Comment gérer son temps pour mieux apprendre

Rédacteur original Michael Rowe

Principales collaboratricesEwa Jaraczewska et Jess Bell

Introduction(edit | edit source)

Une bonne gestion du temps peut améliorer l’apprentissage, permettre aux étudiants de terminer leurs devoirs à temps et, en fin de compte, conduire à de meilleurs résultats académiques.(1) Les étudiants qui font preuve d’une gestion efficace de leur temps ont tendance à obtenir de meilleurs résultats que leurs camarades dont les compétences en la matière sont moindres.(1) Faire les choses efficacement et au bon moment est une forme de gestion de soi.(2) Les compétences importantes en matière de gestion du temps consistent à éviter la procrastination, à planifier les études à l’avance et à améliorer la qualité du sommeil.(3)

Cependant, on ne naît pas avec des compétences en matière de gestion du temps. Les étudiants rapportent souvent qu’ils ont des difficultés à concilier leurs études et leur vie personnelle, (4) ce qui conduit à l’anxiété, à une sous-performance académique et au stress. (4) (5) On doit donc mettre en pratique ces compétences dès le début de notre parcours académique. (2)

Cet article explique pourquoi la gestion du temps est importante et propose des idées pour aider à structurer son emploi du temps.

Avantages de la gestion du temps ( edit | edit source )

La gestion du temps a un impact positif sur les résultats académiques.

  • Une approche proactive de la gestion de son emploi du temps quotidien permet d’atteindre systématiquement ses objectifs d’apprentissage. Si on n’est pas proactifs, on a tendance à réagir à ce qui se présente à l’instant même et on peut finir par se sentir dépassés, surchargés de travail et stressés.
  • Contrôler son emploi du temps permet de prévenir l’épuisement professionnel. On dispose souvent de plus de flexibilité et d’autonomie en matière de temps qu’on pense (par exemple, les pauses entre les cours, le temps passé en dehors des cours, etc.). La façon dont on utilise ce temps est une variable importante qui est en grande partie sous son contrôle. Le fait de réserver du temps pour l’étude permet de gérer son emploi du temps de manière intentionnelle. Cela permet d’utiliser son temps plus efficacement et de faire un suivi des tâches importantes. Il s’agit par exemple de gérer son temps en dehors des cours et de consacrer du temps à l’étude plutôt qu’à du temps passé sur les médias sociaux.
  • Le fait de réserver du temps à l’avance pour se préparer pour les examens permet d’éviter les situations de grandes tensions et la procrastination. Cela réduit la nécessité de bachoter avant les examens.
  • L’attribution de plages horaires pour des tâches spécifiques permet de se concentrer sur ce qui est le plus important .

Stratégies pratiques de gestion du temps ( edit | edit source )


« La gestion du temps consiste simplement à adopter une approche proactive de la gestion de votre journée, en décidant sur quoi vous allez concentrer votre attention et pendant combien de temps. » (6) — Michael Rowe


Quelques exemples de stratégies proactives de gestion du temps sont présentés ci-dessous.

Blocs de temps(edit | edit source)

Les blocs de temps sont une forme de planification qui consiste à allouer des périodes de temps aux différentes tâches et activités de votre emploi du temps, y compris les cours, le travail, les activités administratives personnelles, la relaxation, la consultation des médias sociaux, etc.

  • Les blocs de temps encouragent à faire des choix intentionnels sur ce à quoi on consacre son temps.
  • Cette stratégie incite à concentrer son attention sur chaque activité pendant un laps de temps déterminé.
  • Elle réduit la fatigue cognitive et améliore les performances globales.

Bien qu’il soit important de planifier autant que possible votre journée, il est utile de garder une certaine souplesse et d’éviter d’être trop rigide dans votre emploi du temps. Il faut avoir la liberté d’adapter ses plans en cours de route.

Regroupement de tâches(edit | edit source)

Le regroupement de tâches est une autre forme de planification. Il s’agit de regrouper des tâches similaires et de les effectuer en même temps afin d’éviter de changer de contexte. Pour en savoir plus sur l’impact du changement de contexte sur le travail, cliquez ici. (un article, en anglais original)

  • Le regroupement de tâches permet de regrouper des tâches plus courtes et moins exigeantes sur le plan cognitif. Par exemple, vérifier les courriels, passer des appels téléphoniques ou publier des messages sur les médias sociaux.
  • On peut également utiliser ce temps pour planifier d’autres parties de son emploi du temps en fonction des nouvelles informations qui surviennent (par exemple, en provenance du courrier électronique).
  • Le regroupement de tâches permet de réduire la surcharge cognitive liée au changement fréquent d’une tâche à l’autre.
  • C’est un bon moyen d’éviter les distractions.

