Définitions de termes associés à la marche

Éditrice originale Karsten De Koster Principaux contributeursWanda van Niekerk, Daphne Xuan, Tarina van der Stockt, Jess Bell et Kim Jackson

Introduction(edit | edit source)

La marche fait partie intégrante de notre locomotion quotidienne et constitue un indicateur de santé important. C’est le type d’activité physique le plus courant chez les adultes pendant leur temps libre.(1)

« La marche humaine dépend d’une interaction complexe entre les principales parties des systèmes nerveux, musculo-squelettique et cardio-respiratoire. » (2)

  • Le patron de marche d’un individu est influencée par l’âge, la personnalité, l’humeur et les facteurs socioculturels.(2)
  • La vitesse de marche préférée des personnes âgées est un marqueur sensible de l’état de santé général et de la survie. (2)
  • Pour marcher en toute sécurité, il faut que la cognition et le contrôle exécutif soient intacts. Il s’agit d’un processus biomécanique complexe d’équilibre dynamique qui exige d’une personne qu’elle maintienne son centre de gravité à l’intérieur de sa base de sustentation tout au long du mouvement.(3)
  • Les troubles de la marche entraînent une perte de liberté personnelle, des chutes et des blessures, ainsi qu’une nette diminution de la qualité de vie. (2)

Il est donc important de pouvoir mesurer et analyser le patron de marche humaine. Pour ce faire, un certain nombre de termes et de paramètres pertinents ont été définis.

Définition du patron de marche ( éditer | edit source )

  • Patron de marche
    • Patron de locomotion debout, c’est-à-dire une manière particulière de se déplacer sur ses pieds.(4)

Le développement du patron de marche ( éditer | edit source )

  • Les enfants ont besoin d’environ 11 à 15 mois pour apprendre et développer leur patron de marche. (5)
  • Ensuite, celui-ci s’affine et se normalise pendant encore 4 à 5 ans.
  • Les enfants âgés de 6 à 7 ans ont un patron de marche normalisé, semblable à celui d’un adulte. (6)
  • Le patron de marche change au cours de la vie (7)
    • Le patron de marche reste le même à un âge moyen, mais au fur et à mesure que l’on vieillit, il peut se détériorer. Les raisons de cela peuvent être (8) :
      • Une condition neuromusculaire
      • Une atrophie musculaire (7)
      • Des troubles neurologiques centraux (9)

Un patron de marche normal ou idéale ? ( éditer | éditer la source )

Un patron de marche « idéal » doit être à la fois sécuritaire et efficace sur le plan énergétique. (4) Par exemple (4) :

  • Le patron de marche « idéal » d’une personne souffrant d’une blessure orthopédique ou d’une affection neurologique peut être très différent de l’image du patron de marche « idéal » d’un clinicien.
    • Tant que la personne se déplace de la manière la plus sécuritaire et la plus efficace possible, son patron de marche « dysfonctionnel » est en fait son patron de marche « idéal ».
  • Un dispositif d’assistance ou un appareil orthopédique ne doit pas toujours être considéré comme une « béquille ».
    • Si le dispositif ou l’orthèse améliore la sécurité et la confiance de l’individu et décharge la structure blessée, il s’agit alors d’un ajout positif au patron de marche.

Les principales fonctions du patron de marche ( éditer | éditer la source )

Les cinq fonctions principales du patron de marche sont les suivantes (10):

  1. Maintenir le soutien de la tête, des bras et du tronc
  2. Maintenir une posture droite et l’équilibre du corps
  3. Contrôler la trajectoire du pied pour obtenir une garde au sol sécuritaire et un contact en douceur du talon ou des orteils.
  4. Générer de l’énergie mécanique pour maintenir la vitesse de marche actuelle ou l’augmenter.
  5. Absorber l’énergie mécanique pour amortir les chocs et assurer la stabilité ou pour réduire la vitesse du corps vers l’avant.

