Comment prendre des notes pour mieux apprendre

Rédactrice originale Robin Tacchetti basé sur le cours de Michael Rowe
Principales collaboratricesRobin Tacchetti , Jess Bell et Kim Jackson

Introduction(edit | edit source)

Nous prenons des notes pour toutes sortes de raisons. Les notes nous aident à apprendre, améliorent notre rétention d’informations à long terme et nous permettent d’enregistrer des événements ou des moments spécifiques. (1) Une prise de notes efficace exige des apprenants qu’ils résument les concepts importants aussi précisément que possible avec leurs propres mots et qu’ils fassent le lien entre ces concepts et le contenu du cours. Au cours du processus de prise de notes, les apprenants interprètent, trient et traitent l’information. Ces nouvelles informations seront conservées et récupérées en cas de besoin. (2) (3) (4)

Pourquoi prendre des notes ? ( edit | edit source )

Deux raisons de prendre des notes : (5)

  • les notes peuvent élargir la mémoire (6)
  • les notes peuvent améliorer la concentration (6) (7)

Cependant, il est nécessaire de se rappeler qu’un élément crucial de la prise de notes est la révision ultérieure de celles-ci. « Si vous ne prenez des notes que pour saisir des informations qui figurent sur les diapositives ou que vous pouvez lire dans un livre, vous n’apportez pas une grande valeur ajoutée à votre stratégie d’apprentissage, car vous pouvez probablement trouver ces informations ailleurs. » (6)

La prise de notes a deux fonctions principales : (3) (4)

  1. Encodage :
    • Lors de la prise de notes, la personne qui écoute doit s’engager activement avec les informations reçues.
    • Elle doit ensuite prendre des décisions sur la manière d’encoder ce matériel.
  2. Stockage des informations :
    • La prise de notes permet d’enregistrer des informations qui peuvent être consultées ultérieurement.
    • Ces informations stockées peuvent être utilisées pour de différentes activités et devoirs « post-écoute ». (3)

Types de notes ( edit | edit source )

Il existe de nombreux types de notes, mais les cinq types les plus courants sont : les notes quotidiennes, les notes temporaires, les notes de référence, les notes permanentes et les notes de projet.(6)

  • Notes quotidiennes (6)
    • Essentiellement un journal, un agenda ou un calendrier
    • Ces notes sont conservées par ordre chronologique afin de garder un suivi des événements quotidiens (par exemple, les tâches de la journée, les rappels, les pensées auxquelles vous souhaiteriez peut-être revenir ultérieurement).
    • Elles permettent d’enregistrer les aspects administratifs de l’apprentissage (par exemple, les emplois du temps, les notes prises lors des rencontres avec les tuteurs, etc.)
    • Elles peuvent être considérés comme une extension de votre mémoire à court terme (mémoire de travail).
  • Notes temporaires (6)
    • Des notes prises sur le moment qui peuvent être supprimées une fois que l’information a été traitée (par exemple, des papillons (« post-it ») avec des numéros de téléphone, des courriels, etc.).
  • Notes de référence (6)
    • Les questions, les commentaires, les défis que l’on adresse aux auteurs dans les marges des livres ou dans les applications d’annotation lorsqu’on est sur le web, ou les commentaires sur les médias sociaux.
    • Elles témoignent de notre esprit critique à l’égard des auteurs et autres créateurs de contenu.
    • Ces notes se retrouvent souvent éparpillées un peu partout.
      • Une solution à ce problème consiste à utiliser un gestionnaire de la littérature comme Zotero
  • Notes permanentes (6)
    • La version finale des notes prises pendant les séances d’étude.
    • Peuvent être utilisées à une date ultérieure (voire même des années plus tard) pour réviser.
      • Elles sont une distillation des efforts cognitifs déployés pour comprendre un concept en détail.
      • Elles peuvent être considérés comme une extension de votre mémoire à long terme.
    • Ces notes présentent certaines caractéristiques destinées à les rendre plus utiles :
      • titre descriptif
      • les notes plus longues peuvent inclure un bref résumé
      • elles comprennent des citations pertinentes de sources originales et une liste de références
      • les notes numériques peuvent inclure des étiquettes (« tags ») pour aider au filtrage et à la recherche
    • les applications de prise de notes telles que Obsidian, Notion et Logseq permettent le maillage interne (« internal liking ») entre les notes.
  • Notes de projet (6)
    • Les notes prises dans le cadre d’un projet ou d’un devoir.
    • Elles peuvent être archivées une fois le projet terminé
    • Elles tendent à être un ensemble de notes, y compris des notes administratives (par exemple des notes de réunion, des listes de choses à faire), des notes de référence, des annotations et des notes permanentes.

