Comment améliorer ses compétences rédactionnelles

Rédacteur original Michael Rowe

Principales collaboratricesEwa Jaraczewska , Jess Bell et Kim Jackson

Introduction(edit | edit source)

La transformation et l’organisation d’idées en un texte écrit sont complexes. L’écriture est un processus qui implique l’intégration de règles (comme la grammaire) et de compétences (comme la manière de structurer le texte), où « les compétences nécessitent une réflexion de haut niveau et une compréhension approfondie du développement des idées ».(1) La compétence rédactionnelle est essentielle dans la vie quotidienne et dans la réussite scolaire.(2) La rédaction nous aide à exprimer nos idées.(3) Elle contribue au développement de la pensée analytique, rationnelle et critique et des compétences en matière de présentation.(3) Elle nous aide même à être plus éloquents, concis et élégants dans notre façon de parler.(3)

L’écriture académique, qui comprend la rédaction de dissertations, de rapports, de thèses, d’articles scientifiques ou d’analyses d’articles, n’est pas facile.(4) Les étudiants doivent affiner leurs compétences rédactionnelles afin d’exécuter les tâches académiques avec plus de succès.(5) Cet article aborde différentes perspectives sur la rédaction et propose des suggestions pour vous aider à améliorer votre capacité d’écriture.

Définitions(edit | edit source)

« L’écriture est la pensée raffinée. » — Stephen King (6)

Rédaction: une forme de communication humaine qui consiste à représenter le langage par des symboles.

Texte: le résultat de la rédaction.

Lecteur: l’interprète du texte.

Pourquoi écrire ? ( edit | edit source )

« Une rédaction claire indique au lecteur que vous êtes capable d’avoir les idées claires. » (7) — Michael Rowe

La rédaction devrait apporter clarté et structure à vos pensées et peut vous aider à améliorer votre apprentissage et votre compréhension.

Rédaction faible ( edit | edit source )

La plupart des rédacteurs débutants sont des rédacteurs faibles. Voici quelques-unes des raisons qui expliquent la faiblesse de la rédaction :

  • La malédiction du savoir : le rédacteur a du mal à imaginer ce que c’est pour quelqu’un d’autre de ne pas savoir ce qu’il sait. Ils utilisent donc des termes techniques et des abréviations et prennent pour acquis d’autres éléments.
  • Le rédacteur ne comprend pas le sujet sur lequel il écrit. Ils utilisent un jargon et des idées compliquées pour convaincre le lecteur qu’ils savent de quoi ils parlent.
  • Utilisation excessive de la voix passive. La voix passive est plus impersonnelle. Elle camoufle le participant actif du texte et donne une impression vague et évasive.

Méthode classique ( edit | edit source )

La méthode classique constitue une bonne base pour améliorer la rédaction.

Lorsque l’on écrit avec la méthode classique, on :

  • dit au lecteur quelque chose de vrai et d’important qu’il ne savait pas déjà;
  • raconte l’histoire de manière à ce qu’il n’y ait aucun doute sur ce qu’on veut dire;
  • doit bien comprendre le concept avant de le mettre en mots.

La méthode classique repose sur les principes suivants :

  • le rédacteur a vu quelque chose dans le monde;
  • le rédacteur positionne le lecteur de manière à ce qu’il puisse le voir de ses propres yeux;
  • le lecteur et le rédacteur sont des égaux;
  • l’objectif est d’aider le lecteur à voir quelque chose de réel;
  • le style est conversationnel.

Règles de rédaction ( edit | edit source )

  • Les rédacteurs doivent pouvoir s’exprimer
  • Les rédacteurs doivent avoir une connaissance de base des règles de la langue
  • Les écrivains doivent avoir de bonnes compétences en lecture – la lecture permet de comprendre comment les autres utilisent le langage pour communiquer.

« Si vous voulez devenir écrivain, vous devez faire deux choses avant tout : lire beaucoup et écrire beaucoup. » — Stephen King (6)

Règles de rédaction d’un mémoire de recherche ( edit | edit source )

Weixiong Zhang (8) propose les dix règles suivantes pour vous aider à rédiger un mémoire de recherche :