Terminologie importante reliée à la marche ( éditer | éditer la source )

Cycle de la marche ( edit | edit source )

  • Le cycle de la marche est le temps entre le moment où le talon d’un pied touche le sol et le moment où le même talon touche à nouveau le sol, ou un patron répétitif impliquant plusieurs pas ou cycles.(11) Le cycle de la marche est divisé en deux phases, elles-mêmes divisées en sous-phases(12) :
  1. La phase d’appui (60 % du cycle de marche) – pendant laquelle une partie du pied est en contact avec le sol (10) :
    • Contact initial (frappe du talon)
    • Mise en charge (pied à plat au sol)
    • Milieu de la phase d’appui (appui unipodal)
    • Lever du talon (appui terminal)
    • Pré-oscillation (décollement des orteils)
  2. Phase d’oscillation (40 % du cycle de marche) – pendant laquelle le pied n’est pas en contact avec le sol. (10) :
    • Oscillation initiale (accélération)
    • Oscillation moyenne
    • Oscillation terminale (décélération)

En savoir plus : Cycle de marche

Le centre de masse ( éditer | edit source )

  • Le point où la masse du corps est centrée (13)
  • Généralement 5 cm en avant de S2 chez l’adulte
  • Également appelé le centre de gravité
  • Le centre de masse n’est pas un point fixe et change sela la position adoptée telle que assise, debout ou à genoux (13)
  • Le déplacement du centre de masse
    • Il est difficile de suivre et d’évaluer le mouvement autour du S2 Une autre façon d’évaluer le déplacement du centre de masse d’un corps est d’observer la tête. Elle nous permet d’obtenir une représentation verticale du mouvement du centre de masse (14)
      • À la marche, le point le plus bas du centre de masse se situe au niveau de l’appui bipodal
      • Le point le plus élevé se situe au milieu des phases d’appui / oscillation
      • La variation verticale du centre de masse sera d’environ 5 cm
      • Elle est difficile à mesurer, donc, on recherchera plutôt un déplacement vertical excessif (4)
      • La tête d’un individu s’élève au milieu de la phase d’appui (appui unipodal) et s’abaisse pendant les périodes de mise en charge et de retrait de la mise en charge (10)
    • Le centre de masse se déplace également d’un côté à l’autre pendant la marche (15)
      • Le déplacement maximal vers la droite se produit au milieu de la phase d’appui droite
      • Le déplacement maximal vers la gauche se produit au milieu de la phase d’appui gauche
      • Le déplacement latéral du centre de masse sera d’environ 4 cm
      • Il est difficile à mesurer, donc, il faut plutôt observer si la personne marche avec une base de sustentation large ou étroite (4)

Les forces de réaction au sol ( éditer | edit source )

  • Forces appliquées au pied par le sol, lorsque le pied est en contact avec le sol (16)
  • Elles génèrent un couple externe
    • Couple externe
      • Couple agissant sur le corps
      • Lorsqu’un couple externe passe à une certaine distance de l’axe d’une articulation, il y a rotation du segment de corps superposé autour de cet axe (17)
      • L’amplitude de ce mouvement augmente avec la distance entre la force de réaction du sol et l’axe de l’articulation.
    • Couple interne
      • Contractions musculaires pour contrebalancer le couple externe
    • La force de réaction au sol antérieure à l’axe de l’articulation
      • Provoque un mouvement antérieur du segment proximal
      • Moment de flexion
    • La force de réaction au sol postérieure à l’axe de l’articulation
      • Provoque un mouvement postérieur du segment proximal
      • Moment d’extension
  • En savoir plus : Forces de réaction au sol
  • Veuillez visionner cette vidéo qui donne un aperçu détaillé des forces de réaction au sol pendant la marche.

(18)

Le centre de pression ( éditer | edit source )

  • Point unique sur le pied où s’exerce la pression de surface (19)
  • C’est le point de départ des forces de réaction au sol
  • Ce patron pieds nus est différent du patron avec chaussures.
  • Les différents patrons (19) :
    • Bord postéro-latéral du talon (au début de la phase d’appui)
    • Se déplace de façon linéaire dans la zone médiane du pied (latéralement par rapport à la ligne médiane).
    • Se déplace médialement sur la plante du pied avec une concentration importante le long de la cassure métatarsienne.
    • Le centre de pression se déplace vers le deuxième et le premier orteil lors de la phase d’appui terminal.

Observation du patron de marche ( éditer | edit source )

  • Observer les chaussures d’une personne avant d’évaluer formellement son patron de marche (4)

Analyse du patron de marche ( edit | edit source )

L’analyse de chacune des composantes des deux phases de la marche est un élément essentiel du diagnostic de divers troubles neurologiques. Il s’agit également d’un élément essentiel de l’évaluation des progrès du patient au cours de la réadaptation et de la récupération après une maladie neurologique, une blessure musculosquelettique ou un processus pathologique, ou encore l’amputation d’un membre inférieur. Les cliniciens et les chercheurs utilisent divers paramètres qualitatifs et quantitatifs pour analyser le patron de marche. Une revue systématique (20) réalisée en 2017 a montré que les paramètres les plus pertinents pour l’analyse du patron de marche dans une population adulte en bonne santé étaient la vitesse de marche, la cadence et la longueur du pas ou du cycle. Les auteurs ont défini ces paramètres pertinents comme étant ceux qui aident les cliniciens à identifier les anomalies de la marche applicables dans un contexte de réadaptation. Ces variables peuvent être divisées en deux catégories générales (21) :

