Le pied qui vieillit

Éditeur original Ewa Jaraczewska d’après le cours de Helene Simpson

Contributeurs principauxEwa Jaraczewska, Jess Bell et Kim Jackson

Introduction(edit | edit source)

Une personne âgée sur quatre souffre de douleurs aux pieds. (1) Les douleurs aux pieds peuvent affecter la marche et contribuer aux chutes et à l’incapacité fonctionnelle des personnes âgées. (2) L’étiologie des douleurs aux pieds est souvent multifactorielle. Les douleurs au pied peuvent être causées par des pathologies musculosquelettiques, ainsi que par des troubles vasculaires et des troubles neurologiques, (3) mais les trois principaux problèmes au niveau des pieds chez les personnes âgées sont la douleur, la neuropathie et les déformations.(4) Les déformations orthopédiques les plus courantes chez les personnes âgées incluent l’hallux valgus, une proéminence des têtes métatarsiennes et une anomalie de la structure de l’arche médiale.(2) Globalement, les déformations et autres affections du pied sont très répandues chez les adultes de plus de 65 ans, (5) ce qui est significatif car ces affections sont associées à la fragilité et à une activité physique réduite.(4)

Facteurs de risque ( éditer | source d’édition )

Voici les facteurs de risque de problèmes au niveau des pieds chez les personnes âgées :

Changements liés à l’âge au niveau du pied ( éditer | modifier la source )

Changements physiologiques ( edit | edit source )

La peau(edit | edit source)

Les activités den mise en charge imposent des contraintes spécifiques à la peau de la surface plantaire du pied. Le pied possède certaines caractéristiques pour s’adapter à la mise en charge :(1) l’ épiderme est plus épais dans le pied par rapport aux autres parties du corps ; le derme est d’environ 3 mm d’épaisseur et possède un tissu adipeux qui peut résister aux forces de cisaillement ; et le motif de l’épiderme, qui ressemble à une empreinte digitale, aide à générer suffisamment de friction pendant la marche.(1) Cependant, tous les aspects de la peau changent avec l’âge. Ces changements affectent non seulement la peau superficielle, mais aussi la réponse vasculaire locale, la thermorégulation, la perception sensorielle et la réponse aux blessures, (7) et ces changements incluent :

  • L’aplatissement de la jonction dermo-épidermique (1)
  • La diminution du contact entre le derme et l’épiderme, entraînant une séparation de la peau le long de cette interface (8)
  • La perte des fibres d’élastine et de collagène dans le derme. Le derme devient atrophique. Il y a une réduction des fibroblastes, et le collagène se désorganise. (8) Les fibres de collagène restantes deviennent plus épaisses et plus rigides. (9)
  • Une capacité limitée du collagène dense à se rétracter, ce qui entraîne une compression accrue et le développement d’une hyperkératose (cors et callosités) (10)
    • L’hyperkératose est définie comme une augmentation de l’épaisseur de la couche externe de la peau (11)
  • Des modification des propriétés mécaniques de la peau plantaire, entraînant une augmentation de la dureté (1) et de la sécheresse
  • Une réduction de la densité des glandes sudoripares, qui contribue à une altération de la thermorégulation (1) (8)
  • Une perte de graisse sous-cutanée et diminution de la vascularisation du derme, entraînant une mauvaise thermorégulation (8)
  • Une réduction de la sensation au toucher, à la pression et aux vibrations en raison de la diminution des mécanorécepteurs (corpuscules de Meissner et de Pacini) (8)

En gros, l’épaississement de la couche externe de la peau et la présence de callosités peuvent entraîner le développement de lésions plantaires, provoquant des douleurs et des handicaps importants. Les meilleures stratégies de prise en charge sont les orthèses sur mesure, qui soutiennent l’arche médiale et déchargent les têtes métatarsiennes.(6)

Les tissus mous ( éditer | source d’édition )

Le rôle du tissu mou plantaire est de protéger les vaisseaux sanguins et les nerfs sous-jacents, et de réduire les forces de cisaillement qui se produisent pendant la marche. Le vieillissement a un impact direct sur les tissus mous du pied, amenant une raideur progressive. Il affecte en particulier les tissus du gros orteil, des première, troisième et cinquième têtes métatarsiennes et du talon. (12) Le coussinet métatarsien devient plus lent à récupérer après avoir été comprimé. De même, le coussinet (pad graisseaux) du talon dissipe plus d’énergie lorsqu’il est comprimé, (1) et le fascia plantaire montre moins de rebondissement en raison de sa rigidité. (13) Les conséquences du processus de vieillissement des tissus mous sont comme suit : (1)

