Cannes

Introduction(edit | edit source)

Walking stick 3.jpeg

Les cannes sont conçues pour :

Les utilisateurs ont le choix entre de nombreux types de cannes. Il existe des cannes en bois et en métal, ainsi que des cannes en fibre de carbone à la fine pointe de la technologie. Elles peuvent être traditionnelles ou se décliner dans une gamme de couleurs et de motifs modernes. Certaines cannes se plient pour se ranger dans un étui ou un sac à main et d’autres sont ajustables pour faciliter l’obtention de la bonne hauteur.(7)

Une gamme de styles de poignées(3) est disponible : en forme de T, désaxée, en crosse, en col de cygne et ergonomique (ou arthritique), qui sont conçues pour fournir un soutien supplémentaire sous la paume de la main.

Les cannes à 4 points d’appui (également connus sous le nom de cannes quadripodes) offrent une base d’appui plus large que la canne à un point d’appui, plus courante.(3) Cependant, elles peuvent également créer un risque de trébuchement en raison de leur plus grande largeur.(8)

Les cannes sont largement utilisées pour réduire la douleur et améliorer la stabilité et l’équilibre. Cependant, ils sont souvent utilisés de manière incorrecte et peuvent être dangereux s’ils ne sont pas correctement entretenus. Il est important d’expliquer aux patients comment tirer le meilleur parti de leur canne et qu’il est nécessaire de vérifier régulièrement qu’elle ne présente pas de défauts susceptibles de compromettre leur sécurité.(9)

Poignées(edit | edit source)

Types de poignée Avantages
Poignée en T Bonne prise en main et bon contrôle
Poignée en crosse Utile pour accrocher la canne
Poignée en col de cygne Permet à la canne d’être plus stable
Poignée ergonomique/poignée Fischer S’adapte parfaitement à votre main, idéal pour les mains ankylosées ou douloureuses

Types de cannes( éditer | éditer la source )

Une compréhension détaillée des différents types d’appareils fonctionnels ambulatoires et de leurs types, modifications, ajustement, stabilité et indications est essentielle lors de la prescription d’une canne.(10) Le type utilisé dépend du type de trouble de la marche.

Catégories de troubles de la marche (11):

  • Les troubles de l’équilibre (comprenant les systèmes sensoriels et cérébelleux ),
  • Les troubles moteurs (y compris l’initiation cérébrale de la marche et la force musculaire)
  • Les problèmes articulaires ou squelettiques (par exemple, l’arthrose)

Canne à un point d’appui( edit | edit source )

Walking stick 2 .jpeg

Cannes régulières( edit | edit source )

Les cannes régulieres (également appelées cannes droites) sont généralement fabriquées en bois ou en aluminium. Elles sont légeres et peu coûteuses.

Les cannes en bois régulières doivent être personnalisées à chaque utilisateur pour garantir qu’elles sont de la bonne longueur. Les cannes standard en aluminium sont munies de boutons-poussoirs permettant d’ajuster leur longueur, de sorte qu’il n’est pas nécessaire de procéder à un ajustement de façon définitive.

Ces cannes régulières sont utiles pour les patients qui ont besoin d’un point de contact supplémentaire avec le sol pour l’équilibre, augmentant ainsi la base de sustentation. Il y a peu ou pas de poids sur la canne.

Cette canne peut être utilisée pour les patients présentant des problèmes sensoriels ou de coordination légers tels que des maladies visuelles, auditives, vestibulaires, proprioceptives périphériques ou cérébelleuses.

Cannes à poignée désaxée( éditer | éditer source )

Les cannes à poignée désaxée sont généralement fabriquées en aluminium. Leur longueur est réglable, de sorte qu’il n’est pas nécessaire de procéder à un ajustement définitif. Ces cannes permettent de décharger le poids du patient sur la canne.(3) Cette canne offre une plus grande stabilité et peut être utilisée pour une mise en charge occasionnelle.

Les personnes qui pourraient bénéficier d’une cannes à poignée désaxée sont celles qui présentent des troubles de la marche causée par de la douleur, tels qu’une démarche antalgique légère à modérée associée à l’arthrose de la hanche ou du genou.

Cannes à plusieurs points d’appui( edit | edit source )

Quad stick.jpeg

Cannes quadripodes( edit | edit source )

La canne quadruple est une canne à 4 pieds généralement fabriquée en aluminium.(3)

Cette canne peut porter davantage de poids, augmenter la base de sustentation et assurer une plus grande stabilité au patient. Elle peut également se tenir debout tout seule, ce qui permet au patient d’utiliser ses mains.

Un inconvénient est que les 4 pieds de la canne doivent être en contact avec le sol pendant la marche pour assurer la stabilité, ce qui limite la rapidité de la marche.

