L’évaluation gériatrique standardisée

L’objectif(edit | edit source)

Elderly Physio.jpg

L’évaluation gériatrique standardisée (EGS) est un cadre et un processus d’évaluation multidimensionnel itératif et collaboratif utilisé pour évaluer les personnes présentant une fragilité. (1) (2) L’objectif de l’EGS est d’identifier les besoins et les problèmes de la personne gériatrique. (3) L’EGS est considérée comme l’étalon-or dans la gestion de la fragilité. (4)

  • Les personnes fragilisées ont souvent des problèmes complexes, multiples et interdépendants (multimorbidité) qui rendent leurs soins plus difficiles que ceux des personnes plus jeunes ou de celles qui n’ont qu’un seul problème médical (5)
  • Ce processus appelé évaluation gériatrique standardisée est considéré comme le meilleur moyen d’évaluer l’état de santé et les besoins de soins des personnes âgées (6)
  • La force de l’EGC réside dans le fait qu’il s’agit d’une évaluation holistique multidimensionnelle d’une personne âgée qui prend en considération la santé et le bien-être

À la suite de l’évaluation

  • Une liste de problèmes est dressée et un plan est élaboré pour remédier à chacun de ces problèmes
  • L’accent est mis sur l’amélioration de la qualité de vie et de la capacité d’adaptation de l’individu et une importance particulière est accordée à ce qui compte le plus pour le patient (7)

Les caractéristiques de L’EGS (et les différences par rapport à une évaluation habituelle) sont les suivantes :

  • L’accent mis sur la qualité de vie, l’état fonctionnel, le pronostic et le résultat escompté, ce qui implique une plus grande profondeur et une plus grande étendue
  • L’emploi d’équipes interdisciplinaires et l’utilisation d’un certain nombre d’instruments standardisés pour évaluer les aspects du fonctionnement du patient, ses déficiences et ses facteurs de soutien sociaux (8)

(9)

Le coeur de l’évaluation gériatrique standardisée ( edit | edit source )

L’évaluation gériatrique standardisée (EGS) s’articule autour de cinq domaines qui constituent le cadre de cette évaluation. En veillant à ce que chaque domaine soit pris en compte lors de chaque évaluation, le patient et ses besoins sont considérés comme un tout. Les avantages découlant de la réalisation d’une EGS ne se concrétisent que lorsque tous les domaines aient été couverts. (7)

  1. Santé physique et état nutritionnel (par exemple, présence de BPCO, arthrose, incontinence urinaire, déficiences auditives ou visuelles, etc) (10)
  2. Santé mentale et émotionnelle (par exemple, dépression, cognition, démence vasculaire, etc)
  3. État fonctionnel (par exemple, incapacité à se doucher ou à faire le ménage)
  4. Statut social (par exemple, vit seul, famille éloignée, ou autres)
  5. État de l’environnement (par exemple, escaliers menant à la chambre à coucher – risque de chute, mauvais éclairage, etc)

À partir de l’évaluation, en utilisant des mesures de résultats validées et fiables, une liste de problèmes est formulée et enregistrée. Cela permet de mettre en évidence les problèmes identifiés pour ensuite les traiter. Cette résolution de problèmes s’appuie sur l’expertise de l’équipe multidisciplinaire (MDT).

Chaque expert d’une équipe multidisciplinaire (MDT) évalue l’individu dans son domaine. Le médecin (généralement un gériatre ou un généraliste) évalue la santé physique et mentale ; le pharmacien peut procéder à un examen de la médication utilisée ; l’infirmière évalue divers aspects des soins personnels (par exemple l’hygiène et la continence) ; le physiothérapeute évalue l’équilibre et la mobilité ; l’ergothérapeute, les activités de la vie quotidienneet le travailleur social, les aspects sociaux liés au patient. Si nécessaire, d’autres personnes peuvent être impliquées dans l’évaluation EGS, par exemple un orthophoniste ou un diététicien. (5)

Il ne s’agit pas de dire que des professions différentes peuvent évaluer des domaines différents, mais de considérer qui est le mieux placé et le mieux équipé pour décider de ce qu’il y a de mieux pour le patient à ce moment-là (7)

La fragilité est l’absence de réserve intrinsèque. L’accumulation des déficits entraîne une incapacité à faire face à de nouvelles insultes ou à de nouveaux changements chez une personne souffrant d’affections de longue durée. L’utilisation de l’EGS est une perspective globale qui garantit que le patient est évalué de manière holistique en tenant compte de l’approche biopsychosociale pour permettre à l’individu de faire face aux différents problèmes présents. (7)

Le rôle des physiothérapeutes dans l’évaluation gériatrique standardisée ( éditer | éditer la source )

Frail elderly Banner.png

L’implication des physiothérapeutes dans la délivrance d’une EGS peut être incroyablement variée et dépend en fin de compte de votre spécialisation, du cadre dans lequel vous travaillez et des raisons pour lesquelles le patient vous a été adressé. Si un problème a été identifié et que vous êtes en mesure d’y remédier, vous devez le faire. Dans le cas contraire, il est recommandé d’orienter le patient vers le clinicien approprié.

