La respiration diaphragmatique et le dysfonctionnement diaphragmatique induit par la ventilation mécanique assistée

Éditeur original Carin Hunter à partir du cours de Rina Pandya
Principaux contributeursCarin Hunter, Jess Bell, Kim Jackson, Wanda van Niekerk et Ewa Jaraczewska

Les effets de la respiration diaphragmatique ( éditer | source d’édition )

  1. Détoxifie et libère les toxines : (1)
    • Le corps humain est capable de libérer 70% de ses toxines par la respiration. Il est recommandé que pratiquer la respiration diaphragmatique au moins 3 fois par jour pendant 39 secondes peut être bénéfique.
  2. Est un anti-stress : (1) (2)
    • Lorsqu’une personne est stressée, sa glande surrénale libère du cortisol (l’hormone du stress) – les glandes surrénales agissent en réponse aux signaux de l’hypophyse. L’hypophyse répond aux signaux de l’hypothalamus. Le cortisol provoque une augmentation du rythme cardiaque et de la pression artérielle
    • Prendre quelques respirations diaphragmatiques peut entraîner une réduction du rythme cardiaque. Cela permet à davantage d’oxygène de pénétrer dans le sang, ce qui calme le cerveau (c’est-à-dire réduit l’anxiété, améliore la circulation, favorise la relaxation musculaire, etc.)
    • La respiration profonde peut également entraîner la libération d’endorphines, qui rend l’humeur plus agréable
  3. Détend et rend l’humeur plus agréable : (1) (3)
    • La respiration diaphragmatique stimule le nerf vague, qui induit la relaxation (en activant le système nerveux parasympathique). NB 75% des fibres nerveuses vagales sont parasympathiques(1)
  4. Soulage la douleur : (1) (4)
    • Respirer dans la douleur peut améliorer la circulation dans cette zone, soulager la tension et améliorer les niveaux d’oxygénation. Cela déclenche la libération d’endorphines, ayant un impact positif sur les niveaux de douleur(4)
  5. Renforce le système immunitaire : (1)
    • La respiration profonde améliore la capacité d’un individu à métaboliser les nutriments et les vitamines. Elle est également bénéfique à la digestion, ce qui, ultimement, renforce l’immunité
  6. Réduire la pression artérielle : (4)
    • La relaxation entraîne la dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui améliore la circulation et diminue la pression artérielle. La respiration profonde permet également de réduire/réguler le rythme cardiaque, ce qui a un impact positif sur la pression artérielle
  7. Améliore la régénération cellulaire : (1)
    • La respiration profonde permet à notre corps d’être mieux oxygéné et améliore la circulation, favorisant ainsi la régénération cellulaire
  8. Améliore la posture : (1) (4)
    • L’inspiration allonge la colonne vertébrale, facilite les mouvements lombo-pelviens et active les muscles stabilisateurs. Il a également été démontré qu’elle pouvait être associée à une amélioration de l’équilibre(5)
    • Le diaphragme et les abdominaux améliorent la stabilité du tronc grâce à leur effet hydraulique dans la cavité abdominale. La colonne lombaire se rigidifie en raison de l’augmentation de la pression intra-abdominale (6)

Une pratique fondée sur des preuves ( éditer | source d’édition )

  • Allison et al. (10) ont rapporté que l’activité diaphragmatique augmente chez les sujets sains pendant les tests de contrôle des mouvements lombopelviens.
  • O’Sullivan et Beales (11) ont conclu dans leurs études de cas que les mouvements lombopelviens diminuent chez les patients souffrant de lésions diaphragmatiques.
  • En outre, on a souvent signalé que les patients souffrant de lombalgie chronique présentaient des défauts de posture et de contrôle moteur. (12)(13)

Les effets de la ventilation mécanique assistée sur le diaphragme ( edit | edit source )

  • Le dysfonctionnement diaphragmatique induit par la ventilation mécanique assistée :
    • Perte de la capacité de génération de force du diaphragme. Elle se produit en raison de l’utilisation d’une ventilation mécanique et est due à la suppression de l’effort inspiratoire (14) (15)
  • La ventilatoire mécanique assistée contribue à l’inactivité et à la diminution de la charge placée sur le diaphragme, entraînant atrophie et fatigue diaphragmatiques(16)
  • La faiblesse du diaphragme est une cause majeure de difficulté dans le sevrage de la ventilation mécanique assistée (17) et la perte d’épaisseur du muscle diaphragme. En revanche, si le soutien ventilatoire est insuffisant et que la charge sur le diaphragme n’est pas diminuée de manière adéquate, cela peut entraîner une inflammation et des lésions induites par le surplus de charge (18) (19)
  • L’atrophie du diaphragme développée au cours de la ventilation mécanique a un impact important sur les résultats cliniques. Le fait de cibler un niveau d’effort inspiratoire similaire à celui de sujets sains au repos pourrait accélérer la libération de la ventilation(20)

    Dysfonctionnement diaphragmatique induit par la ventilation mécanique assistée – Organigramme (21)

Peñuelas O, Keough E, López-Rodríguez L, Carriedo D, Gonçalves G, Barreiro E, Lorente JÁ. Ventilator-induced diaphragm dysfunction: translational mechanisms lead to therapeutical alternatives in the critically ill. Intensive care medicine experimental. 2019 Jul;7(1):1-25.

