L’accouchement et le plancher pelvien

Éditeur original Jess Bell à partir d’un cours d’Ibukun Afolabi
Principaux contributeursJess Bell, Kim Jackson, Carin Hunter et Olajumoke Ogunleye

Introduction(edit | edit source)

Le plancher pelvien peut être affecté de manière significative par une naissance, (1) à tel point que le dysfonctionnement du plancher pelvien après l’accouchement a été identifié comme un problème majeur de santé publique. (2) Par contre, il est important de se rappeler que le plancher pelvien joue un rôle clé dans l’accouchement. (3)

Le terme « pelvic floor in birth » (plancher pelvien à la naissance) ne désigne pas seulement les muscles du plancher pelvien, mais l’ensemble du plancher pelvien, y compris les organes pelviens, les ligaments, le myofascia, les muscles et les nerfs, etc. Ces structures interagissent toutes au sein du bol pelvien (également connu sous le nom d’anneau pelvien).

Cette page explore des moyens spécifiques pour aider à maintenir la santé pelvienne pendant l’accouchement et à l’améliorer après la naissance. Elle examine en particulier les cinq priorités clés identifiées par Ibukun Afolabi (3) pour la santé pelvienne lors de l’accouchement, appelées les 5 « P ».

Les 5 « P » :

  1. Proactive prevention – Prévention proactive
  2. Pelvic biomechanics – Biomécanique pelvienne
  3. Position
  4. Pressure management – Gestion de la pression
  5. Perineal preservers – Préservateurs périnéaux

1. Proactive prevention – Prévention proactive ( éditer | éditer la source )

Comme indiqué ci-dessus, l’accouchement, qu’il soit vaginal ou par césarienne, peut avoir un impact négatif sur la santé pelvienne. Toutefois, les questions suivantes peuvent se poser : (3)

  • Le problème est-il en train l’accouchement lui-même ?
  • L’accouchement est-il intrinsèquement problématique ?
  • Le problème pourrait-il être d’une autre nature ?

Afolabi (3) affirme que l’accouchement n’est pas en soi un problème. Le problème réside plutôt dans la manière dont les femmes sont préparées à l’accouchement, ce que l’on s’attend d’elles, et la manière avec laquelle on les dirige lors de l’accouchement. Elle pense que cela peut être amélioré en appliquant nos connaissances actuelles au contexte de l’accouchement.

2. Pelvic biomechanics – Biomécanique pelvienne ( éditer | edit source )

Les mouvements du bassin sont généralement décrits comme des rotations autour de l’un des trois axes cardinaux. Chaque rotation crée un mouvement dans un plan : (4)

  • La rotation autour de l’axe médiolatéral entraîne un mouvement dans le plan sagittal
    • Ce mouvement est souvent appelé bascule antérieure ou postérieure du bassin
  • La rotation autour de l’axe antéropostérieur entraîne un mouvement dans le plan frontal
    • Il se produit lorsqu’un côté du bassin s’abaisse tandis que l’autre s’élève
    • Ce mouvement est souvent appelée abaissement ou élévation du bassin
  • La rotation autour de l’axe vertical entraîne un mouvement dans le plan transversal
    • Ce mouvement est appelé rotation avant et arrière ou rotation antérieure et postérieure du bassin

La vidéo suivante explique en détail les mouvements du bassin.

(5)

Les mouvements pelviens peuvent avoir un impact positif sur l’accouchement. La quantité de mouvements intrapelviens augmentera pendant le travail en prévision de l’accouchement. Les mouvements maternels du bassin pendant l’accouchement permettent aux bébés de passer de l’entrée pelvienne (détroit supérieur) à la sortie pelvienne (détroit inférieur) et d’éviter les obstacles.(3)

Les vidéos ci-dessous fournissent des informations complémentaires sur ces points. La vidéo de gauche traite de l’entrée et de la sortie du bassin (passage de la tête du bébé dans les détroits supérieur, moyen et inférieur), tandis que la seconde vidéo explore les avantages du mouvement pendant l’accouchement.