  • Les variables de temps
  • Les variables de distance

Variables de temps ( éditer | edit source )

  • Le temps du cycle de marche
    • Temps entre les contacts initiaux consécutifs d’un même pied (21)
  • Temps d’un pas
    • Temps écoulé entre le contact initial d’un pied et le contact initial du pied controlatéral (11) (21)

Variables de distance ( éditer | edit source )

  • La longueur du cycle de marche
    • Distance entre les contacts initiaux consécutifs d’un même pied La longueur moyenne d’un cycle de marche est de 1,44 mètre (21) (22)
  • La longueur d’un pas
    • Distance entre le contact initial d’un pied et le contact initial du pied controlatéral. La longueur normale d’un pas est en moyenne de 70 cm (21) (23) (22)
  • La largeur d’un pas
    • Espace médiolatéral entre les deux pieds (la distance entre le talon droit et le talon gauche pendant la marche). (11) (21) La largeur moyenne d’un pas normal se situe entre 8 et 10 cm. (23) (24) La largeur du pas diminue avec l’augmentation de la vitesse (marche, jogging, course, sprint).

Autres variables ( éditer | edit source )

  • La cadence
    • Nombre de pas effectués par minute (pas/minute). Les adultes en bonne santé font en moyenne 90 à 120 pas par minute pour une vitesse de marche confortable (23) (25)
  • La vitesse de marche
    • La vitesse est déterminée par la cadence et la longueur des pas, mesurées en unités de distance sur le temps (mètres/seconde). Cliniquement, elle est souvent calculée en mesurant le temps nécessaire pour marcher sur une distance donnée, généralement 6 mètres ou moins. Les adultes en bonne santé choisiront eux-mêmes une vitesse de marche confortable d’environ 1,34 m/s en moyenne. (23) Des vitesses plus lentes sont en corrélation avec un risque accru de mortalité chez les patients gériatriques. (26) La vitesse de marche normale implique principalement les extrémités inférieures, les bras et le tronc assurant la stabilité et l’équilibre. Avec des vitesses plus élevées, le corps dépend des extrémités supérieures et du tronc pour la propulsion, l’équilibre et la stabilité, les articulations des membres inférieurs produisant de plus grandes amplitudes de mouvement.(27)

Références(edit | edit source)

