Intervention de physiothérapie en néonatologie

Éditeur original Robin Tacchetti basé sur le cours de Krista Eskay
Principaux contributeursRobin Tacchetti et Jess Bell

Introduction(edit | edit source)

Les nourrissons admis dans une unité de soins intensifs néonataux (USIN) sont considérés comme vulnérables en raison de leur prématurité et/ou de leur conditions médicales importantes.(1) (2) Au cours du dernier trimestre de la grossesse, le cerveau se développe rapidement et subit des modifications neuroplastiques. La plupart des enfants hospitalisés dans l’unité de soins intensifs néonataux étant nés entre la 22e et la 40e semaine de gestation, (3) ce développement se produit donc en dehors de l’utérus. Les naissances prématurées peuvent perturber les schémas de développement cérébral génétiquement programmés, ce qui peut entraîner des troubles neurodéveloppementaux tels que des dysfonctionnements moteurs et des problèmes comportementaux et cognitifs.(2) L’exposition à une surcharge sensorielle dans l’unité de soins intensifs néonataux (moniteurs, lumières, changements de position, manipulations multiples) et la privation sensorielle des battements de cœur et de la voix de la mère peuvent avoir un effet négatif sur la maturation du cerveau.(4) (3) L’objectif de la physiothérapie en USIN est de limiter ces changements neuroplastiques négatifs par des stratégies d’apaisement et des mouvements visant à simuler l’environnement inter-utérin.(4)

Interventions néonatales ( éditer | éditer la source )

Une intervention précoce dans l’unité de soins intensifs néonataux peut modifier la neuroplasticité et la réorganisation du cerveau chez les prématurés. (2) La théorie qui sous-tend la thérapie néonatale comporte trois volets : (3)

  1. protéger le cerveau du nouveau-né
  2. optimiser l’environnement
  3. soutenir la famille (3)

Les interventions sont individualisées et hautement spécialisées dans le but de favoriser le développement, de prévenir les séquelles et de promouvoir le lien entre l’enfant et sa famille. La recherche montre que les interventions visant à impliquer les parents ont des effets significatifs et durables sur les résultats comportementaux et cognitifs des nourrissons. (2) Un avantage secondaire est que les parents sont moins anxieux et plus confiants en la situation néonatale. (3)

Les sections suivantes traitent de diverses interventions dans l’unité de soins intensifs néonataux.

Soins kangourous ( éditer | éditer la source )

Dans l’environnement de l’unité de soins intensifs néonataux, les soins kangourou, également connus sous le nom de contact peau à peau, constituent une approche fréquemment utilisée pour encourager la création de liens entre la mère et l’enfant. Le contact direct est établi en enlevant tous les vêtements du bébé, à l’exception de sa couche, et en l’allongeant en position couchée sur le ventre, sur la poitrine de la mère. On a constaté que les soins kangourous peuvent avoir un effet neuroprotecteur puisqu’ils favorisent la plasticité cérébrale.(5)

Succion et déglutition non nutritives ( éditer | edit source )

La succion et la déglutition sont des activités fonctionnelles hautement prioritaires dans l’unité de soins intensifs néonataux qui doivent être soutenues par le physiothérapeute et les autres aidants. La succion non nutritive permet une stimulation tactile des structures intrabuccales et des muscles faciaux par l’intermédiaire d’une tétine ou d’un doigt ganté. La recherche montre que la succion non nutritive peut contribuer à réduire la durée du séjour à l’hôpital et à améliorer les comportements alimentaires.(5)

Positionnement(edit | edit source)

Un positionnement favorable au développement des nourrissons en USIN renforce l’alignement normal du squelette et offre la possibilité d’effectuer des mouvements normaux. (6) En outre, le positionnement peut permettre d’apporter des soins à la peau et de soutenir la fonction respiratoire. La combinaison de ces trois avantages peut permettre au nourrisson d’améliorer et de prolonger ses patrons de sommeil.(5) Les recherches indiquent que les nourrissons qui séjournent longtemps à l’USIN et qui ne sont pas positionnés de manière appropriée risquent de souffrir de plagiocéphalie positionnelle, de torticolis et d’une diminution de la qualité et de la spontanéité de leurs mouvements.(5) (6)

L’amplitude de mouvement ( éditer | source d’édition )

