Considérations sur le plancher pelvien post-partum

Éditeur original Jess Bell à partir d’un cours d’Ibukun Afolabi
Principaux contributeursJess Bell, Kim Jackson et Carin Hunter

Définition de la période post-partum ( éditer | éditer la source )

La période post-partum a été divisée en trois phases : (1)

  • La phase initiale / phase aiguë couvre les 6 à 12 premières heures après la naissance
  • La phase subaiguë dure entre deux et six semaines
  • La phase post-partum différée (suivant la phase subaiguë) peut durer jusqu’à 6 mois (1) ou plus (2)

Les effets de l’accouchement sont généralement ressentis le plus fortement au cours des 12 premières semaines post-partum. (2) Ces 12 premières semaines sont également appelées le quatrième trimestre. (3) Par contre, en réalité, l’accouchement peut avoir un impact sur la santé pelvienne de la mère pendant bien plus longtemps passé le quatrième trimestre. La santé pelvienne doit donc être le centre de nos préoccupations pendant la période post-partum, car les bases de la santé pelvienne établies pendant cette période peuvent avoir un impact à long terme sur l’état de santé de ces mères.(2)

Le quatrième trimestre ( éditer | éditer la source )

Au cours du quatrième trimestre, les tissus sont encore en cours de guérison et le corps est en train de « se retrouver ». (2) Au cours des deux à six premières semaines en particulier, le corps subit des changements importants en termes de : (1)

  • Hémodynamique
  • Récupération génito-urinaire
  • Métabolisme
  • État émotionnel

Dans la période post-partum différée les changements tendent à être très progressifs et il n’est pas fréquent d’y observer des pathologies. (1) En raison de tous ces changements physiques et émotionnels, il est important que les femmes ne sollicitent pas trop leurs tissus. L’accent devrait plutôt être mis sur : (2)

  • Le repos
  • La récupération
  • La reconstitution
  • Les pratiques ayant une fonction réparatrice

(4)

Les attentes en matière de récupération ( éditer | éditer la source )

Il peut être nécessaire de discuter avec les femmes de leurs attentes en matière de récupération. Savage (5) suggère que l’élaboration d’un plan d’action dirigé vers le bien-être peut aider les futures mères et leurs familles à être proactives et à se préparer à répondre à leurs besoins physiques et émotionnels après la naissance du bébé. Mais aussi, il est important de noter que de nombreuses femmes qui sont rendues au quatrième trimestre devront planifier aussi : (2)

  • Leur retour au travail
  • La garde d’enfants
  • Reprendre suffisamment de force pour tout gérer seule

Libération des soins obstétriques ( éditer | edit source )

De nombreuses femmes seront libérées par leur sage-femme ou leur obstétricien après leur suivi de six semaines, à moins qu’il n’y ait un problème médical spécifique. (2) (6) Ces délais ou ces normes peuvent varier d’un pays à l’autre.

Au moment de leur libération, ces femmes ne bénéficient pas toutes d’un examen complet de leur plancher pelvien. Lorsque cela est sécuritaire et approprié, un physiothérapeute spécialisé en santé pelvienne des femmes peut procéder à cette évaluation si nécessaire. L’évaluation du plancher pelvien se produit souvent après cinq à six semaines, une fois que les saignements ont cessé. (2) Il est également possible d’apprendre aux patientes à effectuer un auto-examen de leur vulve et de la région périnéale à l’aide d’un miroir.

(7)

Le reste de cette page aborde six éléments spécifiques que les physiothérapeutes spécialisés en santé pelvienne peuvent vérifier avec leurs patientes avant l’évaluation des six semaines afin d’améliorer leur santé pelvienne.

Les expériences normales et anormales ( éditer | éditer la source )

Selon Finlayson et al, (8) de nombreuses femmes ne se sentent pas préparées à l’impact physique et psychologique de l’accouchement ou à leur récupération post-partum. Les sensations et expériences suivantes sont considérées comme normales au cours des six premières semaines post-partum : (2)

  • Le corps est encore en mode « accouchement » (c’est-à-dire ouvert, ligaments souples)
    • La cicatrisation du tissu conjonctif et des tissus mous demande au moins six semaines
  • Le système de stabilisation (muscles stabilisateurs internes) est compromis et nécessitera un réentraînement
  • La vulve / le vagin ont possiblement un aspect et une sensation différents après un accouchement par voie naturelle
  • Iimpression que le fond du bassin est en train de tomber
  • Impression de lourdeur ou de pression pelvienne
  • Inconfort ou douleur au niveau des hanches, du bas du dos, du bassin, du périnée
  • Un ventre tout mou et Jello (agissant comme de la gelée)
  • Observation d’une forme de dôme ou de tente qui se forme dans l’abdomen lorsque l’on essaie de s’asseoir ou de soulever des objets.
  • Difficulté à contrôler les pertes d’urine, de selles ou de gaz
  • Sécheresse ou sensibilité des tissus vaginaux (cela peut persister en raison de changements hormonaux)
  • Sentiment de vivre dans un corps inconnu / différent