« Day Theming » ( edit | edit source )

Dans le « day theming », que l’on pourrait traduire par « programmation journalière » en français, on consacre chaque jour de la semaine à un domaine d’intérêt ou à une responsabilité spécifique.

  • Une grande partie d’une journée entière est consacrée à un ensemble de tâches liées à un projet ou à un sujet d’étude.
  • L’objectif principal du « day theming » est de s’assurer qu’à la fin de la semaine, on puisse évaluer ses progrès dans les différents domaines d’apprentissage.
  • Le « day theming » assure une structure et aide à cibler délibérément ce sur quoi l’on se concentre.
  • Grâce au « day theming », on peut relier des concepts du curriculum qui n’ont en apparence aucun rapport entre eux. Cette stratégie permet de se concentrer, d’éviter les distractions et de se donner une direction pour étudier.

Bilans(edit | edit source)

Les bilans sont des activités qui permettent de garder le contrôle de son emploi du temps et de concentrer son attention sur ce qui est important.

Bilans quotidiens ( edit | edit source )

  • Les bilans quotidiens aident à mettre son attention sur ce qui est immédiatement pertinent.
  • Ils mettent en évidence ce sur quoi on a consacré son temps et aident à préparer ce qui est à venir.
  • On peut consacrer 10 à 15 minutes à la fin de chaque session de travail pour passer en revue les activités de la journée, terminer les tâches de dernière minute et planifier le jour suivant.
  • Parce qu’ils permettent de commencer la journée du lendemain avec un plan, on ne se contente pas simplement de réagir à ce qui se passe.
  • Ils permettent d’accorder de l’attention à d’autres aspects importants de sa vie (par exemple, la famille ou les amis) et fixent des limites pour maintenir un équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle.(7)

Bilans hebdomadaires ( edit | edit source )

  • Les bilans hebdomadaires aident à adopter un horizon temporel plus long, ce qui permet d’achever les tâches en suspens de la semaine et de préparer la semaine suivante.
  • Ils peuvent prendre beaucoup de temps (jusqu’à trois heures) parce qu’ils nécessitent de se concentrer sur l’exécution ou la replanification de tâches administratives qui font partie du processus d’apprentissage.
  • Ce temps peut être mis à profit pour déterminer si des tâches figurant sur votre liste doivent être accomplies prochainement (par exemple, des examens).
  • Ils constituent un moment réservé pour réfléchir à la façon dont on a utilisé son temps, bien ou mal, au cours de la semaine qui vient de se terminer et pour ajuster son emploi du temps pour la semaine à venir.
  • Les objectifs du bilan hebdomadaire comprennent :
    • faire passer les pensées de sa tête à ses notes;
    • mettre de l’ordre dans ses espaces de travail numériques et physiques;
    • mettre à jour seslistes de tâches : (7) il faut allouer du temps aux tâches figurant sur ces listes dans son emploi du temps afin d’être réaliste quant à ce que l’on peut faire;
    • réfléchir à la semaine qui vient de passer;
    • identifier les priorités pour la semaine à venir;
    • planifier le temps libre.(7)

Bilans mensuels ( edit | edit source )

  • Les bilans mensuels aident à identifier les objectifs de niveau supérieur pour l’année et à s’assurer que l’on progresse dans la réalisation de chacun d’entre eux.
  • Ils ne prennent pas beaucoup de temps, car on a généralement seulement deux ou trois objectifs à examiner.
  • Ces bilans fournissent une planification de niveau supérieur pour le mois suivant.
  • Ils permettent d’établir des plans de niveau supérieur pour les examens à venir. Par exemple, ils permettent de prévoir un temps d’étude durant quelques mois avant tout examen.
  • Ils permettent d’évaluer la façon dont on a utilisé son temps au cours des trois ou quatre dernières semaines et si ce temps a été utilisé à bon escient ou non.

Bilans annuels ( edit | edit source )

  • Les bilans annuels offrent l’occasion d’évaluer les progrès accomplis dans les tâches et les activités que l’on a jugées importantes au début de l’année.
  • On peut évaluer ses objectifs personnels et professionnels dans le cadre des bilans annuels.
  • Ils permettent de voir les projets importants et à fort impact qui ont été au centre de l’année.