Les cannes quadripodes peuvent être prescrites aux patients souffrant d’une hémiplégie et aux patients souffrant d’une démarche antalgique modérée à sévère due à l’arthrose.

Cadres de marche latéraux( éditer | edit source )

Un cadre de marche latéral est également connu sous le nom de « walk cane ».(12) Il est fabriqué en aluminium et comporte une partie verticale avec une poignée et deux pieds, ainsi qu’une autre partie avec deux pieds supplémentaires orientés dans la direction opposée au patient.

Le cadre marche latéral offre un support plus important que les autres cannes. Il est utilisé par les patients nécessitant une mise en charge continue sur un membre supérieur, comme les patients victimes d’un accident vasculaire cérébral souffrant d’hémiparésie et présentant des incapacités modérés à sévères des membres inférieurs.

(13)

Ajustement de la canne( éditer | edit source )

Pour mesurer la hauteur de n’importe quelle type de canne, l’extrémité inférieure de la canne doit se situer à environ 15 cm en latéral du pied et la hauteur de la poignée doit se situer au niveau du pli du poignet. Le coude doit être légèrement fléchi (généralement entre 15 à 30 degrés) lorsque l’on utilise la canne en position debout.

  • L’utilisateur doit porter ses chaussures de marche
  • L’utilisateur doit se tenir naturellement droit autant que possible
  • Les bras doivent être relâchés naturellement le long du corps avec une flexion normale et détendue du coude.
  • À l’aide d’un mètre ruban, mesurez la distance entre l’articulation du poignet (pli distal du poignet) et le sol. Arrondir au demi-centimètre le plus proche(8)
  • Ajuster la canne selon cette mesure

Comment utiliser une canne( éditer | éditer la source )

Marche(edit | edit source)

Les cannes sont généralement tenues du côté non atteint, du côté le plus fort du corps (la « bonne jambe »). Toutefois, cela peut dépendre des préférences et des capacités de chacun. La canne doit être avancée en même temps que la jambe atteinte, puis la jambe non atteinte suit.

  • Si l’on utilise deux cannes en même temps, on peut adopter une démarche à quatre points d’appui en avançant une canne, puis la jambe opposée, puis l’autre canne, suivie de l’autre jambe opposée.
  • Les cannes quadripodes, avec une base désaxée, doivent être positionnés de manière à ce que le côté droit de la base soit le plus proche du corps. Tous les pieds de la canne doivent rester en contact avec le sol lorsque la canne déposée au sol.

Escaliers(edit | edit source)

Pour la montée d’une marche et des escaliers, montez d’abord la jambe non atteinte, puis la canne et la jambe atteinte sur la même marche. Pour descendre, il faut d’abord descendre la canne et la jambe atteinte, puis la jambe non atteinte sur la même marche.(8).

Assis à debout( éditer | éditer la source )

De la position assise à debout :(14)

  1. Positionnez la canne sur le côté non atteint de l’utilisateur
  2. Demandez à l’utilisateur de s’avancer jusqu’au bord du siège, de mettre sa main sur l’appui-bras tout en tenant la poignée de la canne et de pousser avec la jambe non atteinte et la main sur l’appui-bras pour se lever.
  3. Assurez-vous que la hauteur de la canne est appropriée (au niveau du grand trochanter), que la flexion du coude est de 20° à 30° et que la canne se trouve à 5 cm (2 po) en antérieur et à 15 cm (6 po) en latéral de la jambe atteinte.

De la position debout à assise :

  1. Demandez à l’utilisateur de s’approcher de la chaise (ou du lit) et de pivoter lentement vers le côté le plus fort jusqu’à ce que son dos soit face à la chaise ou au lit.
  2. Aidez l’utilisateur à reculer jusqu’à ce qu’il sente la chaise contre l’arrière de ses jambes.
  3. Demandez à l’utilisateur de mettre une main à la fois sur les appui-bras
  4. L’utilisateur s’asseoit ensuite dans le fauteuil de manière contrôlée.(14)

(15)

Conseils de sécurité( éditer | éditer la source )

Inspectez régulièrement la canne. Vérifiez que la canne soit munie d’un embout en caoutchouc pour absorber les impacts et pour l’adhérence afin d’éviter qu’elle ne glisse. Vérifiez toujours que l’embout et la poignée de la canne ne soient pas endommagés. Vérifiez toujours à ce que la canne soit à la bonne hauteur afin d’éviter toute instabilité et mauvaise posture.(16)

Conclusion(edit | edit source)