Au bout de six à huit semaines, et certainement au bout de douze semaines, ces sensations auront généralement disparu d’elles-mêmes. (2) Il ne doit pas demeurer d’incontinence ou de fuites permanentes, ni de sentiment d’instabilité, ou autres. Les femmes qui continuent à ressentir ces sensations devraient être encouragées à consulter un physiothérapeute spécialisé en santé pelvienne.

La pratique de soins au niveau du périnée et de la vulve ( éditer | éditer la source )

On estime que plus de 85 % des femmes subissent un traumatisme périnéal pendant l’accouchement, le plus souvent une épisiotomie ou une déchirure. (9) Les complications associées incluent la douleur, l’inconfort, l’infection, la douleur pelvienne persistante, la dyspareunie, la faiblesse du plancher pelvien, l’incontinence urinaire, la dysfonction sexuelle, la dépression et l’instabilité de l’humeur. (10)

Les complications des déchirures ou de l’épisiotomie peuvent avoir un impact immédiat ou à plus long terme et peuvent affecter, entre autres : (9)

  • La mobilité
  • L’élimination vésicale ou intestinale
  • Les soins aux nouveau-nés
  • Les activités de la vie quotidienne

Les pratiques suivantes peuvent être bénéfiques pour les soins du périnée etde la vulve en post-partum immédiat : (2)

  • Utiliser des Padsicles (serviettes hygiéniques réfrigérées ou congelées) et des plantes particulières (qui facilitent la guérison des tissus) peut diminuer la douleur périnéale et réduire l’inflammation et l’oedème.
  • Laisser sécher la zone à l’air libre de temps en temps peut favoriser la cicatrisation et réduire le risque d’irritation ou d’infection.
  • Choisir des aliments riches en nutriments (11) (12) et s’hydrater adéquatement peut favoriser la guérison

(13)

Une fonction intestinale saine et sans pression sur le plancher pelvien ( éditer | éditer la source )

La constipation est une affection fréquente chez les femmes en post-partum, entraînant des douleurs, inconforts et difficultés à évacuer (besoin de pousser). Le risque de constipation post-partum peut être augmenté par les éléments suivants : (14)

  • Hémorroïdes
  • Douleur autour d’une épisiotomie
  • Effets des hormones de grossesse
  • Hématiniques utilisés pendant la grossesse, tels que l’acide folique et les sels de fer : (15)
    • Ces médicaments peuvent être administrés pour prévenir l’anémie et assurer le développement normal du fœtus

Des stratégies visant à encourager une évacuation saine et sans pression immédiatement sur le plancher pelvien après l’accouchement incluent : (2)

  • Utiliser un squatty potty (tabouret pour soulever les pieds)
  • Ne pas forcer
  • Masser l’abdomen à l’aide du massage « ILU » (c’est-à-dire un massage dans la forme des lettres I, L et U). Voir ci-dessous
  • Soutienir manuellement le périnée
  • Choisir des aliments et des boissons adéquates

Les vidéos suivantes (en anglais) fournissent des informations supplémentaires sur la position aidante « squatty potty » à la toilette (à gauche), l’évacuation après l’accouchement (au centre) et le massage ILU (à droite).

Le soutien de la paroi abdominale en post-partum ( éditer | edit source )

Après un accouchement, les muscles abdominaux pourront reprendre leur rôle de stabilisateurs primaires de la colonne vertébrale. Par contre, ces muscles ont été étirés ou souvent sur-étirés pendant la grossesse. (19) Il est donc important de discuter du soutien de la paroi abdominale avec les patientes au cours des six premières semaines suivant l’accouchement pour : (2)

