, Lawrence B, Hung M. The Relationship of PROMIS Pain Interference and Physical Function Scales. Pain Medicine 2018 Sep; 19(9):1720–1724.
  18. Shazadeh Safavi P, Janney C, Jupiter D, Kunzler D, Bui R, Panchbhavi VK. A systematic review of the outcome evaluation tools for the foot and ankle. Foot & ankle specialist. 2019 Oct;12(5):461-70.
  19. 19.0 19.1 19.2 19.3 Eble SK, Hansen OB, Ellis SJ, Drakos MC. The Virtual Foot and Ankle Physical Examination. Foot & Ankle International. 2020;41(8):1017-1026.
  20. Ravi B, Kapoor M, Player D. Feasibility and reliability of a web-based smartphone application for joint position measurement. J Rehabil Med. 2021 May 10;53(5):jrm00188.


Développement professionnel dans votre langue

Rejoignez notre communauté internationale et participez à des cours en ligne pour tous les professionnels en réadaptation.

Voir les cours disponibles