Des exercices d’amplitude passive des mouvements peuvent être bénéfiques pour le développement osseux, en particulier lorsqu’ils sont appliqués aux articulations proximales du nourrisson. Il a été suggéré dans la littérature que les exercices peuvent entraîner une augmentation légère et temporaire de la prise de poids et de la densité osseuse chez les prématurés.(5)

Massage(edit | edit source)

Le massage des nourrissons (c’est-à-dire un contact doux et lent avec les mains) est une méthode d’intervention précoce qui favorise le développement du sens tactile du nouveau-né. Certaines données suggèrent que le massage peut favoriser la croissance et la prise de poids des bébés de faible poids à la naissance et des prématurés, et réduire la durée du séjour à l’hôpital, (5) réduire le stress néonatal (7) et favoriser le sommeil.(8) Une recherche de Lu et al.(9) a constaté que la thérapie de massage avec pression modérée peut entraîner une prise de poids quotidienne plus importante chez les prématurés que la thérapie de massage avec pression légère.

Éducation de la famille ( éditer | edit source )

L’éducation des familles est une composante importante des soins interventionnels en USIN. Il est important de comprendre comment s’occuper d’un enfant prématuré pour développer sa posture et ses mouvements, l’attachement parent-nourrisson et le maintien de la stabilité physiologique du bébé. L’accompagnement de la famille sur la façon de soutenir au mieux le développement moteur du bébé doit porter sur des sujets tels que

  • l’alimentation
  • l’habillage
  • le positionnement pendant le sommeil
  • jouer
  • communiquer
  • le maintien et le port thérapeutiques

** La formation peut prendre la forme d’informations verbales, d’une narration vidéo et/ou de sources écrites.(5)

Environnement(edit | edit source)

Les plans de soins du développement à l’USIN incluent souvent des techniques visant à limiter les conséquences des stimuli négatifs tels que l’excès de lumière, de sons, etc. Les réglementations environnementales axées spécifiquement sur ces facteurs de stress contribuent à la stabilité physiologique.(6)

Éclairage(edit | edit source)

Les règles d’éclairage dans l’unité de soins intensifs néonatals sont les suivantes :

  • la zone de l’incubateur où se trouve le bébé ne doit pas être directement éclairée (sauf pendant les procédures)
  • il faut utiliser un couvercle d’incubateur, une couverture ou une housse pour réduire l’exposition directe à la lumière
  • les bébés nécessitant une photothérapie doivent utiliser des masques oculaires
  • des réglages bas doivent être utilisés la nuit pour que la lumière ambiante suive le cycle nuit/jour (5)

** Il est prouvé que l’introduction de cycles robustes de lumière et d’obscurité a des effets bénéfiques sur le temps d’hospitalisation et la prise de poids par rapport aux nourrissons exposés à une quasi-obscurité constante ou à une lumière constante.(10)

Son(edit | edit source)

Dans les unités de soins intensifs néonataux, il y a souvent des bruits dérangeants de courte durée à intervalles irréguliers. (11) Afin de réduire ces perturbations, la Réglementation sonore dans les unités de soins intensifs néonataux est la suivante :

  • le niveau sonore idéal à l’endroit où se trouve le nourrisson ne doit pas être supérieur à 45 décibels (dB)
  • les augmentations temporaires du niveau sonore ne doivent pas dépasser 65 dB (12)

** Dans la population des prématurés, 2 à 10 % des enfants subissent des lésions auditives, contre 0,1 % dans la population pédiatrique générale.(13)

Température(edit | edit source)

Les règles relatives à la température dans l’unité de soins intensifs néonataux sont énumérées ci-dessous :

  • La température ambiante idéale dans l’USIN est de 21 à 24°C
  • les températures idéales de l’incubateur pendant les 24 premières heures postnatales sont de 32,4 ± 1,5 à 35,0 ± 0,5 °C
  • la température idéale de l’incubateur entre les jours 5 et 14 est de 33,5 ±0,5 et 32,0 ± 1,5 °C
  • L’humidité dans un incubateur pendant les 7 premiers jours postnataux est de 70 %
    • et est réduite à 40 % en fonction de la capacité du nourrisson à organiser sa température corporelle
    • et peut aussi être arrêtée après 21 jours en fonction de la capacité du bébé à maintenir sa température (5)

Douleur(edit | edit source)

Dans l’unité de soins intensifs néonataux, les nourrissons sont confrontés à des stimuli nocifs. Il existe plusieurs façons d’atténuer la réponse à la douleur en fournissant un apport sensoriel :