  • Faciliter la guérison et apporter un soutien
    • Utilisation d’une ceinture abdominale adéquate
  • Rétablir l’équilibre
    • Encourager un bon alignement du diaphragme respiratoire au-dessus du plancher pelvien
  • Gérer la pression
    • Éviter toute compression du ventre qui mettrait un stress sur le plancher pelvien ou le diaphragme
    • Postures et positions
    • Position du diaphragme et des côtes
    • Style de respiration
    • Plancher pelvien
    • Vêtements (ceintures, porte-bébés)
    • Perception de soi (port de ceintures de taille de type « waist trainers », rentrer le ventre)
  • Reconnecter avec les stabilisateurs centraux
    • Les réactiver en douceur, reprise de conscience
    • Vérifier la présence ou non d’une diastase recti
  • Retrouver le contrôle moteur et la coordination du plancher pelvien
    • Mouvements simples en décubitus dorsal, tels que des levées alternées de genoux pliés ou un simple exercice de palourde
    • Enseigner le knack
      • Le knack consiste à précontracter les muscles du plancher pelvien avant de tousser ou d’éternuer (20) ou avant tout autre événement générateur de pression
      • Il s’agit d’une stratégie du cerveau et du corps pour éviter les fuites d’urine
  • Se réentraîner progressivement en se concentrant sur la fonction

Reprendre les relations sexuelles avec pénétration ( éditer | éditer la source )

Diverses études se sont penchées sur l’expérience des mères en matière de relations sexuelles pendant la période post-partum :

  • Connolly et al. ont constaté que 57 % des femmes reprenaient les relations sexuelles à 6 semaines, 82 % à 12 semaines et 90 % à 24 semaines post-partum (24)
  • Barrett et al. (25) ont constaté que 89 % des femmes reprenaient leurs relations sexuelles dans les six mois suivant l’accouchement
    • 83 % des femmes éprouvent des problèmes sexuels au cours des trois premiers mois suivant l’accouchement, contre 64 % au bout de six mois
    • Des problèmes sexuels antérieurs à la grossesse étaient constatés chez 38 % des femmes
    • La dyspareunie au cours des trois premiers mois suivant la naissance était associée à des accouchements par voie naturelle et à des antécédents de dyspareunie
    • Il n’y avait pas d’association entre la dyspareunie et le type d’accouchement lors du suivi après six mois (25)
  • Korzeniewski et al.(26) ont constaté que les femmes reprenaient généralement leurs relations sexuelles au début de la période post-partum, période durant laquelle la prévalence des problèmes de santé sexuelle était élevée

Il est utile d’informer les femmes que les relations sexuelles ne doivent pas être douloureuses et que si un inconfort persiste, elles doivent demander de l’aide. Elles devraient ensuite travailler à accroître le plaisir si celui-ci a été affecté par la naissance.(2)

(27)

Les activités de vie quotidienne ( éditer | edit source )

Les femmes doivent être encouragées à faire attention à leur plancher pelvien lorsqu’elles participent aux activités de vie quotidienne. Les mères sont souvent impliquées dans des activités telles que : (2)

  • Soulever des charges
  • Pousser
  • Porter
  • Se pencher
  • Se garder en équilibre
  • Position de décubitus dorsal prolongé
  • Position assise prolongée
  • Rester debout
  • Activités au sol

Les stratégies d’aide à ces activités consistent à encourager les mères à : (2)

  • Engager le plancher pelvien avant tout effort
  • Surveiller la douleur ou l’inconfort
  • Essayer d’effectuer une tâche de différentes manières
  • Varier les activités
  • Viser la symétrie gauche/droite et l’équilibre
  • Utiliser des accessoires, des rouleaux, des oreillers, des cales et des tabourets.
  • Visualiser ce qui se passe au niveau du plancher pelvien dans différentes positions ou lors des différents mouvements et tâches
  • Limiter les positions statiques prolongées
  • Porter et transporter toute charge en la gardant près du centre de gravité

Références(edit | edit source)