Vous trouverez ci-dessous une liste classique des domaines traditionnels d’évaluation et de traitement dans lesquels un physiothérapeute peut être impliqué au cours des soins prodigués à un patient suite à l’EGS.

État fonctionnel – L’état fonctionnel fait référence à la capacité d’effectuer des activités nécessaires ou souhaitables dans la vie quotidienne. L’état fonctionnel est directement influencé par les conditions de santé, en particulier dans le contexte de l’environnement et du réseau de soutien social d’une personne âgée.

Activités de vie quotidienne – y compris les activités de base de la vie quotidienne (BAVQ), par exemple se laver, s’habiller, les activités instrumentales ou intermédiaires de la vie quotidienne (IAVQ), par exemple faire les courses, téléphoner, prendre ses médicaments, et les activités avancées de la vie quotidienne (AAVQ), par exemple être capable de participer à des activités sociales.

Vitesse de marche – Outre l’évaluation des AVQ, la vitesse de marche permet à elle seule de prédire le déclin fonctionnel et la mortalité précoce chez les personnes âgées. L’évaluation de la vitesse de marche dans une pratique clinique peut permettre d’identifier les patients qui ont besoin d’une évaluation plus poussée, comme ceux qui présentent un risque accru de chute.

Chutes/équilibre – Chaque année, environ un tiers des personnes âgées de 65 ans vivant en communauté et la moitié des personnes âgées de plus de 80 ans font une chute. (11) Les patients qui sont tombés ou qui ont un problème de patron de marche ou d’équilibre courent un risque plus élevé de faire une seconde chute et de perdre leur indépendance. L’évaluation du risque de chute doit être intégrée à l’anamnèse et à l’examen physique de tous les patients gériatriques.(12)

Le rôle et le champ de pratique des physiothérapeutes s’élargissant, nous pourrions être impliqués dans la gestion du syndrome de fragilité à plusieurs niveaux. Les physiothérapeutes pourraient même être à l’origine du processus itératif de l’évaluation gériatrique standardisée ou en faire partie. La mise en relation du patient avec d’autres cliniciens est clée dans la réalisation d’une évaluation gériatrique standardisée. (7)

CGA Image 2.jpg

Mesures des résultats ( éditer | source d’édition )

Voici quelques exemples de mesures de résultats qui pourraient être utilisées :

Évidences scientifiques(edit | edit source)

Les évidences scientifiques concernant l’évaluation gériatrique standardisée des patients fragiles hospitalisés sont concluantes. En résumé, on peut dire que par rapport aux modèles de soins habituels ou standard, qui se concentrent sur une seule pathologie par un seul clinicien, sans cette approche de révision itérative, l’évaluation gériatrique standardisée présente des avantages significatifs en termes d’augmentation de l’indépendance et de réduction de la mortalité. (7)

Une revue Cochrane de 2017 a montré que les personnes âgées ont plus de chances d’être en vie et de vivre chez elles au moment du suivi si elles ont bénéficié d’une évaluation gériatrique standardisée complète lors de leur admission à l’hôpital. (13)

Une étude réalisée en 2017 sur la condition physique des personnes âgées fragiles est améliorée par l’utilisation d’une EGS. L’étude a montré que, dans le cadre des soins aigus, une unité d’EGS a donné des résultats supérieurs (par rapport aux soins conventionnels) en termes de préservation de la condition physique à trois mois de suivi. L’application de l’EGS peut avoir une influence positive sur les résultats les plus importants pour ces patients, tels que la mobilité, la force et l’endurance.(14)

Le nombre nécessaire pour traiter, une valeur statistique utilisée pour évaluer les effets bénéfiques et nocifs des interventions médicales, (15) est de 13 pour éviter un décès ou une détérioration inutile par rapport aux soins médicaux généraux. (7) Il s’agit d’un chiffre important lorsque comparé à la statine, un médicament qui a un impact important sur la prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques.

Il existe des preuves peu concluantes (7) sur l’utilisation de l’évaluation gériatrique standardisée chez les patients ayant subi une fracture de la hanche. Une étude réalisée en 2018 a montré qu’elle présentait les avantages suivants (16) :

  • Réduit le risque de mortalité
  • Réduit le niveau de soins requis après la sortie de l’hôpital
  • Réduit la durée du séjour et du coût global des besoins en matière de santé

Cependant, la même revue systématique suggère que les taux de réadmission et de délire ne sont pas réduits. (7)

Dépistage de la fragilité ( éditer | edit source )

Le dépistage des patients peut aider les services de soins primaires et les admissions non planifiées à planifier leur charge de travail et à hiérarchiser leurs ressources. Cependant, rien n’indique qu’un dépistage systématique de la fragilité pourrait avoir un impact positif en termes de coût-efficacité des traitements ou de santé des patients.