Prendre des notes manuscrites ou à l’aide de la technologie ( edit | edit source )

Les appareils mobiles ont été intégrés à l’environnement d’apprentissage et sont désormais utilisés pour la prise de notes. Comme le soulignent Pyörälä et al. (4), la prise de notes numérique permet aux étudiants de retrouver des informations (notes/matériel pédagogique) n’importe où et n’importe quand, lorsqu’ils étudient ou traitent des patients dans le cadre de la pratique clinique.

Comme mentionné ci-dessus, il existe un certain nombre d’applications pour aider les apprenants à prendre des notes (par exemple Obsidian, Notion et Logseq). Certains élèves utilisent également leur téléphone pour prendre des photos de notes sur les tableaux de la salle de classe. La vitesse et la commodité de ces technologies ont eu un effet inverse sur le temps que les étudiants consacrent à l’écriture (7) et la plupart des gens peuvent taper à la machine plus rapidement qu’ils ne peuvent écrire. (6)

Cependant, il est important de se rappeler que la prise de notes « n’est pas vraiment une question de quantité ou d’exactitude des informations écrites ». (…) Prendre des notes, c’est essayer de relier les nouvelles informations entrantes aux connaissances déjà existantes dans son esprit.(6)

Prendre des notes sur un ordinateur portable peut permettre à l’étudiant d’enregistrer plus d’informations de manière plus précise (c’est-à-dire textuellement).(8) Cependant, les élèves qui utilisent un ordinateur portable en classe ont tendance à passer plus de temps à effectuer plusieurs tâches à la fois (par exemple, consulter leur courrier électronique, utiliser Internet, jouer à des jeux, etc.) et, par conséquent, moins de temps à prendre des notes, ce qui se traduit par une baisse des rendements.(8)

Des recherches suggèrent également que la prise de notes à la main pourrait présenter certains avantages, notamment une meilleure mémorisation à long terme et une meilleure compréhension conceptuelle. (6) Cependant, il est important de noter que les recherches sur les apprenants adultes sont quelque peu contradictoires. (9)

  • Horbury et al. (9) ont constaté que si le rappel des faits n’était pas modifié par le mode de prise de notes chez les enfants (par exemple, écriture à la main ou utilisation d’un ordinateur), « les enfants qui avaient pris des notes à la main avaient une meilleure compréhension conceptuelle une semaine après avoir suivi leur leçon, par rapport à ceux qui avaient pris des notes dactylographiées ». (9)
  • Longchamp et al. (10) ont étudié la capacité d’apprenants adultes à apprendre de nouveaux caractères (c’est-à-dire des lettres) en les copiant à la main ou en les tapant sur un ordinateur. Ils ont constaté que lorsque les caractères avaient été appris par dactylographie, « ils étaient plus souvent confondus avec leur image miroir que lorsqu’ils avaient été écrits à la main ». (10)
  • Mangen et al. (11) ont constaté que le rappel des mots libres était meilleur chez les adultes pour les mots écrits à la main plutôt que dactylographiés.
  • Mueller et Oppenheimer(12) ont constaté que les étudiants utilisant des ordinateurs portables pour prendre des notes avaient tendance à obtenir de moins bons résultats sur les questions conceptuelles que les étudiants qui prenaient des notes à la main.
  • Cependant, Morehead et al. (13) ont reproduit et étendu l’étude de Mueller et Oppenheimer de 2014 (12) et ont constaté qu’à l’heure actuelle, « il semble prématuré de conclure à la supériorité d’une méthode pour améliorer les fonctions de prise de notes ». (13)

Les tableaux suivants présentent les avantages et les inconvénients de la prise de notes manuscrite et de la prise de notes à l’aide d’un ordinateur portable.