Si des obstacles se dressent sur la trajectoire du bébé et que celui-ci n’arrive pas à naviguer dans le bassin, d’autres structures commencent à absorber les forces générées par l’utérus. Les structures pelviennes peuvent ainsi être soumises à de plus grandes tensions et cela peut avoir un impact négatif sur le plancher pelvien : (3)

  • Il peut y avoir une compression accrue du nerf honteux, ce qui peut accentuer les douleurs liées à l’accouchement
  • Les muscles du plancher pelvien (et le corps en général) peuvent se crisper et se raidir au lieu de rester souples, élastiques et dynamiques
  • Les interventions médicales peuvent être intensifiées :
    • Par exemple, une mère peut recevoir plus d’ocytocine synthétique pour augmenter les contractions utérines
    • Il a été démontré que cela affecte la coordination entre les contractions des muscles du plancher utérin et du plancher pelvien (8)

Le fait de bouger et d’utiliser la cinétique pelvienne peut contribuer à arrêter cette spirale descendante et, par conséquent, à prévenir les lésions du plancher pelvien. (3) Diverses études ont exploré l’effet positif du mouvement sur le travail :

  • Une revue Cochrane (9) a montré qu’il existe des preuves suggérant que la marche et les positions debout pendant la première phase du travail peuvent réduire la durée du travail, le risque de césarienne et la probabilité d’avoir besoin d’une épidurale
  • Toberna et ses collègues (10) discutent du rôle de la « danse » en termes d’encouragement à la position verticale et au mouvement pendant la première phase du travail
    • NB : les auteurs précisent que le terme « danse » ne doit pas être pris au pied de la lettre dans ce contexte, mais qu’il est plutôt utilisé pour représenter une gamme de mouvements corporels (mouvements pelviens et rythmiques du corps, positions debout et changements de position) (10)

3. Positionnement ( éditer | éditer source )

La position de la mère pendant le travail (c’est-à-dire l’orientation de l’ensemble de son corps par rapport à son environnement et dans le contexte plus large de la gravité) peut faciliter ou empêcher une biomécanique pelvienne optimale et, par conséquent, avoir un impact direct sur les structures et les muscles du plancher pelvien.(3)

Les positions d’accouchement incluent : (3)

  • Position debout
  • Décubitus dorsal
  • Position semi-couchée
  • Position à quatre pattes
  • Posirtion accroupie
  • Position couchée sur le côté

De nombreuses recherches montrent que les positions debout pour l’accouchement ont un impact positif sur les résultats pour la mère et pour le bébé.(3) (11)(12)(13)(14) (15) Aussi, dans les situations d’accouchement non urgentes, la mère doit être encouragée à adopter la position qui lui convient le mieux et à changer de position de façon semi-régulière.(3)

Cela contribuera à :

  • Augmenter l’espace à l’entrée du bassin, au milieu du bassin et à la sortie du bassin, c’est-à dire du détroit supérieur au détroit inférieur (voir les vidéos ci-dessus)
    • La position optimale dépend de l’endroit où se trouve le bébé à ce moment-là (par exemple, si sa tête passe l’entrée du bassin ou la sortie du bassin – le détroit supérieur ou inférieur). (3) (16)
  • Augmenter l’efficacité de l’utérus
  • Minimiser le stress supplémentaire sur les tissus
  • Réduire la tension dans les muscles et ligaments pelviens ainsi que dans les ligaments utérins
  • Améliorer la contribution des muscles abdominaux et du diaphragme
  • Faciliter les mouvements du bébé
  • Conserver l’énergie
  • Maintenir le plancher pelvien ouvert
  • Habiliter la mère

Les questions clés à poser sur les positions d’accouchement qui ont un impact direct sur le plancher pelvien sont les suivantes : (3)