  • Une réduction de l’amplitude de mouvement (surtout en dorsiflexion de la cheville)
  • Des affections du tendon d’Achille
  • Des changements dans la démarche : plus de traction que de poussée, moins de propulsion.
  • Des risque accru de chutes

L’amplitude de mouvement ( éditer | source d’édition )

Le processus de vieillissement affecte la physiologie des articulations, ce qui entraîne des raideurs articulaires. Les changements incluent : (1)

  • Une réduction de la teneur en eau du cartilage
  • Une réduction du volume du liquide synovial et des protéoglycanes
  • La liaison des fibres de collagène

Une diminution de la dorsiflexion de la cheville et de l’amplitude d’inversion-éversion de l’articulation sous-talienne chez les personnes âgées contribue à réduire leur capacité à effectuer des tâches dynamiques, à maintenir un équilibre statique en position debout et à réaliser des activités fonctionnelles.(14)

Déformation en Hallux Valgus

La force musculaire ( éditer | source d’édition )

Les changements progressifs de la masse musculaire squelettique (sarcopénie), du métabolisme et de la capacité fonctionnelle sont typiques de la population vieillissante. (15) Les adultes plus âgés connaissent une réduction de la taille et du nombre de fibres musculaires au niveau des muscles du pied. De grandes unités motrices à contraction lente se développent et les fibres de type II se dénervent. Ces changements indiquent la présence d’une atrophie liée à l’âge, qui peut être exacerbée par le port à long terme de chaussures mal adaptées. (1) Les conséquences de l’atrophie des muscles du pied chez les personnes âgées sont les suivantes : (1)

  • Diminution de la force des fléchisseurs plantaires de la cheville (entraînant une difficulté à se lever sur le bout des orteils)
  • Faiblesse des fléchisseurs plantaires des orteils, qui affecte négativement la fonction de préhension des orteils pendant les activités de mise en charge (altération de l’équilibre statique et dynamique et de la capacité fonctionnelle, risque accru de chutes) (16)
  • Développement de déformations au niveau des orteils (hallux valgus et déformations du petit orteil)

Arches plantaires

Changements biomécaniques ( éditer | modifier la source )

Les modifications des tissus mous, de l’amplitude des mouvements et de la force musculaire liées à l’âge entraînent les changements biomécaniques suivants : (1)

  • L’abaissement de l’arche longitudinale médiale
  • Mobilité réduite du médio-pied et des métatarsiens
  • Pieds plus plats et en pronation dynamique
  • Posture en pied plat
  • En phase de poussée à la marche, le calcanéum est en moins grande flexion plantaire.
  • Démarche moins propulsive

Intervention en physiothérapie ( éditer | source d’édition )

Principes généraux ( edit | edit source )

  1. Ne vous concentrez pas uniquement sur le pied
  2. Évaluez la chaîne cinétique : examinez la posture, la répartition du poids et la répartition du centre de gravité
  3. Proposez un programme comprenant des étirements et des renforcements
  4. Utilisez des techniques manuelles pour réduire la rigidité des tissus
  5. Stimulez les capteurs plantaires
  6. Évaluez les chaussures
  7. Faites attention lorsque vous choisissez des orthèses pour le soutien de la voûte plantaire médiale de ne pas rendre le pied plus rigide

Interventions thérapeutiques (6) ( éditer | source d’édition )

Techniques manuelles : mobilisation du pied raide et stimulation des récepteurs sensoriels plantaires pour augmenter la proprioception et améliorer l’équilibre.

Étirements : étirement des muscles du mollet pour réduire la pression sur l’avant-pied.

Renforcement : exercices de renforcement des orteils pour améliorer la force des muscles intrinsèques du pied, augmenter la stabilité de l’arche plantaire, améliorer la phase de poussée des orteils à la marche et l’équilibre pendant la déambulation.

Évaluation et modification des chaussures : O’Rourke et al. (17) ont constaté que les personnes âgées portent souvent des chaussures mal adaptées ou des chaussures présentant des caractéristiques dangereuses, comme les pantoufles. En portant des pantoufles, l’orteil devra s’agripper encore plus pour s’accrocher à la pantoufle. Cela peut contribuer à l’effondrement de l’arche médiane et au développement d’orteils en marteau. (6) Les chaussures appropriées doivent être assez souples pour coussiner le pied et offrir assez de soutient pour empêcher le pied de s’affaisser.

Introduction to Orthotics : collaboration avec un orthésiste pour effectuer une orthèse sur mesure qui soutient la voûte médiale sans augmenter la rigidité du pied. Les orthèses appropriées doivent permettre d’augmenter la capacité d’absorption de chocs du pied.