Tableau 1. Prise de notes manuscrite (6)
Avantages Inconvénients
Meilleur traitement cognitif Plus lent
Meilleure mémorisation des concepts pendant des périodes plus longues Moins d’informations recueillies
Tableau 2. Prise de notes avec un ordinateur portable (6)
Avantages Inconvénients
Plus grande exactitude / collecte plus précise de l’information Distraction accrue
Possibilité d’effectuer des recherches plus rapides et plus précises dans les notes numériques Moins de traitement cognitif et d’analyse, donc possiblement une moins bonne compréhension

La prise de notes dépend du contexte et de la raison de la prise de notes. Si l’objectif est de recueillir le plus d’informations possible, il est probablement préférable d’utiliser un ordinateur portable. Si l’objectif est de se souvenir plus facilement du contenu, il peut être plus utile d’écrire des notes à la main.(6)

Michael Rowe offre les conseils suivants : (6)

  • Lorsqu’il s’agit de prendre des notes à la main, il peut être utile d’utiliser un bloc-notes grand format, à couverture rigide et à reliure à anneaux.
  • Lorsqu’il s’agit de prendre des notes sur un ordinateur portable, il peut être utile d’utiliser un éditeur de texte simple (par exemple le Bloc-notes de Windows), car ces programmes ont tendance à être moins distrayants. Pour plus d’informations à ce sujet, voir Why Plaintext for Notes? (un article sur les raison d’utiliser « Plaintext » pour prendre des notes, en anglais original)
  • Il peut être judicieux de prendre les premières notes en classe à la main et de les transposer plus tard en notes numériques.
    • Les notes prises avec un stylo et du papier sont généralement des notes temporaires.
    • Ces notes temporaires peuvent indiquer à l’apprenant des ressources qui doivent être approfondies dans les notes de référence (qui incluent également un raisonnement critique).
    • Ensuite, il convient d’intégrer les notes temporaires et les notes de référence dans les notes permanentes, qui sont plus développées et contiennent des concepts et idées complets du cours.

Comment prendre des notes ( edit | edit source )

Il existe de nombreux systèmes de prise de notes, mais la méthode Cornell est très populaire chez les étudiants aux études supérieures.

Méthode Cornell ( edit | edit source )

Cette méthode a été développée dans les années 1950 pour aider les étudiants à résumer leur apprentissage. (14) Cette méthode a une présentation distinctive, avec une seule feuille de papier divisée en colonnes. (6) Chaque colonne a un usage spécifique : (6) (15)(16)

  1. Colonne de notes (c’est-à-dire les détails) – côté droit :
    • les notes du cours (ou de toute autre source) sont inscrites dans cette colonne
    • ces notes reprennent généralement les idées principales (c’est-à-dire l’essentiel de ce qui est dit) en évitant les phrases trop longues
    • utile lors de la révision des notes
  2. Colonne des indices (c’est-à-dire des mots clés) – côté gauche :
    • sans doute la section la plus importante
    • les questions pertinentes ou les concepts clés sont inscrits ici
  3. Résumé – en bas :
    • « résume l’essentiel de la section des notes en quelques phrases pour en donner une vue d’ensemble » (15)
    • donne un aperçu de ce que couvre cette page de notes

La méthode Cornell est structurée et permet de réviser facilement. Elle permet à l’apprenant d’extraire les idées et les concepts clés. (16) En limitant l’espace disponible, notamment dans la colonne de gauche, la méthode Cornell vise à garder l’attention de l’apprenant sur les concepts les plus importants. (6)

La vidéo suivante, réalisée par l’université de Cornell, montre comment les étudiants peuvent utiliser la méthode Cornell (en anglais original) :

Conseils pour améliorer la prise de notes ( edit | edit source )

Lorsqu’on prend des notes, il peut être utile de réfléchir aux questions suivantes :(6)

  • Qu’est-ce que j’essaie de me rappeler ou de comprendre ?
  • Comment vais-je utiliser les informations contenues dans mes notes lors de la révision ?
  • Que vais-je faire de ces notes dans le futur ?