  1. Le mémoire doit être un moteur : il faut concevoir un projet de recherche en gardant à l’esprit le mémoire final.
  2. Moins, c’est plus : produire « des articles moins nombreux mais plus pertinents servent mieux la communauté des chercheurs et la carrière d’une personne que davantage d’articles moins pertinents ».(8)
  3. Choisir le bon public
  4. Présenter les expériences et les résultats dans un ordre logique
  5. Être exhaustif et s’assurer que la présentation soit complète : présenter les hypothèses, interpréter les résultats, inclure des documents de référence et d’introduction adéquats, être transparent et s’assurer que les figures et les tableaux sont indépendants.
  6. Être concis
  7. Être artistique : prêter attention à l’orthographe, à la grammaire, à l’usage, au découpage des paragraphes, aux marges des pages, aux polices de caractères, au style d’écriture, etc.
  8. Être critique lors de la révision du projet : supprimer les parties du texte qui ne conviennent pas.
  9. Recueillir les rétroactions et les critiques de collègues, d’employés et d’amis et leur demander des avis, des suggestions et des commentaires.
  10. Accorder un traitement respectueux aux critiques et évaluer objectivement leur rétroaction

Étapes de la rédaction ( edit | edit source )

L’écriture est un processus itératif comportant quatre phases qui se chevauchent : la pré-rédaction, le brouillon, la mise au point et la révision. Les rédacteurs doivent être prêts à changer leur façon de penser et leur destination au cours du processus de rédaction.

Durant la phase de pré-rédaction, le rédacteur définit son idée, recherche les ressources nécessaires et organise le contenu.

Au cours de la phase du brouillon, on rédige un brouillon complet du texte. La perfection ne doit pas être recherchée au cours de cette phase. Il ne faut pas viser la perfection à ce stade, mais plutôt structurer l’ensemble de l’argumentation. Les rédacteurs préparent généralement plusieurs brouillons et suppriment souvent des sections entières de texte qui ne correspondent pas à l’objectif de leur tâche.

« Écrire plusieurs versions d’un travail est le seul moyen d’en faire la meilleure version possible. » (7) — Michael Rowe

Dans la phase de mise au point, l’accent est mis sur le « nettoyage » de votre rédaction. Il peut s’agir de soigner les transitions entre les paragraphes ou les sous-sections, d’améliorer la fluidité et la cohérence du contenu, d’améliorer la grammaire, de présenter correctement les références et de supprimer ce qui ne convient pas. Au cours de cette phase, on peut envoyer son texte à quelqu’un qui rédige mieux que soi et lui demander son avis pour l’améliorer encore.
Les rédacteurs modifient des aspects fondamentaux de leur texte original au cours de la phase de révision, en fonction de la rétroaction qu’ils ont reçue. Lors de la révision, il se peut que vous deviez modifier la structure du texte ou la façon dont les preuves sont présentées.

« La révision est mieux comprise en tant que « ré-vision ». « Ré-vision ». « Re-penser ». « Re-imaginer ». C’est un travail de l’esprit. On plane au-dessus du texte et on visualise à nouveau sa topographie. Vous le voyez à nouveau. Vous apportez une nouvelle perspective à la tâche. Vous remplacez votre idée initiale par une autre. Puis vous « ré-écrivez ». » (9) — Pat Thomson

Structure d’un texte ( edit | edit source )

La structure d’un texte peut varier en fonction du sujet, du public et de l’objectif de l’écriture. Cependant, chaque texte doit contenir les trois sections suivantes :

  • Introduction
    • contient les principaux concepts avec lesquels le lecteur doit être familiarisé pour comprendre le reste du texte
    • mentionner les personnages principaux de l’histoire et/ou présente le problème que le rédacteur va résoudre dans le texte
    • montre l’arrière-plan ou le contexte dans lequel se déroule la situation présentée
  • Corps du texte
    • contient les arguments du rédacteur qui se rapportent aux personnages et/ou problèmes présentés précédemment
    • les rédacteurs doivent être cohérents dans la manière dont ils formulent leurs arguments dans le corps du texte
      • si l’on présente son texte de manière chronologique, il faut éviter de passer à une manière différente de présenter le texte, par exemple de manière géographique ou sociale
      • s’il est possible de passer d’une manière à l’autre, cela peut être dérangeant si ce n’est pas bien fait
  • Conclusion
    • explique les éléments jusqu’alors inexpliqués du texte
    • répond aux questions posées précédemment
    • met un terme à l’histoire d’un personnage et/ou résout les problèmes présentés dans l’introduction

Obstacles à la rédaction ( edit | edit source )

Obstacle n° 1: Manque de temps/procrastination.

Solution : prévoir du temps pour rédiger jusqu’à ce que la rédaction quotidienne devienne une habitude (« bloc de temps »).

Obstacle n° 2: Attendre d’avoir les bonnes ressources.

Solution : il y aura toujours plus de recherches à faire, d’articles à lire et de notes à prendre, alors on doit commencer MAINTENANT.

Obstacle n° 3: Équipement inadéquat, par exemple un vieil ordinateur.

Solution : prendre l’habitude d’emporter un stylo et un bloc-notes pour écrire presque partout.