  1. 1.0 1.1 1.2 1.3 Romano M, Cacciatore A, Giordano R, La Rosa B. Postpartum period: three distinct but continuous phases. J Prenat Med. 2010;4(2):22-5.
  2. 2.00 2.01 2.02 2.03 2.04 2.05 2.06 2.07 2.08 2.09 2.10 2.11 2.12 2.13 2.14 2.15 Afolabi I. Postpartum Pelvic Floor Considerations Course. Plus , 2022.
  3. Paladine HL, Blenning CE, Strangas Y. Postpartum care: an approach to the fourth trimester. Am Fam Physician. 2019;100(8):485-91.
  4. AAMCNews. Baby Notes: The Fourth Trimester. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=APczZl9bJ1E (last accessed 18/1/2022)
  5. Savage JS. A fourth trimester action plan for wellness. J Perinat Educ. 2020;29(2):103-12.
  6. Spelke B, Werner E. The fourth trimester of pregnancy: committing to maternal health and well-being postpartum. R I Med J (2013). 2018;101(8):30-3.
  7. Queenie Physio. How To Self-Check Your Vagina! #shorts. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=fhiVYX4DUGE (last accessed 18/01/2022)
  8. Finlayson K, Crossland N, Bonet M, Downe S. What matters to women in the postnatal period: A meta-synthesis of qualitative studies. PLoS One. 2020;15(4):e0231415.
  9. 9.0 9.1 Lopes G, Leister N, Riesco ML. Perineal care and outcomes in a birth center. Texto & Contexto – Enfermagem. 2019;28:e20180168.
  10. Shoorab NJ, Taghipour A, Mirteimouri M, Roudsari RL. Social recovery: a neglected dimension of caring for women with perineal trauma in Iran. Iran J Nurs Midwifery Res. 2020;25(4):333-40.
  11. Frilasari H, Saudah N, Prameswari VE, Azizah YN, Suhita BM. Nutritional pattern and healing of perineum wound on postpartum period. Journal Of Nursing Practice, 2020;3(2):172-80.
  12. Ratna Sari R, Yunola S, Anggraini H. Relationship of parity, knowledge and anemia status with perineal wound healing in postpartum mothers at PMB Bukit Sangkal Palembang Working Area in 2021. Science Midwifery. 2022;10(2):580-6.
  13. Leeds Teaching Hospitals NHS Trust. Caring for your perineum after the birth of your baby. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=e88EHQwNobY (last accessed 18/1/2022)
  14. Turawa EB, Musekiwa A, Rohwer AC. Interventions for preventing postpartum constipation. Cochrane Database Syst Rev. 2020;8(8):CD011625.
  15. Mohammed BS, Helegbe GK. Routine haematinics and multivitamins: Adherence and its association with haemoglobin level among pregnant women in an urban lower-middle-income country, Ghana. Basic Clin Pharmacol Toxicol. 2020;127(1):21-9.
  16. Bloom Integrative Health & Movement. Postnatal Tips: Pooping after baby. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=Q0BvNW_pBxE (last accessed 18/1/2022)
  17. Bridget Teyler. SEX AFTER BIRTH | FIRST PERIOD AFTER GIVING BIRTH | POOPING + PEEING. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=868g5csQN-M (last accessed 18/1/2022)
  18. ECO Physiotherapy. #19 The I love you massage. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=JTOkKVlBHzk (last accessed 19/1/2022)
  19. Swanson S. Abdominal muscles in pregnancy and the postpartum period. International Journal of Childbirth Education; Minneapolis. 2001;16(4):12.
  20. Sigurdardottir T, Steingrimsdottir T, Geirsson RT, Halldorsson TI, Aspelund T, Bø K. Can postpartum pelvic floor muscle training reduce urinary and anal incontinence?: An assessor-blinded randomized controlled trial. Am J Obstet Gynecol. 2020;222(3):247.e1-247.e8.
  21. Live Core Strong. Postpartum Belly Wraps: Frequently Asked Questions On How To Use A Postpartum Belly Wrap. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=thDPPG-PNhg (last accessed 18/1/2022)
  22. Coast Sport. Identifying Abdominal Separation (Diastasis Rectus Abdominis/DRAM). Available from: https://www.youtube.com/watch?v=ETqg8q_oGyA (last accessed 18/1/2022)
  23. Michelle Kenway. How to Control Bladder Leaks and Get ‘The Knack’. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=cSBd7tn0SeI (last accessed 18/1/2022)
  24. Connolly A, Thorp J, Pahel L. Effects of pregnancy and childbirth on postpartum sexual function: a longitudinal prospective study. Int Urogynecol J. 2005;16:263-7.
  25. 25.0 25.1 Barrett G, Pendry E, Peacock J, Victor C, Thakar R, Manyonda I. Women’s sexual health after childbirth. BJOG. 2000;107(2):186-95.
  26. Korzeniewski R, Kiemle G, Slade P. Mothers’ experiences of sex and sexual intimacy in the first postnatal year: a systematic review. Sexual and Relationship Therapy. 2021;36(2-3):219-37.
  27. Proactive Pelvic Health Centre. Postpartum Dyspareunia (Painful Intercourse). Available from: https://www.youtube.com/watch?v=BM4r2SU1YRk (last accessed 18/1/2022)


Développement professionnel dans votre langue

Rejoignez notre communauté internationale et participez à des cours en ligne pour tous les professionnels en réadaptation.

Voir les cours disponibles