Références(edit | edit source)

  1. 1.0 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 1.6 1.7 Pandya R. Diaphragmatic Breathing and Ventilator-Induced Diaphragmatic Dysfunction Course. Plus. 2022.
  2. Hunt MG, Rushton J, Shenberger E, Murayama S. Positive effects of diaphragmatic breathing on physiological stress reactivity in varsity athletes. Journal of Clinical Sport Psychology. 2018 Mar 1;12(1):27-38.
  3. Hamasaki H. Effects of Diaphragmatic Breathing on Health: A Narrative Review. Medicines. 2020 Oct;7(10):65.
  4. 4.0 4.1 4.2 4.3 Watkins A. Benefits of deep breathing (Internet). Urban Balance. 2014 (cited 2 December 2021). Available from: https://www.urbanbalance.com/benefits-deep-breathing/
  5. Stephens RJ, Haas M, Moore III WL, Emmil JR, Sipress JA, Williams A. Effects of diaphragmatic breathing patterns on balance: a preliminary clinical trial. Journal of manipulative and physiological therapeutics. 2017 Mar 1;40(3):169-75.
  6. Foskolou A, Emmanouil A, Boudolos K, Rousanoglou E. Abdominal Breathing Effect on Postural Stability and the Respiratory Muscles’ Activation during Body Stances Used in Fitness Modalities. Biomechanics 2022; 2: 478–493.
  7. Harvard Vanguard Medical Associates. Diaphragmatic Breathing Part 1 of 3 – Intro to Diaphragmatic Breathing Available from: https://www.youtube.com/watch?v=gAkjx25o4eI&t=3s (last accessed 10 November 2021)
  8. Harvard Vanguard Medical Associates. Diaphragmatic Breathing Part 2 of 3 – Breathing While Lying Down. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=BckGYBfN5e0&t=64s (last accessed 10 November 2021)
  9. Harvard Vanguard Medical Associates. Diaphragmatic Breathing Part 3 of 3 – Seated or Upright Position. Available from: https://www.youtube.com/watch?v=1vXlTkrNxyw&t=18s (last accessed 10 November 2021)
  10. Allison G, Kendle K, Roll S, Schupelius J, Scott Q, Panizza J. The role of the diaphragm during abdominal hollowing exercises. Australian Journal of Physiotherapy. 1998 Jan 1;44(2):95-102.
  11. O’Sullivan PB, Beales DJ. Changes in pelvic floor and diaphragm kinematics and respiratory patterns in subjects with sacroiliac joint pain following a motor learning intervention: a case series. Man Ther. 2007;12(3):209-18.
  12. O’Sullivan P. Diagnosis and classification of chronic low back pain disorders: maladaptive movement and motor control impairments as underlying mechanism. Manual therapy. 2005 Nov 1;10(4):242-55.
  13. Hodges PW, Moseley GL. Pain and motor control of the lumbopelvic region: effect and possible mechanisms. Journal of electromyography and kinesiology. 2003 Aug 1;13(4):361-70.
  14. Kim WY, Lim CM. Ventilator-induced diaphragmatic dysfunction: diagnosis and role of pharmacological agents. Respiratory care. 2017 Nov 1;62(11):1485-91.
  15. Peñuelas O, Keough E, López-Rodríguez L, Carriedo D, Gonçalves G, Barreiro E, Lorente JÁ. Ventilator-induced diaphragm dysfunction: translational mechanisms lead to therapeutical alternatives in the critically ill. Intensive care medicine experimental. 2019 Jul;7(1):1-25.
  16. Vassilakopoulos T, Petrof BJ. Ventilator-induced diaphragmatic dysfunction. American journal of respiratory and critical care medicine. 2004 Feb 1;169(3):336-41.
  17. Dres M, Dubé BP, Mayaux J, Delemazure J, Reuter D, Brochard L, Similowski T, Demoule A. Coexistence and impact of limb muscle and diaphragm weakness at the time of liberation from mechanical ventilation in medical intensive care unit patients. American journal of respiratory and critical care medicine. 2017 Jan 1;195(1):57-66.
  18. Orozco-Levi M, Lloreta J, Minguella J, Serrano S, Broquetas JM, Gea J. Injury of the human diaphragm associated with exertion and chronic obstructive pulmonary disease. American journal of respiratory and critical care medicine. 2001 Nov 1;164(9):1734-9.
  19. Goligher EC, Dres M, Patel BK, Sahetya SK, Beitler JR, Telias I et al. Lung- and diaphragm-protective ventilation. Am J Respir Crit Care Med. 2020 Oct 1;202(7):950-61.
  20. Lipson DA, Barnacle H, Birk R, Brealey N, Locantore N, Lomas DA, Ludwig-Sengpiel A, Mohindra R, Tabberer M, Zhu CQ, Pascoe SJ. FULFIL trial: once-daily triple therapy for patients with chronic obstructive pulmonary disease. American journal of respiratory and critical care medicine. 2017 Aug 15;196(4):438-46.
  21. Schepens T, Dres M, Heunks L, Goligher EC. Diaphragm-protective mechanical ventilation. Current opinion in critical care. 2019 Feb 1;25(1):77-85.


Développement professionnel dans votre langue

Rejoignez notre communauté internationale et participez à des cours en ligne pour tous les professionnels en réadaptation.

Voir les cours disponibles