  • Le bassin est-il libre ou fixe ?
  • Cette position permet-elle un mouvement des hanches et/ou de la colonne lombaire ?
  • Cette position permet-elle la nutation / contre-nutation sacrée ?
  • Dans cette position, les muscles abdominaux peuvent-ils facilement contribuer à la poussée, si nécessaire ?
  • Cette position augmente-t-elle la circulation sanguine et l’oxygénation des muscles, des tissus, des organes et du bébé ?
  • La mère se sent-elle soutenue, stable et en sécurité dans cette position ?
  • Cette position ouvre-t-elle le plancher pelvien ?
  • Quel est l’effet de la gravité sur cette position ?
  • Les muscles du plancher pelvien sont-ils étirés en fin de course ou capables de se déplacer en amplitude dans cette position ?
  • La mère est-elle habilitée ou restreinte dans cette position ?

Les vidéos suivantes fournissent des informations sur les positions debout pendant l’accouchement.

4. Pressure management – Gestion de la pression ( éditer | éditer la source )

Plusieurs lésions du plancher pelvien sont liées à la pression ; une pression énorme est générée dans les muscles du plancher pelvien au cours de la deuxième phase du travail (c’est-à-dire la phase de poussée).(3) Les lésions du plancher pelvien sont plus probables lorsque le deuxième stade du travail se prolonge, en particulier lorsque la mère est dans une position non optimale. L’objectif du physiothérapeute pelvien ou périnatal et du reste de l’équipe multidisciplinaire est donc de faciliter un accouchement en toute sécurité sans exposer le plancher pelvien à une pression inutile ou excessive ni causer de lésions au périnée.(3)

Les méthodes suivantes peuvent aider à gérer la pression pendant l’accouchement : (3)

  • Utiliser des stratégies autodirigées (c.-à-d. une poussée non encadrée) (19) (20)
  • Encourager la mère à laisser son utérus essorer le bébé pendant le réflexe d’éjection du fœtus
  • Encourager la poussée volontaire de la mère à se produire en même temps que les besoins utérins
  • Encourager la poussée à glotte ouverte (c’est-à-dire poussée en expirant) (21), la poussée à glotte fermée (c’est-à-dire manœuvre de Valsalva) (22) ou une combinaison des deux, en fonction des besoins de la mère et du bébé
    • Une stratégie de fermeture de la glotte augmente la pression intra-abdominale et pelvienne
    • Une stratégie de glotte ouverte diminue la pression (3) (22)
  • Encourager verbalement et calmement, offrir un feedback visuel avec un miroir,(23) un feedback tactile, une visualisation positive et un langage attentif, qui peuvent tous être bénéfiques
  • Travailler à encourager un accouchement lent de la tête, afin que les muscles du plancher pelvien puissent s’étirer progressivement

Les femmes qui travaillent avec des physiothérapeutes du plancher pelvien pendant leur grossesse ont l’occasion d’apprendre à comprendre et à interpréter diverses sensations dans leur plancher pelvien (telles que la pression, l’appui ou la contraction des muscles du plancher pelvien).(3)

5. Perineal preservers – Protection du périnée ( éditer | éditer la source )

Pendant l’accouchement, le bébé doit traverser les trois couches du plancher pelvien : (3)

  1. La couche profonde – diaphragme pelvien
  2. La couche intermédiaire – membrane périnéale
  3. La couche superficielle

Les muscles superficiels du plancher pelvien convergent au niveau du corps périnéal. Le périnée est la zone la plus exposée au risque de déchirure lors d’un accouchement par voie naturelle. Une déchirure ou une épisiotomie peut affecter la fonction du plancher pelvien après l’accouchement et entraîner des douleurs myofasciales, des troubles sexuels, un prolapsus des organes pelviens ou une hypertonie des muscles du plancher pelvien.(3)

Le périnée est l’espace situé entre la fourchette postérieure (c’est-à-dire la bande de tissu qui relie les deux petites lèvres) (24) et le sphincter anal externe.