Walking stick.jpeg

De nombreuses personnes souffrent d’incapacités qui les contraignent à utiliser un appareil fonctionnel ambulatoire afin de pouvoir se déplacer de manière autonome. Certaines personnes peuvent « s’auto-traiter », car les cannes sont facilement accessibles et ne nécessitent pas d’ordonnance avant d’être achetées. Cela augmente les risques de chutes, en particulier chez les patients âgés. Il existe également un risque de blessures musculo-squelettiques ou d’adaptations posturales si les personnes utilisent ou tiennent l’appareil fonctionnel de manière incorrecte.(3)(4)

De nombreuses pharmacies et magasins vendant des cannes ou des appareils fonctionnels n’emploient pas de professionnels de la santé possédant les connaissances nécessaires pour choisir l’appareil approprié ou l’ajuster correctement pour l’utilisateur. Une étude a démontré que les pharmaciens estiment ne pas avoir les connaissances nécessaires pour ajuster un appareil fonctionnel pour un patient.(16)

Les appareils fonctionnels ambulatoires devraient être vendus à des endroits où des professionnels de la santé compétents peuvent conseiller les acheteurs sur la manière appropriée de les utiliser. Les professionnels de la santé comme les pharmaciens peuvent être formés pour être en mesure de le faire, car ils vendent également ces appareils fonctionnels dans leurs pharmacies. Cela permettrait de s’assurer que les utilisateurs apprennent à se utiliser correctement avec ces appareils fonctionnels.

Références(edit | edit source)

  1. Haddas R, Villarreal J, Lieberman IH. Kinematic comparison of the use of walking sticks versus a rolling walker during gait in adult degenerative scoliosis patients. Spine deformity. 2020 Aug;8(4):717-23.
  2. Bradley SM, Hernandez CR. Geriatric assistive devices. American family physician. 2011 Aug 15;84(4):405-11.
  3. 3.0 3.1 3.2 3.3 3.4 3.5 3.6 3.7 Arefin, Paroma, et al. A comparison of mobility assistive devices for elderly and patients with lower limb injury: Narrative Review. Int J Aging Health Mov 2.1 (2020): 13-7.
  4. 4.0 4.1 4.2 4.3 Bateni H, Maki BE. Assistive devices for balance and mobility: benefits, demands, and adverse consequences. Arch Phys Med Rehabil. 2005 Jan;86(1):134-45
  5. Prajapati G, Sharmila K. Role of assistive devices in wellbeing of elderly: A review. Indian journal of Gerontology. 2020;34(3):394-402.
  6. Oxford health Walking Sticks Available from:https://www.oxfordhealth.nhs.uk/wp-content/uploads/2014/08/OP-103.15-Safety-information-leaflet-walking-sticks.pdf (accessed 9.4.2021)
  7. Home instead Walking sticks Available from:https://homeinstead.com.au/news/how-to-choose-and-use-a-walking-stick/ (accessed 9.4.2021)
  8. 8.0 8.1 8.2 Life mobility Walking sticks Available from:https://www.lifemobility.com.au/how-choose-walking-stick (accessed 9.4.2021)
  9. Sheehan NJ, Millicheap P. Talk the walk: the importance of teaching patients how to use their walking stick effectively and safely. Musculoskeletal care. 2008 Sep;6(3):150-4.
  10. Faruqui SR, Jaeblon T. Ambulatory assistive devices in orthopaedics: uses and modifications. JAAOS-Journal of the American Academy of Orthopaedic Surgeons. 2010 Jan 1;18(1):41-50.
  11. Robert Lam. Choosing the correct walking aid for patients. Can Fam Physician 2007;53(12):2115–2116
  12. Van Hook FW, Demonbreun D, Weiss BD. Ambulatory devices for chronic gait disorders in the elderly. American family physician. 2003 Apr 15;67(8):1717-24.
  13. physicaltherapyvideo. Walking Canes: How to choose, measure and use. Available from: http://www.youtube.com/watch?v=8nvPeXIglI8
  14. 14.0 14.1 Visiting Nurse Associations of American (VNAA) 2010-2011 Edition Nursing Procedure Manual (NPM) Rehabilitation Therapy – Ambulation with a cane. Section 26.01. Accessed 31 January 2019.
  15. CAREGIVERSTRAINING. How to use a cane. Available from: http://www.youtube.com/watch?v=fRn8ZZJMzno
  16. 16.0 16.1 Sadowski CA, Jones CA. Ambulatory assistive devices: how to appropriately measure and safely use canes, crutches and walkers. Pharmacy Practice. 2014;1:24-31.


Développement professionnel dans votre langue

Rejoignez notre communauté internationale et participez à des cours en ligne pour tous les professionnels en réadaptation.

Voir les cours disponibles