  1. emmailloter le bébé
  2. fournir une succion non nutritive
  3. fournir du confort tactile
    1. tapotter les fesses du bébé
    2. le bercer doucement
  4. favoriser la flexion physiologique (14)

**Cette vidéo par KK Women’s and Children’s Hospital (en anglais) présente un résumé rapide des différentes interventions en milieu d’USIN :

Ressources(edit | edit source)

Références(edit | edit source)

  1. Craig JW, Smith CR. Risk-adjusted/neuroprotective care services in the NICU: the elemental role of the neonatal therapist (OT, PT, SLP). Journal of Perinatology. 2020 Apr;40(4):549-59.
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 Øberg GK, Girolami GL, Campbell SK, Ustad T, Heuch I, Jacobsen BK, Kaaresen PI, Aulie VS, Jørgensen L. Effects of a Parent-Administered Exercise Program in the Neonatal Intensive Care Unit: Dose Does Matter—A Randomized Controlled Trial. Physical Therapy. 2020 May 18;100(5):860-9.
  3. 3.0 3.1 3.2 3.3 3.4 Khurana S, Kane AE, Brown SE, Tarver T, Dusing SC. Effect of neonatal therapy on the motor, cognitive, and behavioral development of infants born preterm: a systematic review. Developmental Medicine & Child Neurology. 2020 Jun;62(6):684-92.
  4. 4.0 4.1 Haslbeck FB, Bassler D. Clinical practice protocol of creative music therapy for preterm infants and their parents in the neonatal intensive care unit. JoVE (Journal of Visualized Experiments). 2020 Jan 7(155):e60412.
  5. 5.0 5.1 5.2 5.3 5.4 5.5 5.6 5.7 5.8 Doğan İE, Balcı NÇ, Gündüz AG. Physiotherapy and Rehabilitation Approaches to Premature Infants in Neonatal Intensive Care Units. Journal of Physical Medicine Rehabilitation Studies & Reports. SRC/JPMRS/168. DOI: doi. org/10.47363/JPMRS/2021 (4). 2022;150:2-5.
  6. 6.0 6.1 6.2 Sweeney JK, Heriza CB, Blanchard Y, Dusing SC. Neonatal physical therapy. Part II: Practice frameworks and evidence-based practice guidelines. Pediatric Physical Therapy. 2010 Apr 1;22(1):2-16.
  7. Álvarez MJ, Fernández D, Gómez-Salgado J, Rodríguez-González D, Rosón M, Lapeña S. The effects of massage therapy in hospitalized preterm neonates: A systematic review. Int J Nurs Stud. 2017 Apr;69:119-36.
  8. Firmino C, Rodrigues M, Franco S, Ferreira J, Simões AR, Castro C, et al. Nursing interventions that promote sleep in preterm newborns in the neonatal intensive care units: an integrative review. International Journal of Environmental Research and Public Health. 2022; 19(17):10953.
  9. Lu LC, Lan SH, Hsieh YP, Lin LY, Chen JC, Lan SJ. Massage therapy for weight gain in preterm neonates: A systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. Complementary Therapies in Clinical Practice. 2020 May 1;39:101168.
  10. Hazelhoff EM, Dudink J, Meijer JH, Kervezee L. Beginning to see the light: lessons learned from the development of the circadian system for optimizing light conditions in the neonatal intensive care unit. Frontiers in Neuroscience. 2021 Mar 18;15:634034.
  11. Almadhoob A, Ohlsson A. Sound reduction management in the neonatal intensive care unit for preterm or very low birth weight infants. Cochrane Database of Systematic Reviews. 2015(1).
  12. Casavant SG, Bernier K, Andrews S, Bourgoin A. Noise in the neonatal intensive care unit: what does the evidence tell us?. Advances in Neonatal Care. 2017 Aug 1;17(4):265-73.
  13. Bertsch M, Reuter C, Czedik-Eysenberg I, Berger A, Olischar M, Bartha-Doering L, Giordano V. The “Sound of Silence” in a Neonatal Intensive Care Unit—Listening to Speech and Music Inside an Incubator. Frontiers in psychology. 2020 May 26;11:1055.
  14. Eskay, K. Neonatal Physiotherapy Intervention. Plus. 2023


Développement professionnel dans votre langue

Rejoignez notre communauté internationale et participez à des cours en ligne pour tous les professionnels en réadaptation.

Voir les cours disponibles