Idéalement, les muscles du plancher pelvien de la mère sont forts et résistants avant l’accouchement, mais ils sont également capables de rester souples et s’étirer progressivement. Si les muscles du plancher pelvien ne peuvent pas se relâcher doucement pendant l’accouchement, cela peut être contre-productifs pour les efforts de l’utérus. Il peut donc être extrêmement bénéfique d’aider les femmes à rester connectées avec leur plancher pelvien avant l’accouchement.(3)

L’état du plancher pelvien est également influencé par les états spirituels, émotionnels et psychologiques, ainsi que par l’environnement social. L’espace de naissance doit donc être une zone où les tensions sont minimales, cet espace inclut l’espace mental (état d’esprit) et les espaces physique et émotionnel.(3)

Des méthodes spécifiques pour aider à préserver le périnée peuvent être proposées par les physiothérapeutes du plancher pelvien : (3)

  1. Enseigner le massage périnéal et le massage interne pendant les dernières semaines de grossesse, à partir de 36 semaines environ (25) (26) (27)
  2. Travailler avec les patientes pour les aider à comprendre ce qu’est une « tension » dans leur plancher pelvien et comment reconnaître et relâcher cette tension.
  3. Travailler avec les patientes pendant leur grossesse pour développer un plancher pelvien fort mais souple, flexible et résilient.
  4. Enseigner des stratégies de respiration qui peuvent aider à ralentir la vitesse d’expulsion de la tête (voir la vidéo ci-dessous).

(28)

Références(edit | edit source)