La combinaison de bilans quotidiens, hebdomadaires, mensuels et annuels est un « système pratique qui vous aide à focaliser votre attention sur ce qui est important pour vous ». (6) — Michael Rowe


Conciliation travail-vie personnelle ( edit | edit source )


« Prendre des moments de repos est essentiel pour éviter le stress et la dépression, ainsi que leurs possibles conséquences. » (8)


Les étudiants doivent être conscients de l’importance de veiller à leur bien-être et de prendre soin d’eux-mêmes dans leur vie. (8) Il est essentiel d’être capable de se détacher du travail et des études pour éviter l’épuisement professionnel. (8) Il est vital d’établir des limites entre les études et la vie personnelle.


« Je considère qu’il est très important d’éviter de mélanger le temps personnel et le temps que vous consacrez à vos études, car chacun peut être une distraction importante pour l’autre. » (6) — Michael Rowe


Planifier son emploi du temps et consacrer du temps à ses loisirs permet de réduire la charge cognitive des tâches en compétition qui rivalisent pour attirer l’attention. On peut se concentrer sur ce qui est prévu dans son emploi du temps, car on sait qu’on a du temps à consacrer à d’autres aspects de sa vie plus tard (par exemple, on peut se détendre et profiter de son week-end, car on sait qu’on a prévu du temps pour étudier lundi).

Les stratégies suivantes peuvent aider à passer du mode professionnel au mode personnel et vice versa :

  • Avoir une routine qui signale le début d’une période exigeante sur le plan cognitif (travail ou études). Exemples : se préparer une tasse de thé, s’asseoir dans une chaise spécifique, écrire dans un journal.(9)
  • Utiliser les blocs de temps pour créer un plan pour la journée, en prévoyant aussi du temps pour les activités personnelles. Lorsque tout activité a un temps réservé pour celle-ci dans son emploi du temps, il est moins probable que l’on se sente obligé de travailler pendant son temps personnel et vice-versa.
  • Utiliser le regroupement de tâches pour regrouper les activités personnelles dans des périodes déterminées. Exemples : consulter les médias sociaux, les courriels ou les appels téléphoniques UNIQUEMENT lorsqu’une tâche importante est terminée.
  • Créer une routine de fin de journée. Il peut s’agir, par exemple, d’une dernière vérification des courriels ou d’une liste de tâches pour s’assurer que toutes les activités essentielles ont été accomplies.(9)

Résumé(edit | edit source)

  • De bonnes compétences en matière de gestion du temps sont un facteur clé de la réussite académiques.
  • La planification de son temps est une compétence concrète que l’on peut améliorer.
  • Les blocs de temps, le regroupement de tâches, le « day theming » et les bilans sont autant de stratégies pratiques qui aident à se concentrer sur ses objectifs d’apprentissage.

Ressources(edit | edit source)

Références(edit | edit source)

  1. 1.0 1.1 Er E. Importance of time management skills during the COVID-19 pandemic: An exploratory learning analytics study in an introductory programming course. Journal of Computer Education 2022;1(1): 1-16
  2. 2.0 2.1 Alyami A, Abdulwahed A, Azhar A, Binsaddik A, Bafaraj S. Impact of Time-Management on the Student’s Academic Performance: A Cross-Sectional Study. Creative Education 2021;12: 471-485
  3. Romero-Blanco C, Rodríguez-Almagro J, Onieva-Zafra MD, Parra-Fernández ML, Prado-Laguna MDC, Hernández-Martínez A. Sleep Pattern Changes in Nursing Students during the COVID-19 Lockdown. Int J Environ Res Public Health. 2020 Jul 20;17(14):5222.
  4. 4.0 4.1 Adams RV, Blair E. Impact of Time Management Behaviors on Undergraduate Engineering Students’ Performance. SAGE Open 2019; 9(1).
  5. Rashid A, Sharif I, Khan S, Malik F. Relationship between Time Management Behavior and Academic Performance of University Students. Journal of Business and Social Review in Emerging Economies 2020;6(4):1497-1504.
  6. 6.0 6.1 6.2 Rowe M. How to Manage Your Time for Learning Course. Plus, 2023.
  7. 7.0 7.1 7.2 Barker E. How To Stop Being Lazy And Get More Done—5 Expert Tips. Barking Up The Wrong Tree. Available from https://bakadesuyo.com/2014/08/how-to-stop-being-lazy/ (last access 16.10.2023)
  8. 8.0 8.1 8.2 Powell K. Work–life balance: Break or burn out. Nature 2017; 545: 375–377.
  9. 9.0 9.1 Saunders EG. How to Transition Between Work Time and Personal Time. Harvard Business Review. Available from https://hbr.org/2020/04/how-to-transition-between-work-time-and-personal-time (last access 17.10.2023)


Développement professionnel dans votre langue

Rejoignez notre communauté internationale et participez à des cours en ligne pour tous les professionnels en réadaptation.

Voir les cours disponibles