(18)

Ressources(edit | edit source)

Références(edit | edit source)

  1. 1.00 1.01 1.02 1.03 1.04 1.05 1.06 1.07 1.08 1.09 1.10 1.11 1.12 Menz HB. Biomechanics of the ageing foot and ankle: a mini-review. Gerontology. 2015;61(4):381-8.
  2. 2.0 2.1 Zhang B, Lu Q. A current review of foot disorder and plantar pressure alternation in the elderly. Physical Activity and Health. 2020 Sep 2;4(1).
  3. Oh-Park M, Kirschner J, Abdelshahed D, Kim DDJ. Painful Foot Disorders in the Geriatric Population: A Narrative Review. Am J Phys Med Rehabil. 2019 Sep;98(9):811-819.
  4. 4.0 4.1 4.2 4.3 4.4 4.5 4.6 Muchna A, Najafi B, Wendel CS, Schwenk M, Armstrong DG, Mohler J. Foot Problems in Older Adults Associations with Incident Falls, Frailty Syndrome, and Sensor-Derived Gait, Balance, and Physical Activity Measures. J Am Podiatr Med Assoc. 2018 Mar;108(2):126-139. doi: 10.7547/15-186. Epub 2017 Aug 30.
  5. Helfand AE. Foot problems in older patients: a focused podogeriatric assessment study in ambulatory care. J Am Podiatr Med Assoc. 2004 May-Jun;94(3):293-304.
  6. 6.0 6.1 6.2 6.3 6.4 6.5 Simpson H. The Ageing Foot Course. Plus 2022
  7. Fenske NA, Lober CW. Structural and functional changes of normal ageing skin. J Am Acad Dermatol. 1986 Oct;15(4 Pt 1):571-85.
  8. 8.0 8.1 8.2 8.3 8.4 Levine JM. Clinical aspects of ageing skin: Considerations for the wound care practitioner. Advances in skin & wound care. 2020 Jan 1;33(1):12-9.
  9. Smith L. Histopathologic characteristics and ultrastructure of ageing skin. Cutis. 1989 May;43(5):414-24.
  10. Periyasamy R, Anand S, Ammini AC. The effect of ageing on the hardness of foot sole skin: a preliminary study. Foot (Edinb). 2012 Jun;22(2):95-9.
  11. Farci F, Mahabal GD. Hyperkeratosis. (Updated 2022 May 2). In: StatPearls (Internet). Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2022 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK562206/
  12. Kwan RL, Zheng YP, Cheing GL. The effect of ageing on the biomechanical properties of plantar soft tissues. Clin Biomech (Bristol, Avon). 2010 Jul;25(6):601-5.
  13. Jha DK, Wongkaewpotong J, Chuckpaiwong B. Effect of Age and BMI on Sonographic Findings of Plantar Fascia. J Foot Ankle Surg. 2022 May 23:S1067-2516(22)00157-0
  14. Hernández-Guillén D, Tolsada-Velasco C, Roig-Casasús S, Costa-Moreno E, Borja-de-Fuentes I, Blasco JM. Association ankle function and balance in community-dwelling older adults. PloS one. 2021 Mar 4;16(3):e0247885.
  15. Shur NF, Creedon L, Skirrow S, Atherton PJ, MacDonald IA, Lund J, Greenhaff PL. Age-related changes in muscle architecture and metabolism in humans: The potential contribution of physical inactivity to age-related functional decline. Ageing Research Reviews. 2021 Jul 1;68:101344.
  16. Yong-Wook K, Oh-Yun K, Heon-Seock C, Jong-Hyuck W, Chung-Hwi Y, Tae-Ho K. Comparison of Toe Plantar Flexors Strength and Balancing Ability between Elderly Fallers and Non-fallers. Journal of Physical Therapy Science 2011; 23 (1): 127-132
  17. O’Rourke B, Walsh ME, Brophy R, Vallely S, Murphy N, Conroy B, Cunningham C, Horgan NF. Does the shoe really fit? Characterising ill-fitting footwear among community-dwelling older adults attending geriatric services: an observational cross-sectional study. BMC geriatrics. 2020 Dec;20(1):1-8.
  18. Dr Sinha Housecall Doctors. How Aging Affects Your Feet
    Available from: https://www.youtube.com/watch?v=j_819z3ILH0 (last accessed 17/09/2022)


Développement professionnel dans votre langue

Rejoignez notre communauté internationale et participez à des cours en ligne pour tous les professionnels en réadaptation.

Voir les cours disponibles