  1. Van Geelen H, Ostergard D, Sand P. A review of the impact of pregnancy and childbirth on pelvic floor function as assessed by objective measurement techniques. Int Urogynecol J. 2018;29(3):327-38.
  2. Burkhart R, Couchman K, Crowell K, Jeffries S, Monvillers S, Vilensky J. Pelvic floor dysfunction after childbirth: occupational impact and awareness of available treatment. OTJR (Thorofare N J). 2021;41(2):108-15.
  3. 3.00 3.01 3.02 3.03 3.04 3.05 3.06 3.07 3.08 3.09 3.10 3.11 3.12 3.13 3.14 3.15 3.16 3.17 3.18 3.19 3.20 3.21 3.22 Afolabi I. Childbirth and the Pelvic Floor Course. Plus , 2022.
  4. Lewis CL, Laudicina NM, Khuu A, Loverro KL. The human pelvis: variation in structure and function during gait. Anat Rec (Hoboken). 2017;300(4):633-42.
  5. Dr. Jacob Goodin. Hip Joint & Pelvic Girdle Anatomy: Joint Movements. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=n8iNhG4xJVc (last accessed 10/1/2022)
  6. About Medicine. What is the True Pelvis? – Pelvic Inlet & Outlet Anatomy. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=NB0-8WCo9X4 (last accessed 10/1/2022)
  7. Kim Vopni – The Vagina Coach. Make childbirth easier. The pelvic inlet and pelvic outlet in birth positions. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=_SnE79Q2rp8 (last accessed 10/1/2022)
  8. Karahan N, Arslan H, Çam Ç. The behaviour of pelvic floor muscles during uterine contractions in spontaneous and oxytocin-induced labour. J Obstet Gynaecol. 2018;38(5):629-34.
  9. Lawrence A, Lewis L, Hofmeyr GJ, Styles C. Maternal positions and mobility during first stage labour. Cochrane Database Syst Rev. 2013 Oct 9;(10):CD003934.
  10. 10.0 10.1 Toberna CP, Horter D, Heslin K, Forgie MM, Malloy E, Kram JJF. Dancing during labor: social media trend or future practice?. J Patient Cent Res Rev. 2020;7(2):213-217.
  11. Zang Y, Lu H, Zhang H, Huang J, Ren L, Li C. Effects of upright positions during the second stage of labour for women without epidural analgesia: A meta-analysis. J Adv Nurs. 2020;76(12):3293-306.
  12. Berta M, Lindgren H, Christensson K, Mekonnen S, Adefris M. Effect of maternal birth positions on duration of second stage of labor: systematic review and meta-analysis. BMC Pregnancy Childbirth. 2019;19(1):466.
  13. Zang Y, Lu H, Zhao Y, Huang J, Ren L, Li X. Effects of flexible sacrum positions during the second stage of labour on maternal and neonatal outcomes: A systematic review and meta-analysis. J Clin Nurs. 2020;29(17-18):3154-69.
  14. Healy M, Nyman V, Spence D, Otten RHJ, Verhoeven CJ. How do midwives facilitate women to give birth during physiological second stage of labour? A systematic review. PLoS ONE. 2020;15(7): e0226502.
  15. Watson HL, Cooke A. What influences women’s movement and the use of different positions during labour and birth: a systematic review protocol. Syst Rev. 2018;7(1):188.
  16. Kjeldsen LL, Blankholm AD, Jurik AG, Salvig JD, Maimburg RD. Pelvic capacity in pregnant women, identified using magnetic resonance imaging. Acta Obstet Gynecol Scand. 2021;100(8):1454-62.
  17. Beaumont Health. Upright Positions | Beaumont Labor and Birth. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=B6jkU_3CaeA (last accessed 10/1/2022)
  18. Bridget Teyler. HOW TO GIVE BIRTH | Top 3 BIRTH POSITIONS To Give Birth In. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=OEew83tcxrY (last accessed 10/1/2022)
  19. Schaffer JI, Bloom SL, Casey BM, McIntire DD, Nihira MA, Leveno KJ. A randomized trial of the effects of coached vs uncoached maternal pushing during the second stage of labor on postpartum pelvic floor structure and function. Am J Obstet Gynecol. 2005;192(5):1692-6.
  20. Lee N, Gao Y, Lotz L, Kildea S. Maternal and neonatal outcomes from a comparison of spontaneous and directed pushing in second stage. Women Birth. 2019;32(4):e433-e440.
  21. Yildirim G, Beji NK. Effects of pushing techniques in birth on mother and fetus: a randomized study. Birth. 2008;35(1):25-30.
  22. 22.0 22.1 Barasinski C, Debost-Legrand A, Vendittelli F. Is directed open-glottis pushing more effective than directed closed-glottis pushing during the second stage of labor? A pragmatic randomized trial – the EOLE study. Midwifery. 2020;91:102843.
  23. Palompon D. Visual biofeedback: adjunct mirror intervention during stage two labor among primiparous women. Asian Journal of Health. 2011;1(1):204-16.
  24. Sommers MS. Defining patterns of genital injury from sexual assault: a review. Trauma Violence Abuse. 2007;8(3):270-80.
  25. Abd-Ella N, Kandeel H, Gouda A. Effect of Late Pregnancy Self-Perineal Massage on the Perineal State of the Primiparturients. Tanta Scientific Nursing Journal, 2021; 23(4): 52-73.
  26. Hajela N, Turner KA, Roos J, Rivera M. Effectiveness of prenatal perineal massage in reducing the risk of perineal trauma during vaginal delivery in nulliparous women: a meta-analysis and evidence based review. J Women’s Health Dev. 2021;4(4):136-50.
  27. Álvarez-González M, Leirós-Rodríguez R, Álvarez-Barrio L, López-Rodríguez AF. Prevalence of perineal tear peripartum after two antepartum perineal massage techniques: a non-randomised controlled trial. J Clin Med. 2021;10(21):4934.
  28. Bridget Teyler. BREATHING Techniques for an EASIER LABOR | How To Breathe During Labor | Lamaze | Doula. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=qKDujazvDGM (last accessed 10/1/2022)


Développement professionnel dans votre langue

Rejoignez notre communauté internationale et participez à des cours en ligne pour tous les professionnels en réadaptation.

Voir les cours disponibles