Obstacle n° 4: Attendre l’inspiration.

Solution : plus l’on rédige, mieux on le fait. On ne doit pas attendre l’inspiration. On doit allouer du temps à la rédaction.

Obstacle n° 5: Avoir le « syndrome de la page blanche ».

Solution : le « syndrome de la page blanche » n’existe pas. On doit tout simplement écrire un mot après l’autre, réviser, rassembler des ressources, lire et prendre des notes. Il faut continuer à écrire même si l’on n’en a pas envie ou si l’on doute de ses compétences rédactionnelles.(6)

Obstacle n° 6: L’espace de rédaction n’est pas encore organisé.

Solution : se déconnecter de l’internet, éteindre les notifications de son appareil et éliminer toutes les distractions possibles. S’asseoir au bureau dans le coin de la pièce, prendre son stylo et son bloc-notes, et commencer à rédiger. L’espace de rédaction est prêt.

Conseils pour améliorer ses compétences rédactionnelles ( edit | edit source )

Conseil n° 1: La meilleure façon d’apprendre à rédiger est d’acquérir de l’expérience dans ce domaine. Pour améliorer son écriture, il faut lire beaucoup.

Conseil n° 2 : Écrire un mot à la fois. La rédaction s’effectue toujours de la même manière : un mot à la fois. Rédiger régulièrement.

Conseil n° 3: Investir dans l’apprentissage. Écrire sur un sujet qui nous tient à cœur et dont nous pensons que les autres devraient se soucier.

Conseil n° 4: Des idées claires deviennent une rédaction claire. Ne pas utiliser de jargon, de grands mots ou de symboles. Éviter les adverbes et les longs paragraphes.

Conseil n° 5: Évitez les mots tels que « très », « assez », « fondamentalement », « en fait », « pratiquement », « extrêmement », « absolument » et « totalement ». Ils n’ont pas d’impact sur la phrase.

Conseil n° 6 : Inclure des citations en fin de phrase permet de remplacer des phrases telles que « La recherche montre que… », « Des études récentes suggèrent que… » ou « De nouvelles découvertes suggèrent que… ». Ces phrases sont peu parlantes.

Conseil n° 7: Être sélectif sur ce que l’on veut inclure dans son texte et laisser de côté ce qui ne sert pas l’objectif du texte.

Conseil n° 8: Utiliser un dictionnaire et un thésaurus pour enrichir son vocabulaire lors de la rédaction.

Ressources(edit | edit source)

  1. Graham P. How to write usefully (un texte traitant de comment rédiger de manière utile, en anglais original)
  2. Pinker S. 10 ‘grammar rules’ it’s OK to break (sometimes). (un article qui traitent de règles de grammaires qu’il est acceptable d’enfreindre dans certaines situations, en anglais original)
  3. Ball CE, Loewe DM. Bad ideas about writing. (un livre qui traite des mythes concernant la rédaction)

Références(edit | edit source)

  1. Ushbah Mubarok F, Nurul Asri A. Infographics: Media for Improving Students’ Writing Abilities. KnE Social Sciences 2020, 4(4).
  2. Kim YG, Yang D, Reyes M, Connor C. Writing Instruction Improves Students’ Writing Skills Differentially Depending on Focal Instruction and Children: A Meta-Analysis for Primary Grade Students. Educ Res Rev. 2021 Nov;34:100408.
  3. 3.0 3.1 3.2 Bora P. Importance of Writing Skill to Develop Students’ Communication Skill. JRSPELT 2023; 7(35).
  4. Muhammadolimovna KZ. Methods of developing academic writing skills of students. American Journal of Pedagogical and Educational Research. 2023 Jan 31;8:149-54.
  5. Schillings M, Roebertsen H, Savelberg H, Dolmans D. A review of educational dialogue strategies to improve academic writing skills. Active Learning in Higher Education. 2023 Jul;24(2):95-108.
  6. 6.0 6.1 6.2 Zhang M. 22 lessons from Stephen King on how to be a great writer. Available from https://www.businessinsider.com/stephen-king-on-how-to-write-2014-8?IR=T (last access 4.10.23)
  7. 7.0 7.1 Rowe M. How to Improve Your Writing Skills Course. Plus, 2023.
  8. 8.0 8.1 Zhang W. Ten simple rules for writing research papers. PLoS Comput Biol. 2014 Jan 30;10(1):e1003453.
  9. Thompson, P. (2018). the challenges of revision. Available from https://patthomson.net/2018/09/17/the-challenges-of-revision/(last access 1.10.2023)


Développement professionnel dans votre langue

Rejoignez notre communauté internationale et participez à des cours en ligne pour tous les professionnels en réadaptation.

Voir les cours disponibles