Certaines échelles peuvent être utilisées pour diagnostiquer la fragilité, comme le phénotype de Fried, l’échelle de fragilité clinique et l’index de fragilité électronique. Une évaluation gériatrique standardisée doit être réalisée lorsqu’une personne présente un score de 5 ou plus sur l’échelle de fragilité clinique. (7)

CFS.jpg

Références(edit | edit source)

  1. Garrard JW, Cox NJ, Dodds RM, Roberts HC, Sayer AA. Comprehensive geriatric assessment in primary care: a systematic review. Aging clinical and experimental research. 2020 Feb;32(2):197-205.
  2. Chen, Z., Ding, Z., Chen, C., Sun, Y., Jiang, Y., Liu, F. and Wang, S., 2021. Effectiveness of comprehensive geriatric assessment intervention on quality of life, caregiver burden and length of hospital stay: a systematic review and meta-analysis of randomised controlled trials. BMC geriatrics, 21(1), pp.1-14.
  3. Stoop A, Lette M, van Gils PF, Nijpels G, Baan CA, De Bruin SR. Comprehensive geriatric assessments in integrated care programs for older people living at home: A scoping review. Health & social care in the community. 2019 Sep;27(5):e549-66.
  4. Nord M, Lyth J, Alwin J, Marcusson J. Costs and effects of comprehensive geriatric assessment in primary care for older adults with high risk for hospitalisation. BMC geriatrics. 2021 Dec;21(1):1-9.
  5. 5.0 5.1 Wikipedia. Comprehensive Geriatric Assessment. Available from: https://en.wikipedia.org/wiki/Comprehensive_geriatric_assessment (last accessed 4.5.2019)
  6. Ouslander JG, Reyes B. Clinical problems associated with the aging process. In: Jameson JL, Fauci AS, Kasper DL, Hauser SL, Longo DL, Loscalzo J, editors. Harrison’s Principles of Internal Medicine. 20th ed. New York, NY: McGraw-Hill Education; 2018.
  7. 7.0 7.1 7.2 7.3 7.4 7.5 7.6 7.7 7.8 7.9 Buxton S. Comprehensive Geriatric Assessment and the Role of a Physiotherapist Course. Plus2020
  8. CGA toolkit. Comprehensive geriatric assessment. Available from: https://www.cgakit.com/cga (last accessed 4.5.2019)
  9. thehealthline.ca Information Network. Introduction to the Comprehensive Geriatric Assessment Toolkit. AVailable from: https://www.youtube.com/watch?v=ni2FaEboCZU&app=desktop (last accessed 4.5.2019)
  10. Lee H, Lee E, Jang IY. Frailty and comprehensive geriatric assessment. Journal of Korean medical science. 2019 Dec 20;35(3).
  11. GOV.UK. Guidance, Falls: Applying all our health. Jan 2020. Available from: https://www.gov.uk/government/publications/falls-applying-all-our-health/falls-applying-all-our-health (last accessed:15/09/2020)
  12. Ward KT, Reuben DB. Comprehensive geriatric assessment. 2016 Available from: https://www.uptodate.com/contents/comprehensive-geriatric-assessment (last accessed 15.09.2020)
  13. Ellis G, Gardner M, Tsiachristas A, Langhorne P, Burke O, Harwood RH, Conroy SP, Kircher T, Somme D, Saltvedt I, Wald H. Comprehensive geriatric assessment for older adults admitted to hospital. Cochrane database of systematic reviews. 2017(9). Available from: https://www.cochrane.org/CD006211/EPOC_comprehensive-geriatric-assessment-older-adults-admitted-hospital (last accessed 4.5.2019)
  14. Åhlund K, Bäck M, Öberg B, Ekerstad N. Effects of comprehensive geriatric assessment on physical fitness in an acute medical setting for frail elderly patients. Clinical interventions in aging. 2017;12:1929. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5691905/ (last accessed 4.5.2019)
  15. Mendes D, Alves C, Batel-Marques F. Number needed to treat (NNT) in clinical literature: an appraisal. BMC medicine. 2017 Dec 1;15(1):112.
  16. Eamer G, Taheri A, Chen SS, Daviduck Q, Chambers T, Shi X, Khadaroo RG. Comprehensive geriatric assessment for older people admitted to a surgical service. Cochrane Database of Systematic Reviews. 2018(1).


Développement professionnel dans votre langue

Rejoignez notre communauté internationale et participez à des cours en ligne pour tous les professionnels en réadaptation.

Voir les cours disponibles