  1. Schuna Jr JM, Tudor-Locke C. Step by step: accumulated knowledge and future directions of step-defined ambulatory activity. Research in Exercise Epidemiology. 2012 Sep 30;14(2):107-16.
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 Pirker W, Katzenschlager R. Gait disorders in adults and the elderly. Wiener Klinische Wochenschrift. 2017 Feb;129(3):81-95.
  3. Beauchet O, Allali G, Sekhon H, Verghese J, Guilain S, Steinmetz JP, Kressig RW, Barden JM, Szturm T, Launay CP, Grenier S. Guidelines for assessment of gait and reference values for spatiotemporal gait parameters in older adults: the biomathics and Canadian gait consortiums initiative. Frontiers in human neuroscience. 2017 Aug 3;11:353.
  4. 4.0 4.1 4.2 4.3 4.4 4.5 4.6 Kopelovich, A. Gait Definitions and Gait Cycle. Course, Plus. 2022
  5. Bonnefoy A, Armand S. Normal gait. Orthopedic management of children with cerebral palsy: A comprehensive approach. 2015:567.
  6. Ganley KJ, Powers CM. Gait kinematics and kinetics of 7-year-old children: a comparison to adults using age-specific anthropometric data. Gait & posture. 2005 Feb 1;21(2):141-5.
  7. 7.0 7.1 Iosa M, Fusco A, Morone G, Paolucci S. Development and decline of upright gait stability. Frontiers in aging neuroscience. 2014 Feb 5;6:14.
  8. Mulas I, Putzu V, Asoni G, Viale D, Mameli I, Pau M. Clinical assessment of gait and functional mobility in Italian healthy and cognitively impaired older persons using wearable inertial sensors. Aging clinical and experimental research. 2021 Jul;33(7):1853-64.
  9. Mikolajczyk T, Ciobanu I, Badea DI, Iliescu A, Pizzamiglio S, Schauer T, Seel T, Seiciu PL, Turner DL, Berteanu M. Advanced technology for gait rehabilitation: An overview. Advances in Mechanical Engineering. 2018 Jul;10(7):1687814018783627.
  10. 10.0 10.1 10.2 10.3 Magee DJ, Manske RC. Orthopedic physical assessment-E-Book. Elsevier Health Sciences; 2020 Dec 11.
  11. 11.0 11.1 11.2 Loudon J, et al. The clinical orthopedic assessment guide. 2nd ed. Kansas: Human Kinetics, 2008. p.395-408.
  12. Shah K, Solan M, Dawe E. The gait cycle and its variations with disease and injury. Orthopaedics and Trauma. 2020 Jun 1;34(3):153-60.
  13. 13.0 13.1 Watson F, Fino PC, Thornton M, Heracleous C, Loureiro R, Leong JJ. Use of the margin of stability to quantify stability in pathologic gait–a qualitative systematic review. BMC musculoskeletal disorders. 2021 Dec;22(1):1-29.
  14. Petrovic M, Maganaris CN, Bowling FL, Boulton AJ, Reeves ND. Vertical displacement of the centre of mass during walking in people with diabetes and diabetic neuropathy does not explain their higher metabolic cost of walking. Journal of biomechanics. 2019 Jan 23;83:85-90.
  15. Malloggi C, Rota V, Catino L, Malfitano C, Scarano S, Soranna D, Zambon A, Tesio L. Three-dimensional path of the body centre of mass during walking in children: an index of neural maturation. International journal of rehabilitation research. Internationale Zeitschrift fur Rehabilitationsforschung. Revue internationale de recherches de readaptation. 2019 Jun;42(2):112.
  16. Elhafez SM, Ashour AA, Elhafez NM, Elhafez GM, Abdelmohsen AM. Percentage contribution of lower limb moments to vertical ground reaction force in normal gait. Journal of Chiropractic Medicine. 2019 Jun 1;18(2):90-6.
  17. Camomilla V, Cereatti A, Cutti AG, Fantozzi S, Stagni R, Vannozzi G. Methodological factors affecting joint moments estimation in clinical gait analysis: a systematic review. Biomedical engineering online. 2017 Dec;16(1):1-27.
  18. Alexandra Kopelovich. Ground Reaction Force During the Gait Cycle. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=Y2RHvicAM2o&t=62s(last accessed 24/08/2022)
  19. 19.0 19.1 van Mierlo M, Vlutters M, van Asseldonk EH, van der Kooij H. Centre of pressure modulations in double support effectively counteract anteroposterior perturbations during gait. Journal of biomechanics. 2021 Sep 20;126:110637.
  20. Roberts M, Mongeon D, Prince F. Biomechanical parameters for gait analysis: a systematic review of healthy human gait. Phys. Ther. Rehabil. 2017 Aug 16;4(6).
  21. 21.0 21.1 21.2 21.3 21.4 21.5 Hazari A, Maiya AG, Nagda TV. Kinematics and Kinetics of Gait. InConceptual Biomechanics and Kinesiology 2021 (pp. 181-196). Springer, Singapore.
  22. 22.0 22.1 Bilney B, Morris M, Webster K. Concurrent related validity of the GAITRite® walkway system for quantification of the spatial and temporal parameters of gait. Gait & posture. 2003 Feb 1;17(1):68-74.
  23. 23.0 23.1 23.2 23.3 Webster JB, Darter BJ. Principles of normal and pathologic gait. InAtlas of Orthoses and Assistive Devices 2019 Jan 1 (pp. 49-62). Elsevier.
  24. Owings TM, Grabiner MD. Variability of step kinematics in young and older adults. Gait & posture. 2004 Aug 1;20(1):26-9.
  25. Marchetti GF, Whitney SL, Blatt PJ, Morris LO, Vance JM. Temporal and spatial characteristics of gait during performance of the Dynamic Gait Index in people with and people without balance or vestibular disorders. Physical therapy. 2008 May 1;88(5):640-51.
  26. Medical dictionary Gait speed Available from: https://medical-dictionary.thefreedictionary.com/gait+speed (last accessed 28.6.2020)
  27. Shultz SJ et al. Examination of musculoskeletal injuries. 2nd ed, North Carolina: Human Kinetics, 2005. p55-60.


Développement professionnel dans votre langue

Rejoignez notre communauté internationale et participez à des cours en ligne pour tous les professionnels en réadaptation.

Voir les cours disponibles