Michael Rowe propose les conseils suivants pour améliorer la prise de notes :(6)

  • Toujours prendre des notes ! Cela vous aidera à rester concentré et vous fournira une structure lorsque vous réviserez les cours ultérieurement.
  • Il se peut que vous n’ayez qu’à noter quelques-uns des points les plus importants d’un cours, mais le fait de prendre activement des notes vous aidera à faire le lien entre les nouvelles informations et les connaissances existantes. L’identification des concepts les plus importants permet de les approfondir ultérieurement.
  • Il faut inscrire autant de détails qu’il le faut. Il ne faut pas oublier de détails cruciaux lors de la prise de notes.
  • Lors de la prise de notes, il faut rester à l’affût des indices donnés par les professeurs qui peuvent signaler que des informations importantes sont sur le point d’être communiquées.
  • La prise de notes n’est que la première partie du processus. Vous devez également réviser les notes ! Il est également important de réviser ses notes.
  • Si les cours sont enregistrés, il convient de les réécouter pour mettre à jour ses notes et vérifier d’avoir bien saisi les points essentiels.
  • Il peut être utile de prendre des notes manuscrites même si l’on dispose d’un ordinateur portable.

Ressources(edit | edit source)

Références(edit | edit source)

  1. Friedman MC. Notes on note-taking: review of research and insights for students and instructors. Harvard Initiative for Learning and Teaching. Harvard University.
  2. Schmidt SJ. Taking Notes: There’s a Lot More to It than Meets the Eye. Journal of Food Science Education. 2019 Jul;18(3):54-8.
  3. 3.0 3.1 3.2 Siegel J. Factors affecting notetaking performance. International journal of Listening. 2022 Apr 15:1-3.
  4. 4.0 4.1 4.2 Pyörälä E, Mäenpää S, Heinonen L, Folger D, Masalin T, Hervonen H. The art of note taking with mobile devices in medical education. BMC medical education. 2019 Dec;19:1-0.
  5. Young S. How to take notes while reading (Internet). 2019 (cited 26 September 2023). Available from: https://www.scotthyoung.com/blog/2019/01/29/take-notes-while-reading/
  6. 6.00 6.01 6.02 6.03 6.04 6.05 6.06 6.07 6.08 6.09 6.10 6.11 6.12 6.13 6.14 6.15 6.16 6.17 6.18 6.19 6.20 Rowe M. How to Take Notes for Learning Course. Plus, 2023.
  7. 7.0 7.1 Özçakmak H. Impact of Note Taking during Reading and during Listening on Comprehension. Educational Research and Reviews. 2019 Oct;14(16):580-9.
  8. 8.0 8.1 Kiewra K. A seven-step guide to taking better notes. The Conversation. Available from: https://qz.com/1701631/how-to-take-better-notes (accessed 26 September 2023).
  9. 9.0 9.1 9.2 Horbury SR, Edmonds CJ. Taking class notes by hand compared to typing: effects on children’s recall and understanding. Journal of Research in Childhood Education. 2021. 35(1):55-67.
  10. 10.0 10.1 Longcamp M, Boucard C, Gilhodes JC, Velay JL. Remembering the orientation of newly learned characters depends on the associated writing knowledge: a comparison between handwriting and typing. Hum Mov Sci. 2006 Oct;25(4-5):646-56.
  11. Mangen A., Anda LG, Oxborough GH, Brřnnick K. Handwriting versus keyboard writing: Effect on word recall. Journal of Writing Research. 2015;7(2):227-47.
  12. 12.0 12.1 Mueller PA, Oppenheimer DM. The pen is mightier than the keyboard: advantages of longhand over laptop note taking. Psychol Sci. 2014 Jun;25(6):1159-68.
  13. 13.0 13.1 Morehead K, Dunlosky J, Rawson KA. How much mightier is the pen than the keyboard for note-taking? A replication and extension of Mueller and Oppenheimer (2014). Educ Psychol Rev. 2019;31:753-80.
  14. Mewburn I. The Cornell note-taking method – revisited (Internet). The Thesis Whisperer. 2019 (cited 26 September 2023). Available from: https://thesiswhisperer.com/2018/08/22/the-cornell-note-taking-method-revisited/
  15. 15.0 15.1 Saran M, Krentz Gober M, McCarty EB. An introduction to the Cornell Note system. Ear, Nose & Throat Journal. 2022 Nov;101(9_suppl):37S-41S.
  16. 16.0 16.1 Oxford Learning. How To Take Study Notes: 5 Effective Note Taking Methods. 2017. Available from: https://www.oxfordlearning.com/5-effective-note-taking-methods/


Développement professionnel dans votre langue

Rejoignez notre communauté internationale et participez à des cours en ligne pour tous les professionnels en réadaptation.

Voir les cours disponibles